Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Un nouveau bébé volé à Douala

15 Février 2012, 20:10pm

Publié par Hervé Villard

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:595.3pt 841.9pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:35.4pt; mso-footer-margin:35.4pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} -->

Un nouveau bébé volé à Douala

 

 La petite Mouli  Nguetti Thérèse Diane âgée  d’un mois a été enlevée à sa maman  il ya quelque jours au carrefour Ndokotti aux environs de 15h.

 

 

Dame Tchoumi Helene,  la mère  de la petite Mouli Nguetti Thèrèse  Diane est dans tous ses états. La pauvre maman dont le bébé vient d’être  volée ne sait à quel saint se vouer. Les yeux larmoyants, déboussolée  et désorientée, elle ne sait à qui réclamé son tendre bébé chérie. Etant partie de chez elle pour l’hôpital de district de la cité des palmiers où elle devait  faire soigner son bébé malade, ce bébé lui a été volé pendant qu’elle tentait d’appeler son mari au Carrefour Ndokotti.  La voisine du call boxeur qui portait  sa fille pendant qu’elle passait son coup de fil a disparu avec son bébé sans crier gare.  «Je rentrais de l’hôpital de district de Bonamoussadi. Au niveau du tunnel Ndokoti, je suis allée au call box pour  appeler mon mari. Il y avait trop de bruit, j’ai remis mon bébé à une fille assise à coté du call box pour appeler un peu plus loin. Et quand je me retourne, je ne  la voix plus.  C’est quand j’ai crié qu’on me fait savoir que  la jeune femme  en question a pris un taxi pour une destination inconnue ». raconte-t-elle toute en larme. Après avoir alerté sa famille et celle de son mari, ceux-ci  après une recherche sans  suite sont allés se plaindre à la fois au commissariat central n°2 de Logbaba et à la police judiciaire de Bonanjo où, une enquête a été ouverte.

 

D’après la mère du bébé enlevé, la jeune dame voleuse de bebe était âgée d’environ trente ans. Elle avait  un teint clair et, était vêtue de kaba brodé.  Selon la description faite,cette dernière avait également des points de barbe au menton et des poils à la poitrine.

 

Le père de l’enfant Jaunasse Mouli est dans tous ses états.  Il a d’ailleurs demandé à sa femme de ne revenir à la maison que quand elle aura retrouvée son bébé. Une chose qui stresse d’avantage Hélène tchoumi déjà affligée par la disparition de sa fillette. Au moment de son enlèvement, la petite Mouli Ngueti Thèrèse Diane née 19 décembre 2011 à l’hôpital du district de la cité  des palmiers était âgé d’un mois trois semaines. Elle était la dernière née d’une famille de trois enfants donc l’ainée une fille, a 12 ans et le garçon 5ans.

 

Cette tragédie   qui intervient quelque mois après  la disparition du bébé de Vanessa Tchatchou de l’hôpital obstétrique de Ngousso à Yaoundé, vient une fois de plus remettre sur la sellette le problème de trafic d’enfant dans notre pays. Et, interpelle les parents et plus particulièrement les mamans à beaucoup plus de prudence et à beaucoup de vigilance.

 

 

 

Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article