Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Spectacle : Anfibio à la conquête de l’Afrique

21 Mai 2013, 21:47pm

Publié par Hervé Villard

 

   A travers une série de concert qu’il va organiser, dans les différents pays à visiter, l’artiste Equato-guinéen ambitionne faire aimer sa musique par tous les mélomanes du continent africain

 


Son nom ne rappelle rien aux mélomanes de l’Afrique francophone et de l’Afrique en général. Pourtant, en Europe, il est connu de tous. Beaucoup l’appelle Julio Iglesias. Ceci à cause de l’influence que la musique de ce célèbre chanteur a  eu sur sa musique. Pour  l’avoir accompagné dans la majorité de ses concerts, pour avoir joué à ses cotés, il a fini par épouser son rythme musicale, son timbre vocale.

 Adulé dans son pays natale la Guinée Equatoriale, Amfibio veut être le chouchou de tous les africains. Il  vient d’entamer une tournée africaine qui va le conduire dans 11 pays africains. Des pays de l’Afrique noire qu’il aimerait conquérir par sa musique et ses nombreux talents. A la fois chorégraphe, chanteur et danseur, l’un des artistes les plus connus de la Guinée équatoriale  souhaite promouvoir la culture équato-guinéenne à travers ses œuvres. La tournée africaine qu’il a programmée a commencé par la ville de Douala le 3 mai 2013. Ce soir là sur les planches de l’institut français de Douala (Ifc) avec sa guitare  sa voie suave et ses coups de reins sans pareil, il a séduit les amoureux de la musique venus découvrir sa musique à lui. Comme un poisson dans l’eau, il a enivré toute la salle  par ses notes et l’a finalement domptée. Le 4 mai 2013, il a remis ça lors de son second spectacle à Limbé dans la capitale du département du Fako. La tournée camerounaise qui a commencé par la ville de Douala s‘est achévéeamfibio.jpg  à Yaoundé le 11 mai 2013 prochain par un spectacle géant à l’Institut français.

Après le Cameroun Aurelio Martín Obiang Nchama, dit "Anfibio", poursuit sa tournée par le Gabon, le Congo Brazzaville, la Cote d’Ivoire, le Ghana, le Benin, le Nigéria, le Maroc, l’Angola et l’Afrique du Sud. Pendant cette tournée au cours de laquelle l’artiste sera accompagné de quelques artistes, amfibio voudrais faire partager sa musique par tous.

Né à Bata le 22 juillet 1969, le jeune Aurelio Martín s'était envolé vers l'Espagne en 1991 pour y étudier la médecine à l'Université Complutense de Madrid. Mais là-bas, c'est finalement la danse qui est devenue la première passion du jeune homme. Danseur, chorégraphe, gymnaste et DJ, il est finalement devenu chanteur en 2008 avec son album "Mesianayang", un mélange de rythmes africains et de la house music.


Discographie


amfibio.jpg

C'est un chantant l'amour, la joie de vivre, la justice et la femme, qu'Anfibio est devenu une véritable valeur de la musique équato-guinéenne. Un destin que l'artiste assume aujourd'hui en voulant faire évoluer l'univers artistique de son pays.  «Un artiste, c'est d'abord un ambassadeur de son pays au-delà des frontières.  L'objectif est donc de faire connaître la Guinée au plus grand nombre. Comme un pays dont la vie culturelle est riche, animée par des artistes et des chanteurs. Je m'emploie à faire connaître mon pays au monde entier » ; déclare-t-il

Après un second album "Anfibio Mbé" sorti en novembre 2011, le chanteur travaille aujourd'hui sur un nouvel album fait de rythmes africains, avec une spécificité du pays.

 

Hervé Villard Njiélé

 

 

Commenter cet article