Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Nécrologie: Jean Jean Bikoko «Aladin »brise sa guitare.

23 Juillet 2010, 14:32pm

Publié par hervy

Jean Jean Bikoko «Aladin »brise sa guitare.

http://www.pirosmusic.com/upload/140210_025315_PIROS_dRvkGv.jpg


Le père de l’assiko moderne est décédé le 22 juillet 2010 dernier à l’âge de 71 ans, à Yaoundé

 

 La nouvelle s’est répandue hier telle une traînée de poudre. Le précurseur du rythme assiko, Jean Bikoko « Aladin », 71 ans, est décédé jeudi matin à l’hôpital générale de Yaoundé., la capitale camerounaise, des suites d’une opération chirurgicale maladie Selon des sources biens introduites, l’artiste camerounais se faisait opérer une  d’une hernie quand irréparables s’est produit.  Artiste depuis plus d’un demi-siècle, celui que ses fans avaient surnommé le « sorcier de la guitare » disparaît pratiquement dans l’anonymat en abandonnant sept épouses, de nombreux enfants et toute la famille artistique éplorés. Mécontent du fait que l’Etat camerounais n’a pas récompensé ses loyaux services, il ne cessait de se plaindre..  « On m’a abandonné », n’arrêtait-il de se lamenter ces dernières années pour expliquer l’indifférence des autorités face à sa condition et à ses initiatives dans le domaine musical. Autrefois, l’assiko était considéré comme un air « rustique », joué essentiellement en acoustique avec une guitare sèche, une bouteille frappée avec une fourchette.

Jean Bikoko « Aladin » a innové en accélérant la rythmique, et en y introduisant la guitare électrique, la contrebasse et les tambours. L’artiste s’en va ainsi en laissant orphelins de nombreux mélomanes. L’ariste est mort que vivent ses œuvres.


Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article