Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Université de Buéa : 2500 nouvelles cités universitaires bientôt disponibles

26 Novembre 2012, 11:34am

Publié par Hervé Villard

 

 

Dr-Nalova-Lyonga-looking-forward-to-her-new-job.jpg

Le contrat de partenariat de la construction de ces nouveaux locaux a été signé le 15 novembre 2012 par Nalova Lyonga le vice chancelor de l’université de Buéa. C’était en présence du secrétaire général au ministère de l’enseignement supérieur et d’autres invités de marque.

 

L’amphi 750 de l’université  de Buéa a connu une ambiance  toute particulière ce jeudi 15 novembre 2012. Dans cette salle très importante où se déroule la majeure partie des cérémonies officielles de l’université de Buea, se tenait ce jour un événement majeur et historique. Il s’agit de la signature d’un contrat de partenariat visant à construire au sein de cette université située dans la région du Sud Ouest des cités universitaires destinées aux étudiants.

Selon les termes du contrat qui lie l‘université de Buea, bénéficiaire du projet à la Cameroun university  Housting  company, l’entreprise qui va réaliser, 2500 logements estudiantins seront construis dans cette université d’ici deux ans. Soit trois bâtiments de  500 chambres  chacun pour les étudiants  de sexe féminin et  deux autres de 500 chambres pour les étudiants de sexe masculin. Chacun de ces bâtiments  comportera en son sein, un poste de sécurité, un centre commercial, comprenant un pressing, un salon de beauté, un centre informatique ou cyber-café. Le bâtiment aura entre autres un centre de santé, une salle de conférence, une salle de jeux pour ne citer que ceux-ci. Les deux résidences universitaires seront construites dans deux lieux différents. L’un du coté nord  du campus et plus précisément au quartier «Malingo»  et l’autre tout près du bloc administratif.

 Dans le discours qui a précédé la signature de cet important contrat qui influencera positivement  la vie des étudiants de l’université de Buéa, Nalova Lyonga, recteur de cette institution n’a pas caché la joie de réaliser ce projet. «Le président Paul Biya milite au quotidien pour le développement de la jeunesse. Cette action s’inscrit dans cette logique là. Dans le passé, on n’avait que 100 lits pour cent étudiants uniquement. Et cela était insuffisant. Avec ce projet, nous allons passer à plus. Je remercie tous ceux qui ont œuvré pour la réussite de cela » a déclaré, la responsable  à l’assistance.

 Le projet en question,  précise le vice chancelor,  inclue la construction, la gestion et l’entretien des locaux.  Ce qui veut dire, qu’en plus de construire ses logements, la Cameroon university housting company, à qui échoit cette tâche,  va la gérer  les cités pendant 15ans avant de les restituer à l’université de Buéa qui deviendra définitivement légitime  propriétaire.

 D’après le recteur très enthousiaste, la construction de ces résidences universitaires, s’inscrit dans le projet de construction de 25000 logements universitaires avant l’horizon 2020 que l’université de Buéa s’est fixé.

A la suite du recteur de l’université de Buea, le représentant de « University housting coorporation », signataire de ce projet, a précisé la motivation de son entreprise. «Notre projet  a pour but de contribuer au développement économique et social tel  que tracé par  le président de la république. Et, la réussite d’un Etat passant  par la réussite de sa jeunesse, il fallait bien qu’on aide ces jeunes à réussir. D’où notre action »

Clément Ndikum, le représentant du gouverneur de la région du sud ouest pour sa part, a émis le vœu de voir cette action se propager dans les autres universités d’Etat. «Il faut bien  gérer cette opportunité afin qu’on l’étende à d’autres universités du Cameroun », a précisé ce dernier

Plus heureux encore, étaient les étudiants à qui ces œuvres sont destinées.  Ils ont émis le vœu de voir ces édifices sortir rapidement de terre.«C’est une très bonne idée. Nous sérions très heureux si cela se réalisait. Car, plusieurs étudiants abandonnent des cours, viennent en retard, échouent leur examens  parce qu’ils ont loin du campus et n’on pas d’argent de transport pour venir  à l’école tous les jours.  Avec ces réalisations, ce sera profitable pour beaucoup d’étudiants» ; a affirme  Nana Fatimatou, étudiante en faculté de science. Les travaux seront réalisés sur une superficie de 12.5 hectares. Soit 7.5 hectares pour construire la cité des étudiantes et 5 hectares pour la construction des cités universitaires des étudiants. Les travaux qui commencent dans cinq mois selon le programme seront achevés dans deux ans.


Hervé Villard Njiélé 

Commenter cet article