Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Suspension de Samuel Eto’o Fils:Le coach de la sélection algérienne exulte de joie

20 Décembre 2011, 21:28pm

Publié par Hervé Villard

 

Suspension de Samuel Eto’o Fils

   

 Le coach de la sélection algérienne exulte de joie     

 

 

valid-Halilhozid.jpgVahid Halilhodzic a manifesté sa joie face à la sanction infligée à Samuel Eto’o Fils samedi 18 décembre 2011. C’était sur les ondes d’Algérie internationale, une radio algérienne.

 

«Je suis satisfait par la décision de la Fédération du Cameroun. Ce qui s'était passé est vraiment scandaleux de la part d'une grande nation de football en Afrique.» Tels sont les propos tenus par Vahid Halilhodzic, l’entraineur sélectionneur de l’équipe d’Algérie après la publication de la sanction infligée à Samuel Eto’o fils, par le conseil de discipline de la fédération camerounaise de football.  Selon le sélectionneur de l’équipe d’Algérie qui estime que justice est entrain d’être faite, la  sanction de 15 matches de suspension infligée à Samuel Eto’o fils le capitaine des Lions indomptables du Cameroun, fait partie du dédommagement que l’Algérie a réclamé après le scandaleux épisode qu’a connu Marrakech au lendemain de la LG Cup.  Bien que satisfait, Valid Halilhozic estime que, rien ne peut remplacer ce match amical  qui devait permettre à ses poulains de préparer sérieusement les qualifications de la coupe d’Afrique des nations (Can) 2013, qui débute bientôt.  «Je regrette toujours l'annulation de cette rencontre qui aurait pu nous servir» a t-il déclaré

 

  Le  coach de l’équipe d’Algérie et  les dirigeants de la fédération algérienne de  football bien que satisfaits par ces sanctions attendent toujours que les dommages et intérêts causés par cette rencontre manquée soient payées. Ces dommages qui représentent les dépenses engagées par la fédération algérienne de football pour préparer cette rencontre s’élève à près de 750.000 euros.

Samuel Eto’o Fils qui a été suspendu pour  15 matches et qui a dix jours pour faire appel manquerait plusieurs rencontre  de la qualification de la coupe d’Afrique des Nations 2013 et du mondiale 2014 si la décision venait  à être maintenue. A suite et dans la foulée des sanctions, Enoh Eyong Takang le vice capitaine de l’équipe nationale  écope de  2 matches de suspension tandis que Benoit Assou Ekotto s’en sors avec une amende d’un million de francs Cfa à payer à la  Fécafoot pour n’avoir pas déferré à la convocation de l’équipe nationale. Pour l’instant le quadruple ballon d’or africain n’entend pas interjeter appel. Celui qui n’a pas encore fait de commentaire sur la lourde sanction punitive qui lui a été infligée par la Fécafoot , aurait donné l’injonction de n’utiliser aucune voie de recours.  Il préfère laisser la Fecafoot face à ses responsabilités. Pour l’instant sur le plan national, la sanction ne fait pas l’unanimité. Elle est taxée trop dure et même rancunière par les professionnels du football, les encadreurs et les fans  qui estiment que depuis l’histoire du football, une telle décision n’avait jamais été prise à l’encontre d’un joueur. En attendant, l’équipe nationale est séparée de son capitaine et de son meilleur joueur.

 

Herve Villard Njiélé

 

Commenter cet article