Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Lions indomptables: La sélection d'un nouvel entraîneur se pose avec urgence

30 Juin 2010, 21:59pm

Publié par hervy

 

Lions indomptables

 http://www.camerounlink.net/galerie/80.jpg

La sélection d’un nouvel entraîneur se pose avec acuité.

 

L’élimination prématurée de l’équipe fanion du Cameroun à la coupe du monde 2010, la première en terre africaine, a mis a nu  les problèmes du coaching au sein de la sélection nationale

 

La mauvaise prestation de la sélection camerounaise à la coupe du monde 2010, l’élimination précoce du pays de Roger Milla pourtant très attendue dans cette prestigieuse compétition mondiale  qui se déroule en Afrique du Sud pour la première  fois a mis à nu les lacunes existantes au sein de l’équipe nationale du Cameroun. Trois matches trois défaites  quatre buts encaissés contre deux marqués, première équipe nationale  à être éliminée de cette compétition avec zéro point, les poulains de Paul Le Guen ont enregistré le plus mauvais  record de cette coupe du monde.

 

Même si on  évoque comme raisons de la mauvaise prestation des lions indomptables du Cameroun, le climat délétère qui a régné au sein du groupe  l’hypocrisie des joueurs, le clanisme, le conflit de génération et autres, il n’est  point question de négliger la prestation de l’entraîneur national  qui est le réel problème de l’équipe national, que personne des membres du gouvernement ne veut relever avec véhémence.

 

L’encadrement technique plus précisément l’entraîneur national du Cameroun Paul Le Guen a manqué à ses obligations. « Celui-ci nous a menti sur toute la ligne » Comme l’a affirmé un observateur averti du football Camerounais. Il n’était pas à la mesure des la sélection nationale. En trois rencontres de coupe du monde, celui-ci a aligné trois équipes différentes. Une attitude qui a poussé Alain Gires ancien sélectionneur de l’équipe nationale du Gabon à s’exclamé : «je ne comprends pas comment Paul Le Guen ne réussit pas avec  les joueurs qu’il dispose de constituer une équipe type pour le Cameroun ». Les hésitations du sélectionneur français et son incapacité à pouvoir gérer l’effectif que lui-même a sélectionné, a  eu raison de la mission qu’il s’était fixé en partant du Cameroun. (Conduire le Cameroun au moins aux quarts de finales de la coupe du monde) Conséquence l’équipe nationale réalise le plus mauvais parcours jamais réalisé en coupe du monde.

 

 

Pourtant,  le ministère  des sports et de l’éducation physique en accord avec  la fédération camerounaise de football, ont pour une fois, mis les petits plats dans les grands pour  que les choses se passent bien.  Primes payées à temps, hôtels de choix et de grande classe pour ne citer que ceux-ci. Bref le paquet a été mis en jeu pour un résultat que tout le monde  connaît. Quel gâchis !

 

 Ayant  été éliminé de la dernière coupe du monde, le Cameroun et le ministère des sport, la Fécafoot y compris ont intérêt s’ils ne veulent pas que les même  effets se reproduisent, de recruter un nouvel entraîneur  de poigne surtout après la démission de Paul Le Guen qui a reconnu devant le peuple Camerounais tout entier Ses faiblesses et son incapacité à Gérer l’équipe nationale « Je reconnais que je me suis tromper sur le choix des 23 sélectionnés…. » 

 

L’urgence d’un Coach charismatique et professionnelle

 

Depuis la démission de Paul Le Guen  le poste d’entraîneur national  de l’équipe du Cameroun  reste vacant jusqu’à ce jour. Les prochaines échéances notamment les éliminatoires pour la coupe d’Afrique de 2012 qui débute dès septembre, il faudra que le gouvernement Camerounais prenne des mesures conséquentes. Car, comme l’a déclaré le Capitaine  de l’équipe nationale du Cameroun Samuel Eto’o Fils durant son mea Culpa au Peuple camerounais, « Il faut que les choses soient faites à temps » Plus des choses de dernières minutes.  

 

S’agissant du choix du prochain encadreur de l’équipe fanion du Cameroun, les débats sont ouverts.  Faut-il un camerounais ou un expatrier à la tête de l’équipe nationale ? C’est ça toute la question. Qu’il soit  Camerounais ou non, cela n’est pas important. Car le peuple camerounais et le monde tout entier n’attendent que les prochaines victoires des lions pour être certains les lions indomptables ne sont pas morts .

 

Hervé Villard Njiélé   

 

 

 

 

.

Commenter cet article