Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Miss Ngondo 2009:Bernadette Nguéa Ndoumbè, le nouveau porte Flambeau de la tradition Sawa

31 Décembre 2009, 13:02pm

Publié par hervy

 Elue miss Ngondo2009 au parc des princes de Bali (Douala), le 04 décembre  dernier, la nouvelle « tolè » s’est portée garante de sensibiliser ses sœurs au sujet de la tradition Sawa.

Amener ses sœurs à s’intéresser à la tradition, leur apprendre à mieux se connaître, tels sont les désirs  de Bernadette Nguéa Ndoumbè, la miss Ngondo 2009, après son élection vendredi  04 décembre au parc des princes de Bali. Cette dernière a d’ailleurs  promis durant son mandat de s’investir dans cette logique. «  Nos sœurs ont peur du Ngondo. Elles croient que c’est la sorcellerie. Pourtant ce n’est pas ça. Le Ngondo c’est notre tradition, notre culture.  En tant que miss, je vais d’avantage les sensibiliser à ce sujet » avait- elle- laissé entendre après son élection.

La miss en personne

Agée de 26 ans et agent commercial dans une société de la place, Bernadette Nguéa Ndoumbè,  est celle qui porte désormais la couronne de beauté chez les Sawa pour cette année 2009 et ce jusqu’à l’an prochain. En provenance  du canton Bèlè Bèlè de Bonabéri, elle  a décroché ce titre  devant de nombreuses filles Sawa candidates. De part son éloquence et sa parfaite maîtrise de la langue Sawa, elle a convaincu le jury qui était composé de  Moise Banteke, Maître Ekambi et Princesse Grâce Essaka  Ekwala pour ne citer que ceux-ci.  Son goût ancré  à la culture a été un élément déterminant  pour son élection. C’est pourquoi, loin de valoriser et de représenter valablement la fille Sawa, elle  promet amener  ces dernières  à  d’avantage s’intéresser à leur  culture. Elle  devient ainsi la 14ème “tolè” du Ngondo moderne et remplace Emmah Etombi, la miss Ngondo 2008 élue l’an dernier.   

 

Persévérance

Le secret de la désormais miss Ngondo 2009 n’est autre chose  que la persévérance. Candidate aux élections miss Ngondo depuis 2006,  il a fallu  qu’elle attende trois années successives  pour goutter  aux délices de ce poste. Comme récompense, cette dernière a récu un chèque d’une somme de 500.000 francs (soit 100.000 Fcfa du Ngondo, 300.000 Fcfa de Nestlé Cameroun, et 100.000 Fcfa de la société Chanas Assurances). Un téléphone multimédia, avec 200.000 francs CFA de crédits de communication lui a également été offert par Orange Cameroun ; en plus de la possibilité d’effectuer deux stages au sein de cette entreprise de téléphonie mobile. De  nombreux autres cadeaux et gadgets  lui ont été remis par les entreprises présentes à  cet l’évènement.

Clotilde Ekoka Mathio du canton Deido, élève au lycée technique de Koumassi a été élue comme première Dauphine de ce concours miss Ngondo.  Tandis que la troisième place revenait à  Olive Laure Mbile Fany Ticky du canton Bassa.  
Hervé Villard Njiélé

 

Commenter cet article