Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Lubango :Samuel Eto’o Fils est blessé

19 Janvier 2010, 16:48pm

Publié par hervy




Il était le grand absent à l’unique séance d’entraînements, hier soir, au stade Senior de Monté de Lubango.


Vingt et un joueurs sont sur le terrain d‘entraînement. Un absent, Eto’o. Où est-il? Au lendemain du match contre la Zambie, les joueurs de la sélection nationale se sont retrouvés en début de soirée au stade senior de Monté pour l’unique séance d’entraînement de la journée. Tous étaient-là, sauf Samuel Eto’o Fils. « Il est resté à l’hôtel pour mieux récupérer à sa façon. Afin qu’il ne se sente pas seul, nous avons laissé à ses côtés l’un des kinésithérapeute de l’équipe », affirme le professeur Atchou. De quoi souffre exactement le capitane des Lions? Tout en évoquant le secret médical qui lui interdit de révéler le contenue du bulletin médical du joueur, Le Dr Yannick Guillodo, membre du staff médical des Lions, affirme cependant que le joueur souffre d’un mal chronique sur le pied droit qui « nous amène a dire qu’on n’est pas sûr de sa participation pour la suite la plus proche qui est-ce fameux match contre la Tunisie ».
Les 21 autres joueurs qui se sont entraînés, ont une séance de récupération avec au menu le footing, l’accélération progressive puis une séance, très animée, d’étirement. C’est à pieds que les joueurs ont regagné leur hôtel, située à moins d’un kilomètre.

Mutisme


Le vendredi 15 janvier, soit 48 heures avant le match Cameroun-Zambie (3-2) comptant pour la deuxième journée du groupe D de la phase finale de la coupe d’Afrique des nations 2010 de football, les journalistes et certains membres de la sélection nationale du Cameroun s’étaient rencontrées en matinée dans la tanière des Lions indomptables à l’hôtel Serra Da Chela de Lubango pour évoquer l’environnement dans laquelle les vice champions d’Afrique en titre attendaient leur deuxième sortie en compétition. Interrogé sur le bulletin de santé de la sélection national, le professeur Guillaume Atchou, responsable du staff médical a, comme toujours fait dans la langue de bois. “Vous les journalistes, vous m’avez toujours fait le reproche de ne pas dire très souvent ce que vous voulez entendre”, avait-il contre attaqué, avant de déclarer, pour répondre à la préoccupation sur l’état de santé des joueurs, “je puis vous affirmer que tous les 22 joueurs actuellement en Angola, se porte bien et il n’y a aucun soucis de santé”. Alors qu’on s’acheminait vers la fin de la traditionnelle conférence d’avant match, une question de journaliste sur la détermination de Samuel Eto’o à faire la différence contre la Zambie, après l’entrée manquée devant le Gabon, l’ancien Pichichi de FC Barcelone a jeté un pavé dans la marre en avouant lui-même son état de santé préoccupant.

Voulant expliquer sa prestation moyenne de la première journée, le goaleador des quadruple champions d’Afrique a révélé qu‘il a « une blessure au niveau de la cheville du pied droit qui me fait énormément mal. pour me soigner, j’avais demandé une autorisation à la Caf (Confédération africaine de football, ndlr) malheureusement elle a tardé à

répondre donc, j’espère qu’avec le traitement que je suis en train de prendre, je vais donner le meilleur de moi même pour qu’on gagne contre la Zambie”.


Des signes qui ne trompent pas

L’autorisation tant attendue des instances dirigeantes de la Caf est tombée justement ce même vendredi. Elle autorise exceptionnellement le capitaine des Lions indomptables à prendre certains médicaments qui nécessite un accord de la commission anti-dopage de la Caf. « Il est un peu exagéré de parler d’une autorisation parce qu’il ne s’agit pas des produits contenant des substances ultra-drastique. Ce qu’on attendait de la Caf, c’est simplement un accusé de réception à la suite d’une déclaration que nous faisons pour l’informer que pour traiter tel mal, nous voulons utiliser tel type de médicament. C’est beaucoup plus à titre d’information et par prudence que cette démarche est faite » explique le professeur Guillaume Atchou.

Soumis vendredi à un traitement intensif, l’ancien pensionnaire de la kadji sport academic(KSA) a pu chausser les godasses dimanche pour affronter les Chipolopolos zambienne. Mais, l’image d’un Samuel Eto’o tenant sa jambe droite malade après une frappe puissante et la scène d’un commandant des troupes quittant la surface de jeu au coup de sifflet final en claudiquant avec un visage ridé de douleur, sont révélatrices de la mauvaise santé de l’attaquant de l’inter de Milan


Hervé Villard Njiélé


Commenter cet article