Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

SOMMET DE LA CEDEAO : L’élection du président remise à juin

18 Février 2010, 10:15am

Publié par hervy

 

La 37ème session des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) tenue à Abuja mardi dernier a pris fin tard dans la soirée par la lecture d’un communique final sanctionnant les travaux à huis clos.

L’élection du président de la Commission dont le sénégalais Abdoul Aziz Sow était candidat a été remise au mois de juin prochain. La conférence à la suite d’un consensus a décidé que le Ghana termine le mandat par l’intermédiaire de son ancien ministre Victor Gbeho qui remplace Mohamed Ibn Chambas nommé au poste de Secrétaire général desAcp.

Quant au chef d’Etat nigérian, le Dr Goodluck Ebele Jonathan, il a été élu président de la Cedeao pour un an. Toute la journée du mardi, après l’ouverture officielle à l’Hôtel Hilton au centre de la capitale, la dizaine de chefs d’Etat dont Me Abdoulaye Wade étaient à huis clos pour suivre le message du pays hôte, le rapport du président Chambas et des différents médiateurs choisis sur certaines questions. C’est tard dans la soirée que le communiqué final a été lu.

 Dans ce document d’une dizaine de pages, différents points ayant trait à la sous-région ont été évoqués. L’on citera entre autres questions, les crises guinéenne et nigérienne, les Accords de partenariat économique entre les pays membres et les pays étrangers, la politique agricole et environnementale, la paix et la sécurité régionale, etc.

Clôturant les travaux, le président nigérian s’est félicité du choix porté sur lui pour la présidence, ce qui est une grande marque de considération pour son pays.

"Nous serons fermes pour le progrès de l’Afrique de l’Ouest et pour promouvoir la démocratie", a-t-il dit, ajoutant que la Cedeao se doit de relever les défis pour répondre aux aspirations des peuples". "Nous devons aider tout Etat membre menacé par la déstabilisation en garantissant la paix et la sécurité nécessaires pour tout développement des opportunités", a encore lancé le président nigérian par intérim.

Il a conclu qu’il travaillera avec ses pairs à l’approfondissement de l’institution qu’est la Cedeao pour qu’elle soit plus forte.

Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article