Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Rentrée scolaire :Le train a déjà démarré à Douala

5 Septembre 2011, 19:52pm

Publié par Hervé Villard

 

 

 

En plus des séances  prises de contact et des communications faites sur la notion de discipline à observer pendant l’année en cours, des évaluations ont été faites dans les établissements de la ville  ce premier jour.

 

 

« Tant pis  au retardataire, le train de l’année scolaire a déjà démarré.». C’est par cette phrase plein de sens que le proviseur du lycée d’Akwa  a achevé la communication qu’elle a eu avec les élèves de son établissement très tôt ce 5 septembre matin après la cérémonie de levée des couleurs. En ce premier jour de classe, Madeleine Akono le nouveau proviseur de cet établissement a  rappelé à ces élèves que l’année scolaire avait bel et bien débuté. Et qu’ils devaient immédiatement se mettre au travail sans plus rien attendre. «Car, l’examen se prépare le premier jour de classe. Que les élèves s’autodiscipline et le succès doit suivre » a-t-elle précisé.

Pendant la communication qu’elle a eue avec ses ouailles, le contrat de performance a été établi et les nouveaux enseignants présentés. Le proviseur a profité de ce moment très important pour placer l’année qui débute sous le signe de la discipline. Une discipline qui doit être au service de la pédagogie afin de  garantir le succès en fin d’année.

Dans cet établissement hier aux environs de 10h, c’est une ambiance studieuse qui y règne. La cour est déserte. Dans les salles de classe, les élèves assis chacun sur un banc écoutent attentivement les  enseignements dispensés par les enseignants. En 1èred1 la vingtaine d’élèves présents sont soumis à une évaluation diagnostique. Selon Guy Ngappe enseignant de mathématique dans cet établissement, ce contrôle de connaissance permet d’évaluer le niveau des enfants, de réveiller leur mémoire question de voir s’ils n’ont rien oublié pendant les vacances et surtout  «de mesurer le travail qu’on aura à faire pendant l’année » déclare-t-il. Dans une autre classe de 1ère, du dit lycée, Myrene Montcheu enseignante de Chimie s’entretient avec ses élèves. C’est une séance de prise de contact. Elle leurs communique l’emploi de temps, la liste des manuels à acheter et quelques conseils pratique. Dans cet établissement l’année a déjà débuté et il n’y a pas de temps à perdre.

 

Au lycée Joss à Bonanjo, l’ambiance est la même. La rentrée est effective et les élèves  sont dans leur classe respective. Certains enseignants dispensent les premiers cours tandis que d’autres s’entretiennent encore avec leur élèves. «C’est une séance de prise de contact aujourd’hui »précise Digombé Pabame enseignant de chimie. « Je suis entrain de leur communiquer le programme annuel des cours, et les instructions relatives au déroulement du cours. » ajoute-t-il. « Si j’avais deux heures de cours, j’aurait commencé avec le premier chapitre aujourd’hui. Puisque je n’avais qu’une heure, j’ai juste communiqué le programme » conclut-il.

Pour cet enseignant qui plaint le sors des élèves absents, le train  de l’année scolaire a déjà décollé. Et pour que le train rentre bien en gare d’ici la fin de l’année, «le proviseur a pris la peine de présenter le cadre de travail.il a briefé le corps enseignant et les élèves sur la discipline. » nous renseigne Nathalie Moueng censeur dans ce lycée. «La discipline est le gage du succès »chez nous précise-t-elle.

 

Au Lycée bilingue de Deido par contre l’ambiance est bruyante.  Quelques élèves déambulent librement dans la cours de même que certains  enseignants. Au bureau, Pascal Bias le nouveau proviseur est assailli par les parents qui veulent inscrire leurs enfants. Pas moyen de le rencontrer il est visiblement occupé nous signale-t-on. Isidore Sylvain Bitchoko, le censeur de cet établissement nous rassure que les cours ont effectivement débuté dans ce lycée bilingue depuis 8h. Information confirmée par Felix Kilanga élève en classe de 6ème anglophone (From  I) qui reconnait avoir reçu les enseignements d’anglais, Français et d’économie familiale. Quant à Prosper Nguini de la 5ème anglophone (From II), il a eu droit au cours de français, littérature et de Physique.

 

Au collège Alfred Saker, au collège Eyengue Kongo et d’autres établissements privés d’enseignement secondaire, les cours ont également débuté. D’après les responsables, il n’est plus question de perdre la moindre minute si on tient à couvrir entièrement le programme scolaire. Ce 5 septembre u collège Alfred Saker était le jour de la rentrée des classes de 3ème 1ère et Tle, précise Njoh Eteki, le vice principal du 1er cycle. «La rentrée des autres c’est demain « ajoute-t-elle. Les élèves dans ces collèges ont eu droits au cours d’anglais d’espagnole de mathématique de français et d’autres matières au programme.

 

De manière générale, la rentrée scolaire 2011-2012 a effectivement débuté dans la ville de Douala et tous ceux qui traînent encore les pas risquent de rater le train qui a déjà quitté la gare.

 

 

Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article