Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Nigeria: Wole Soyinka milite contre le vide politique.

12 Janvier 2010, 17:43pm

Publié par hervy

Au coté de certains ONG nigérianes et certains leaders politiques, le célèbre écrivain a organisé une marche ce jour pour demander la démission du président  Oumarou Yar’adua absent depuis quelques temps.

 
 
"Nous sommes mécontents du vide créé par l'absence du président", a déclaré à l'AFP Yinka Odumakin, le porte-parole de l'ONG "Save Nigeria Group" (SNG).ce jour pendant la marche de protestation contre le vide politique qui a été organisée dans la capitale du Nigeria par le célèbre écrivain Wole Soyinka qu’assistaient des responsables des organisations non gouvernementales (ONG) et des populations nigérianes.

Durant cette marche de protestation qui s’est dirigée vers le parlement nigérian  les militants voudraient demander aux députés de remplacer le président nigérian, absent de son poste depuis le 23 novembre 2009. Dans cette foule nombreuse, se trouvaient l'ancien chef rebelle biafrais durant la guerre civile de 1967 à 1970 Chukwuemeka Odumegwu-Ojukwu, de nombreux responsables de la sociétés civiles, et des populations de toutes les  couches sociales et religieuses.  Baptisé « Assez c’est Assez », le meeting politique qui a été organisé à la suite de la marche avait pour but de réclamer des informations sur l’état de santé du président de la république, informations gardées top secret depuis son hospitalisation il y a bientôt deux mois, et, protester contre le vide politique qui s’est installé à la tête du pays.

Selon les manifestants, la population nigériane est restée longtemps sans les nouvelles de son président. C’est pourquoi, il revendique sa démission et son éventuel remplacement par le vice président  Goodluck Jonathan comme le prévoit la constitution nigériane.

 Selon l'AFP, tous les gouverneurs nigérians se seraient   réunis hier lundi, pour discuter de sujets d'importance nationale, notamment l'absence prolongée du président. Selon cette même source, les deux chambres de l’assemblée nationale nigériane se seraient réunies pour la première fois, ce jour, à Abuja, pour  débattre  de la crise institutionnelle causée par l'absence du président depuis 50 jours.

Hospitalisé en Arabie Saoudite depuis le 23 novembre 2009, le chef de l'Etat nigérian a déclaré ce jour à la BBC que son état de santé s'améliore. Celui-ci qui ne s’était pas exprimé directement depuis son hospitalisation le 23 novembre dernier, souffre d’une affection cardiaque. Agé de 58 ans,  le président nigérian a été déclaré mort la semaine dernière par des rumeurs qui ont circulé dans tout le Nigéria.


Hervé Villard Njiélé

 

 

Commenter cet article