Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Opération épervier:L’affaire Fordjindam renvoyé A la demande du conseil des accusés, l’affaire Chantier Naval et Industriel du Cameroun (Cnic) contre Zacchaëus Fordjidam a été renvo

2 Mai 2012, 20:37pm

Publié par Hervé Villard

 

A la demande du conseil des accusés, l’affaire Chantier Naval et Industriel du Cameroun (Cnic) contre Zacchaëus Fordjidam a été renvoyé au 29 mai 2012.

 

Tous ceux qui attendaient impatiemment le verdict de l’Affaire Chantier Naval et Industriel du Cameroun (Cnic), contre Zacchaëus Fordjidam hier à Douala, sont restés sur leur soif. Enrôlée au greffe de la cour d‘appel du littoral, l’affaire Chantier Naval et Industriel du Cameroun (Cnic) contre Zacchaëus Fordjidam n’a duré que  le temps de son renvoie. A la demande du conseil de la défense, l’affaire a été programmée pour le 29 mai 2012 à 12h.


 Pour cette  énième apparition devant  la barre, Zacchaeus Mungwé Forjindam, ex-directeur général du Chantier naval et industriel du Cameroun (Cnic) et Massot Rose Constance, ex-directrice des ressources humaines du Cnic  n’étaient pas là pour répondre des faits de détournement de 978 millions FCFA comme beaucoup l’ont pensé. Ces derniers étaient poursuivis pour  une autre affaire. Il s’agit du détournement de matériel de construction à hauteur de 4 millions FCFA.

 

 Les faits qui sont reprochés aux accusés remontent à 2008. Au cours des réquisitions intermédiaires, le ministère public avait  relevé lors  de l’audience du mardi 17 avril 2012  qu'il résulte de l'ensemble des pièces présentées au débat que, courant 2008, Forjindam, alors Dg du Cnic a signé un bon de commande à la suite d'un besoin exprimé par la Drh suivant ordre de travail et demande d'approvisionnement. Ledit bon de commande portait sur plusieurs matériaux de construction évaluée en terme  de pertes à 4.236.300Fcfa.

 

Commenter cet article