04 : représente la nation ayant disputé  le plus grand nombre de finales d'affilée
 

 le Ghana avec quatre finales d'affilée (1963, 1965, 1968 et 1970). Durant cette  CAN 2010, le Ghana est versé dans un groupe très difficile, le Ghana pourra compter sur quelques grognards, plus Essien et Gyan, mais aussi sur ses jeunes pousses, qui promettent beaucoup. Un cocktail explosif, mais risqué pour remporter la CAN 2010.

 
06 : représente La Nation la plus victorieuse,  l’Egypte avec six titre  1957, 1959, 1986, 1998, 2006, 2008.

Avec six  titre (6),  l’Egypte a  l'occasion de réaliser un inédit triplé  durant cette CAN 210 Pourtant, encore une fois, la sélection de Shehata, en poste depuis 2004, ne part pas avec les faveurs des pronostics. Mais cette fois, elle risque de ne pas surprendre ses adversaires, à commencer par un Nigeria en ouverture qui pourrait se montrer indigeste, avant le Mozambique et le Bénin


09 : représente le meilleur buteur sur une édition de la CAN : Mulamba Ndaye (RD Congo)
avec 9 buts en 1974.

 Pierre Mutumbula Mulamba Ndaye est né le 4 novembre 1948,Il détient le record de buts marqués en une phase finale de Coupe d'Afrique des nations avec 9 buts en 6 matchs lors de la CAN 1974 en Égypte. Cette année-là le Zaïre avait remporté sa seconde CAN en triomphant en finale contre la Zambie. Il a aussi gagné la coupe africaine de clubs champions avec la formation du Vita Club de Kinshasa en 1973.



07 : représente  le  plus grand nombre d'éditions qu’un joueur a pu disputer : Alain Gouaméné (Côte d'Ivoire) (de 1988 à 2000), et Rigobert Song (Cameroun) (de 1996 à 2008) avec sept éditions.


Alain Gouaméné
  né le 15 juin 1966 à Badiepa, gardien de but, ancien joueur des clubs de l'Africa Sports National et de l'ASEC d'Abidjan (  Côte d'Ivoire ) , du Raja Casablanca (  Maroc ) , d'Angers ( France), Lorient ( France) et de Toulouse ( France), Africa Sport ( Côte d'Ivoire), Segré ( France), Lyon ( France). Meilleurs gardien de but de l'histoire de la Coupe d'Afrique des Nations, Il en détient le record de participations à (7) avec la Côte d'Ivoire, 58 Sélections a son palmarès, CAN 92 et 5 championnats de Côte d'Ivoire. Il est actuellement l'entraîneur de l' équipe nationale cadets de Côte d'Ivoire .



Rigobert Song
compte à son palmarès 130 sélections en équipe nationale, et est donc le recordman de sélections dans son pays. Il a participé à 3 coupes du monde (1994, 1998 et 2002). Lors de la CAN 2006, il est devenu le joueur le plus capé de la compétition.



13 : représente le nombre de participation de  l’Algérie  à la CAN.

 L’Algérie a remporté la Coupe d'Afrique des Nations en 1990 en tant que pays hôte (finaliste de la CAN en 1980, 3ème en 1984 et 1988)  avec 13 participations à la CAN,  l'Algérie, s'est qualifiée à la CAN 2010  en se classant premier de son  groupe. Par la même occasion l'Algérie, se qualifie pour la troisième fois de son histoire en coupe du monde aux dépends de l'Égypte en match d'appui (match qui s'est déroulé au Soudan, le 18 novembre 2009)



16 : représente le meilleur buteur de l'histoire de la CAN (toutes éditions confondues) :
Samuel Eto'o (Cameroun)[ avec 16 buts.

Attaquant et capitaine du Cameroun qui s'apprête à entamer la CAN 2010 en Angola (10-31 janvier), en Afrique, il n'a pas de rivaux. Certes, Didier Drogba est un monstre d'efficacité, mais le palmarès de l'Ivoirien pâlit au regard de celui de Samuel Eto'o, incontestablement Le joueur africain de la décennie. Le Camerounais est un ogre qui compte à son actif notamment deux Coupes d'Afrique des nations (2000, 2002), un tournoi olympique (2000), en plus de deux Ligue des Champions (2006, 2009) et trois championnats d'Espagne (2005, 2006, 2009) conquis avec le Barça.



33 : représente le joueur ayant joué le plus grand nombre de matchs :

 Rigobert Song (Cameroun) avec 33 matchs


99 : représente plus grand nombre de buts sur une édition : 99 (3,1 par match), durant la CAN 2008 (Ghana).

 Cette CAN 2008 est une vraie réussite sur le plan du jeu, de la présence de stars mondiales du football sur les terrains ghanéens telles que le Camerounais Eto’o, l’Ivoirien Drogba, le Malien Kanouté ou le Marocain Sekhtioui. La volonté des entraîneurs de favoriser le jeu vers l’avant a provoqué la chute du record de buts (71), datant de l’édition burkinabée en 1998. Lors de cette CAN ghanéenne, les spectateurs ont pu voir 99 buts inscrits ! Soit 29 buts de plus que lors de l’édition précédente en Egypte ! La moyenne de buts par match, au cours de cette Coupe d’Afrique, se monte à 3.1, soit la plus élevée depuis la victoire marocaine, en 1976, en Ethiopie. «Droit aux buts» tel pourrait être la devise de cette CAN résolument offensive.