Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Opération épervier : Nguni Effa transféré à la prison de Kodengui à Yaoundé

28 Janvier 2013, 11:00am

Publié par Hervé Villard

 

 nguini-effa-jb

 

 

L’ex Dg de la Scdp a été conduit dans ce pénitencier de la capitale politique du Cameroun très tôt le jeudi 17 janvier 2013 aux environs de 5h du matin à bord d’un véhicule de la prison centrale de New-Bell.

 

 C’est sous  la forme d’une rumeur que  la nouvelle du transfert de l’ex directeur général de la Scdp, Jean Baptiste de La Salle Nguini Effa, s’est répandue  dans la ville de Douala très tôt ce jeudi 17 janvier 2013 matin.  Cette rumeur faisait état de ce que Nguini Effa a été enlevé manu militari de sa cellule à la prison centrale de New-Bell et qu’il a été conduit  vers une destination inconnue. Cette information un peu surréaliste a permis à La Nouvelle Expression d’ouvrir une enquête  sur cette affaire.   Au bout de cette enquête minutieuse, il ressort qu’effectivement l’ex directeur général de la Scdp, Jean Baptiste de La Salle Nguini Effa  n’est plus gardé à la prison centrale de New-Bell. Il  a été transféré  à la prison centrale de Yaoundé Kondengui ce jeudi 17 janvier 2013 matin. Contrairement à ce qui a été allégué,  ce  transfert ne s’est pas fait manu militari, mais d’une manière normale. Il a été conduit à Yaoundé par le directeur administratif et financier de la prison  sans aucune brimade ni frustration.  Le directeur administratif et financier de la prison était accompagné de  quelques gardiens de prison de ce pénitencier. Le transfert s’est fait   à bord du nouveau véhicule de la prison centrale de New-Bell, qui permet de transporter les prisonniers Vip dans les tribunaux, pour le suivie de leurs différentes affaires.

 

A la question de savoir pourquoi l’ex Dg de la Société camerounaise des dépôts pétroliers(Scdp) a été transféré à Yaoundé, nul ne donne avec exactitude les raisons de ce transfert.

 

Me Suzanne Bateki, avocat de Nguni Effa est peu disserte sur le sujet. «Mon client est à Yaoundé pour des besoins de procédure. Je préfère avoir de retenu pour ce dossier. C’est un accord que j’ai obtenu de mon client. Je préfère pour son intérêt, ne pas faire de commentaire sur ce sujet. Mais je vous rappelle que mon client n’a pas été enlevé. Nguini Effa est partie de la prison centrale de New-Bell pour celle de Yaoundé pour des besoins d procédure » ; fait savoir celle qui défend l’intérêt de l’Ex Dg de la Scdp.

 

 Selon une source très proche de ce dossier, Nguini Effa a été conduit à Yaoundé dans le cadre d’une autre affaire le concernant. Cette affaire  qui  porte sur les titres vendus, oppose la Scdp à la Caisse autonome d’amortissement (Caa). D’après notre source, l’ex Dg de la Scdp est transféré à Yaoundé parce qu’on pense qu’il a une responsabilité pénale dans cette affaire. C’est pourquoi, il devra répondre de ses actes.

 

Parlant de cette affaire de titre, la même source révèle qu’à l’époque des faits en 2006, Jean Baptiste Nguini Effa encore Dg de la Scdp avait été entendu par le juge Pascal Magnaguemabe. Sa responsabilité avait été dégagée dans cette affaire. «On l’avait rassuré de l’absence de sa responsabilité pénale dans l’affaire. Pendant qu’il croule en prison et prépare son dossier pour la précédente affaire pour laquelle il a été condamné à trente ans d’emprisonnement ferme, il est rappelé à nouveu pour cette même affaire», argumente notre source

 

Selon des informations en provenance du Tribunal de grande instance du Wouri, la procédure du transfèrement de Jean baptiste Nguini Effa de la prison centrale de Douala à celle de Yaoundé Kondengui, avait débuté depuis le mois de novembre 2012. A l’époque des faits nous dit-on, l’ex Dg de la Scdp avait demandé qu’on lui laisse du temps  pour  préparer sa défense  dans l’affaire pour laquelle il a été condamné à trente ans d’emprisonnement ferme.  Selon cette source toujours, la pression de la commission nationale des droits de l’homme sur la justice camerounaise, aurait contribué à retarder le transfert de Jean Baptiste Nguini Effa qui s’est en fin déroulé hier.

 

Mais alors, des questions se posent. Va-t-il arrêter la rédaction du  mémoire ampliatif de la récente affaire pour lequel il a été condamné à 30ans qu’il rédigeait, pour cette nouvelle affaire ? Comment cela va-t-il se passer ? Comment est on arrivé à relancer ce dossier que l’on croyait terminer ? Est ce un acharnement contre l’ex Dg de la Scdp ? Seule  la suite de cette affaire nous le dira.

 

 

 

Hervé Villard Njiélé

 

Commenter cet article