Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Mtn Elite One ;Union de Douala affirme ses ambitions

18 Janvier 2012, 13:05pm

Publié par Hervé Villard

Mtn Elite One Union de Douala affirme ses ambitionsDSC_0263.JPG

 

Les poulains de Djonkep Bonaventure ont battu par deux buts à zéro la formation de Tiko United, lors de la première journée du tout premier championnat professionnel du Cameroun qui a débuté le 14 janvier 2012 à Douala

 

 

 

C’est un accueil froid que les Nassaras Kamakaï ont réservé à leur homologue de Tiko united lors de la première journée de la Mtn élite one qui s’est déroulée samedi dernier à Douala. Moins de deux minutes après le coup d’envoie donné par Ottou mathurin le central de la partie, Union de Douala ouvre la marque. Edoa Nga l’attaquant de union de Douala, en plein mouvement dans la surface de réparation de TiKo United, reprend du plat du pied un centre bien ajusté d’Ashu Clevis sur le flanc gauche de la défense de Tiko et oblige le portier Zonkou à aller chercher le ballon dans ses filets. Le stade est en émoi total. Les fans et supporters des Nassaras Kamakaï crient à tue tête. Union vient de donner le ton à la rencontre. Cette équipe qui bénéficie d’un avantage psychologique prend la direction des opérations et oblige les joueurs de Tiko United, incapables de réagir à subir la rencontre. Myntya Angoh, le dossard numéro 17 du club de Douala, prend le jeu à son compte. Il est sur tous les flans et organise le jeu de cette équipe. Appuyer par Mbarga Manga qui manque d’ailleurs à plusieurs reprises de concrétiser des actions offensives de Union de Douala pourtant bien mener, et d’autres coéquipiers, celui-ci permet à l’équipe de Douala de dominer cette rencontre. Ceci au grand plaisir des fans assoiffés de buts. Du coté de Tiko United, il a fallu attendre la demi heure de jeu, pour voir les poulains de Mayebi John Yebi réagir. Sur un corner joué à la rémoise, Ake Ambeno voit son coup de tête détourné en corner par le portier Mouchili Mfombam très en jambe. Ce coup d’éclat du portier de Union va réveiller ses coéquipier déjà très confiants et les obliger à reprendre le jeu à leur compte. A la 42è minute Union inscrit le second but. Babanda Joël, ancien sociétaire de Coton Sport de Garoua va propulser dans les filets un ballon mal repoussé par Nzonkou le portier de Tiko United, Peu avant la fin de la première manche. «Les carottes sont cuites Union a gagné ce matche» clame un confrère dans les gradins. Les Sambas Boys ne s’avouent pas vaincu et entendent réduire le score.

 

DSC 9183

Dans la foulée, il bénéficie d’un penalty qu’il rate malheureusement. Suite à une faute de main de Mandjombé dans la surface de réparation d’Union. Nkafu Chapajong le dossard numéro 14 va tirer le cuir au dessus de la barre transversale. C’est sur le score de 2 buts à zéro en faveur d’Union de Douala que la première manche va s’achever. A la reprise, les Nassareas maintiennent leur domination. Les joueurs mettent en pratique le conseil du coach Djonkep. Ils resserrent la ligne défensive et conserve d’avantage le ballon. Toutes les velléités des joueurs de Tiko sont stoppées par cette défense qui ne veut encaisser le moindre but. Mounchili Mfombam, le portier de l’Union de Douala fera également parler son gabarit durant cette rencontre. A la 20ème minute, alors que tout le monde voit le tir de Mario Elimbi le dossard numéro 20 de Tiko United dans les filets, il réussit on ne sait par quelle dextérité à repousser la balle hors de ses buts. Les remplacements de Tiko ne portent pas de fruit. Union de Douala continue d’imposer son rythme et manque de peu d’inscrire le 3ème but. Sur un centre d’un de ses coéquipiers, Mbarga Manga qui a vu le portier Zonkou sortir tente un lobe. Le cuir malheureusement vient échouer sur la barre transversale alors que tout le gradin avait déjà crié but. C’est sur ce score de deux buts à zéro en faveur de Union de Douala que la première rencontre de la Mtn Elite 1 saison 2011-2012 va s’achever.

 

 

Hervé Villard Njiélé.

Commenter cet article