Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Tournoi de l’amitié : Union de Douala remporte le trophée de la quatrième édition

7 Janvier 2013, 20:13pm

Publié par Hervé Villard

 

une-partie-du-match-Union---Dak.jpgL’équipe championne du Cameroun a battu l’équipe de Dak 2000 par un but à zéro. C’était lors de la finale de ce tournoi qui s’est déroulée  dans l’antre du stade de la réunification de Bépanda hier dimanche 6 septembre 2013.

 

 Victoire difficile c’est vrai mais, victoire méritée pour Union de Douala.  C’est du moins ce que l’on peut dire après avoir vécu en direct la finale de la quatrième édition du tournoi de l’amitié qui s’est déroulée au stade de la réunification de Bépanda ce dimanche 6 septembre 2013. Union de Douala champion du Cameroun de la saison  sportive 2012 écoulée a  difficilement damé le pion à  la modeste équipe de Dak 2000, nouveau promu en division élite.  Car, il a fallu attendre  la 114ème minute de cette rencontre âprement disputée, pour voir l’équipe les nassaras kamakaî trouver le chemin des filets sur un coup de pied arrêté.

 Suite à une faute à l’entrée de la surface de réparation de Dak, le central de la partie siffle un coup franc qui est exécuté par le joueur  Mundi (7) de l’Union de Douala. Ndjeng le portier de Dak 2000, incapable de capter ce tir puissant et flottant renvoie la balle du poing. Malheureusement pour lui, elle sera poussée au fond de ses filets par Koufana (26)  un joueur de l’Union de Douala présent dans la surface de réparation. Et, c’est par ce but, le seul de cette rencontre d’ailleurs qui a permis à l’équipe qui envisage jouer les premiers rôle dans le championnat d’élite one et  la  Champion league africaine de remporter son  premier trophée en 2013.

Rencontre difficile

Pour dire vrai, la rencontre en elle-même n’a pas été facile.  Tous les supporters d’Union de Douala  qui croyaient à la domination pure et simple de leur équipe pendant cette finale  ont vu leur rêve s’écrouler comme un château de cartes des l’entame de la rencontre. Car, c’est l’équipe de Dak 2000 qui  a pris le match à son compte. Développant un jeu limpide basé sur des passes précises et une attaque en outrance,  le vice champion de la Mtn élite two de la saison écoulée, a fait savoir à son adversaire du jour qu’il ne venait pas en victime résigné. Et, qu’il avait son mot à dire dans cette rencontre. Les attaquants de ce nouveau promu en division d’élite sont passés plusieurs fois à coté de l’ouverture du score. Pas parce qu’ils étaient  maladroits, mais surtout et à cause de la dextérité et l’expérience de Youthé Jehu, le portier de Union de Douala, couronné meilleur gardien de la saison sportive 2011 -2012 par  le Livecamerfoot Awards.

 Du haut de son gabarit, il a rayé plusieurs actions de Dak 2000 pendant cette finale. «C’est lui l’homme de ce match » ont commenté des spectateurs à la sortie du stade. Celui qu’on ne présente plus  a défendu avec vigueur le titre de meilleur gardien de but qu’il lui a été attribué en contribuant efficacement à l’obtention du premier trophée de l’an 2013 de son club. Les autres aussi n’ont pas de mérité. Mais, sur le plan de jeu dans l’ensemble, des belles phases de jeu ont plus été développés du coté de Dac 2000. L’Union de Douala et la constellation de Stars que le club a présentées n’ont pas du tout  produit la qualité de jeu digne d’un champion qu’on attendait. Le jeu était presque décousu et manquait par fois d’imagination et de cohésion. Malgré la volonté de faire du beau jeu qui animait les joueurs, ces derniers peinaient à le matérialiser. Une chose qui se justifie selon Bonaventure  Djonkep, l’entraineur principale de Union de Douala par le fait que « les joueurs ne se connaissent pas suffisamment. Ils se découvrent pour la plupart ». Le coach qui connait ces difficultés entend du moins rectifier le tir à travers les matches amicaux pour développer des automatismes et permettre à ses poulains de débuter les différents compétitions qui les attendant la tête haute.

Du coté de Dak 2000, Joseph Ndoko coach de l’équipe reste stoïque. Car, la mission a été accomplie. «L’objectif pour nous dans ce tournoi n’était pas trop le titre. Le tournoi nous permettait plutôt de nous évaluer et de préparer la saison sportive qui débute bientôt » déclare-t-il satisfait. A la fin de la rencontre, la joie  était d’avantage du coté des supporters de l’Union de Douala qui ont engrangé un nouveau trophée.

 

Hervé Villard Njiélé.

 

Commenter cet article