Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Coupe du monde 2010 :Les lions croisent le fer avec l’Italie ce soir

3 Mars 2010, 16:14pm

Publié par hervy

 

 

photo lions indomptables-copie-1Le match  amical qui oppose la sélection de Paul Le Guen  à celle d’Italie ce soir a Monaco en France, est une occasion pour l’encadreur des lions indomptables de découvrir ses poulains, de maîtriser son effectif et surtout de constituer une équipe nationale qui pourra aller plus loin en  coupe du monde 2010, la première en terre africaine qui se déroule en Afrique du Sud..

 

 Après une élimination prématurée de la Coupe d’Afrique des nations 2010, l’entraîneur des lions avait fait l’objet d’une critique acerbe.  Journalistes, chroniqueurs sportifs et observateurs avertis du football n’y étaient pas allés de main morte. Classement hasardeux, non maîtrise de son effectif, hésitation, préparation à l’emporte pièce pour ne citer que ceux-là.  On a trouvé que Paul Le Guen n’était pas à la hauteur de la compétition malgré son brillant résultat des sa nomination comme encadreur des lions. (Double qualifications à la Can et à la coupe du monde 2010).

 

Pour constituer une équipe conquérante, Paul Le Guen a convoqué de nouveau joueurs donc deux locaux provenant des Astres de Douala. Il s’agit de Abouna et Massoussi tous des latéraux.  Pièce maîtresse de leur équipe  ces derniers vont représenter le championnat camerounais et défendre les droits des joueurs locaux qui depuis une douzaine d’année n’ont plus été convoqués à l’équipe nationale. Dans la liste des 22 on note aussi la présence de Doges Kouemaha, le retour de Sébastien Bassong et de Benoit Achille Ekotto. Joël Matip qui n’a pas pris part à la Can 2010 pour des problèmes de passeport a rejoint le reste de la sélection hier. 

Pour cette troisième confrontation contre l’équipe de la  Squadra Azura championne du monde Paul Le Guen a déjà rendu public la liste de ses onze entrant. Il s’agit de

 

Gardien de But : Souleymanou Hamidou

 

Défense : Nicolas Nkoulou, Assou Ekotto, Sébatien Bassong

 

Milieu de terrain : Alexandre Song, Enog Eyong, Georges Mandjeck, Stéphane Mbia

 

Attaque : Samuel Eto’o, Achille Emana, Rosdant Kouémaha le buteur de FC Bruges en Belgique.

 

Jacques Songo’o récemment nommé encadreur des gardiens de but de l’équipe nationale de football  en remplacement de joseph Nkono a été officiellement présenté et a pris sa place au sein de l’encadrement technique des lions.

Même  si la rencontre de ce soir n’est que préparatoire, les camerounais attendent de voir leur équipe nationale developper un football judicieux et limpide. Une victoire pourrait redonner confiance.

 

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Côte d'Ivoire: la suspension de la chaîne France 24 a été levée

3 Mars 2010, 15:49pm

Publié par hervy

 

 

La suspension de la diffusion de la chaîne de télévision France 24 en Côte d’Ivoire, décidée le 22 février pour "traitement non professionnel de l'information", a été levée hier.  La mesure" de suspension, a été levée à l’issue d’une réunion tenue par le Conseil national de la communication audiovisuelle (CNCA) et rendue public par Franck Anderson Kouassi, président du dit conseil

 

"France 24 doit reprendre demain (mercredi) dès la première heure s'ils sont prêts à remettre le signal", a-t-il indiqué,  hier au sortir de la réunion avant de préciser que cette décision a  été prise "après des discussions" avec la chaîne.


La suspension de la chaîne de télévision France 24 le 22 février dernier  avait été prononcée dans un climat de tension consécutif à la dissolution du gouvernement et de la Commission électorale indépendante (CEI) par le président Laurent Gbagbo le 12 février.

 La crise née de cette double dissolution avait  été marquée par des manifestations parfois violentes de l'opposition et la mort d'au moins sept personnes lors de la répression de protestations.  Cette crise est en voie de résolution, après la mise en place d'une CEI  et l'entrée annoncée de l'opposition dans le gouvernement.



Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Ouganda: 86 morts et 400 disparus dans un glissement de terrain

3 Mars 2010, 15:19pm

Publié par hervy

 Au moins 86 personnes ont été tuées et plus de 400 sont portées disparues à la suite d'un glissement de terrain qui a emporté dans la nuit de lundi à mardi trois villages dans l'est montagneux de l'Ouganda, selon un nouveau bilan fourni mercredi par la Croix Rouge ougandaise.



A la suite de pluies torrentielles tombées sur cette région proche du Mont Elgon (qui culmine à 4. 321 m d'altitude), près de la frontière avec le Kenya, des rivières de boue ont balayé les villages de Bukalasi, Bumayoka et Nametsi, recouvrant notamment, dans cette dernière localité, un marché et un centre de soins.

Les opérations de sauvetage, menées par l'armée, les secouristes de la Croix Rouge, les rescapés et proches de victimes ont repris ce matin à l'aube, selon Kevin Nabtua, chef de la Société de la Croix Rouge ougandaise dans l'est du pays. De nombreuses familles ont trouvé refuge dans des écoles primaires, «c'est une situation terrible», a raconté le vice chef du district de Bududa, Geofrey Natubu à un journaliste de Afp.


Les autorités ont mis en garde  les populations contre le risque d'autres mouvements de terrain, les pluies ayant continué de s'abattre sur toute la région. L'Ouganda est frappé actuellement par des pluies plus fortes que d'habitude en ce début de saison humide, une possible conséquence du phénomène climatique El Nino pour lequel ce pays d'Afrique centrale avait émis en octobre 2009 une alerte valable jusqu'en mars 2010.

La partie orientale de l’Ouganda  est régulièrement victime de glissements de terrain, de même que la région des montagnes Rwenzori, à l'Ouest.



Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Michel Zoah limoge l’encadrement technique du cyclisme

2 Mars 2010, 17:50pm

Publié par hervy

Il n’aura pas fallu attendre plus d’une journée pour voir tomber les sanctions. Samedi 27 février 2010, quelques 24 heures seulement après la fin du Tour cycliste du Cameroun, le ministre des Sports et de l’éducation physique (MINSEP) a limogé tout l’encadrement technique de l’équipe nationale de cyclisme. La décision n° 006/Minsep/Cab du 27 février 2010 met en effet fin aux fonctions de trois responsables techniques au sein de la Fédération camerounaise de cyclisme (FCC). Il s’agit de Joseph Evouna, qui perd son poste de directeur technique national (DTN) de cyclisme, Dieudonné Ntep qui perd son tablier d’entraîneur national de cyclisme, de même que son adjoint Simon Ngopang. La décision de Michel Zoah, qui a déjà fait le tour du Cameroun, arrive à un moment où le cyclisme camerounais panse ses blessures après une compétition douloureuse. La 8e édition du Tour cycliste international du Cameroun, achevée vendredi dernier à Yaoundé, après deux semaines de compétition, n’a pas vu les Camerounais bien en scelle. Le fait le plus marquant étant qu’aucun d’eux n’a pu remporter une victoire d’étape. Parmi les distinctions individuelles, le maillot bleu marine (meilleur camerounais) revient à Yves Ngue Ngock, le maillot bleu ciel (1er Africain au classement) est pris par Martinien Tega, tandis que Damien tekou Fokou remporte le maillot blanc qui revient au meilleur grimpeur. Maigre moisson donc pour le Cameroun qui s’impose pourtant dans les compétitions internationales africaines. Et même si le pays est premier au classement général de ce tour, il ne détient pas le maillot jaune. C’est cette contre-performance qui aurait, semble-t-il, crucifié le DTN et les deux entraîneurs camerounais

La décision du MINSEP, qui avait pourtant tenu un discours d’encouragement malgré cette débâcle, fait également rebondir les maux qui minent le cyclisme camerounais à l’heure actuelle. Le Cameroun s’est une fois de plus ridiculisé lorsque ses coureurs ont menacé d’abandonner la compétition à l’étape de Douala, réclamant à leur fédération les primes olympiques qui ne leur avaient pas été versées jusque-là. Si la contre-performance des Lions de la petite reine peut en partie expliquer le limogeage de leur encadrement technique, on conçoit mal que les responsables en charge de l’équipe nationale ne paient pas les frais d’une mauvaise gestion. Comment comprendre en effet que les cyclistes se mettent à réclamer des primes alors que la compétition tire à sa fin ? Après cet intermède de Douala où le ministre Michel Zoah a dû intervenir personnellement pour convaincre les Camerounais de remonter en scelle, certains ont pointé un doigt accusateur sur le président de la FCC François Ndjélé. Ce dernier, qui a pratiquement passé le plus clair de son temps dans les médias durant le week-end, a expliqué dimanche matin sur les antennes de la Crtv – Fm 94 à Yaoundé que « le Cameroun est l’unique pays où on voit les cyclistes réclamer les primes avant la fin de la compétition ». Rejetant de ce fait les accusations qui pointent sur lui quant à la mauvaise gestion qu’il a faite de l’équipe nationale lors de ce tour. Quoi qu’il en soit, cette équipe est aujourd’hui sans tête. La Fédération camerounaise de cyclisme devra attendre que le MINSEP nomme d’autres responsables à l’encadrement technique.




Focal:Le hand-ball aussi…

La Fédération camerounaise de cyclisme n’est pas l’unique à se retrouver aujourd’hui sans encadrement technique. Toujours samedi 27 février 2010, le ministre des Sports et de l’éducation physique a également « limogé » une grande partie des encadreurs techniques au sein de la fédération camerounaise de hand-ball. Ainsi, André Epoupa Betome n’est plus le directeur technique national de hand-ball. Bruno Charles Bell Bell a été viré du poste d’entraîneur national de cette discipline. L’équipe nationale senior Messieurs est désormais privée de son entraîneur adjoint Baleba Zachée. De même que Raymond Nya Biafeum, entraîneur national adjoint chargé des gardiens de buts, n’est plus en poste. Privas Epoupa Kouoh, entraîneur principal de l’équipe nationale senior Dames de hand-ball devra aller faire valoir ses services ailleurs. Tout comme son adjoint, Mme Mekouade Olympe.

 

 

Voir les commentaires

Lars Lagerbäck : Nouveau coach des Super Eagles du Nigéria

2 Mars 2010, 16:57pm

Publié par hervy

 

Sweden's coach Lars Lagerback gesturesLe Suédois Lars Lagerbäck a été nommé à la tête des Super Eagles pour une durée de 5 mois. Il mènera le Nigeria en Afrique du Sud pour la Coupe du monde. Sa  nomination a été faite au  terme d’une semaine d’entretiens et d’une réunion qui a fait environ huit heures de temps. Éliminé de la course à la Coupe du monde avec la Suède, le technicien de 61 ans ira tout de même en Afrique du Sud. Avec les Super Eagles. L’objectif qui lui a été assigné est clair : bien participer au Mondial, dans un groupe D qui compte aussi l’Argentine, la Grèce et la Corée du Sud.

 Malgré une honorable troisième place lors de la dernière Coupe d’Afrique des Nations, les Supers eagles  ont déçu ses supporters par sun jeu pauvre.  Ce qui a incité le limogeage de Shuaibu Amodu l’ancien entraîneur de l’équipe du Nigéria fin janvier.

Lars Lagerbäck a été choisi parmi une short list de cinq noms parmi laquelle figuraient son compatriote Sven Goran Eriksson, le Français Bruno Metsu, l’Anglais Glenn Hoddle ou le Serbe Ratomir Djukovic. Les cinq candidats sont venus dans la semaine à Abuja pour un entretien au cours duquel l’ancien entraîneur de la Suède, a impressionné.

Analyse fine

"Il a analysé l’équipe du Nigeria et les joueurs, remontant jusqu’en 2002 lorsque la Suède et le Nigeria se sont affrontés en Coupe du monde. Il a identifié les problèmes du football nigérian et il a établi quelques solutions précises pour y remédier. Il a ensuite posé des objectifs et un emploi du temps pour les atteindre. Sa présentation était vraiment brillante et a montré qu’il était venu bien préparé. Le panel a été surpris par ses connaissances et impressionné par son discours", a assuré un officiel de la NFF pour expliquer son choix.

Avec des joueurs comme Obafemi Martins, Peter Odemwingie, Taye Taiwo, Joseph Yobo, Nwankwo Kanu ou John Obi Mikel... Les Super Eagles de Lagerbäck se doivent de faire amende honnorable après une CAN décevante sur le plan du jeu. Et cela passe par redorer le blason du football nigérian. Mais Lagerbäck n’aura pas la tâche aisée face à un public exigeant. Il sera assisté par les anciennes gloires Austin Eguavoen, Daniel Amokachi et Alloy Agu.

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

X Maleya proclamé meilleur artiste 2009 par la RTS

2 Mars 2010, 16:04pm

Publié par hervy

La nouvelle est tombée le 26 février 2010 dans la somptueuse salle du complexe culturel la tanière au quartier Bastos à Yaoundé. Durant la 8ème édition des RTS Awards, et devant un parterre de près de 700 invités, le groupe X MALEYA a été désigné meilleur artiste de l’année 2009. Après moult tractations, c’est autour de deux heures que le jury dirigé par Rachel Tsoungui met fin au  vote. Et demande aux  présentateurs de la soirée  Frenzy Fantomas et Rosine Azang Mene de faire venir Wantou Siantou le président général  de la radio qui porte son nom et président d’honneur de la cérémonie. Invité à  révéler le nom du vainqueur, il va dérouler  le bulletin qu’il tient en main tout en laissant planer le suspens. « Le meilleur artiste de l’année 2009 c’est X MALEYA »  finit-t-il par déclarer en fin.

Un standing ovation est entonné pour la circonstance. Surexcitées, les dames ne cachent pas leur satisfaction « j’étais sûr que les gars là aller remporter ce prix. Ils chantent comme des dieux», lancent-elles. Chez les lauréats, la joie est à son comble.

Consécration

En compétition dans une même catégorie avec Longuè, Longuè et Aîjo Mamadou, le trio composé de Roger Samnick, Auguste et Haïs, le métis du groupe, a finalement suscité toute l’admiration des mélomanes. La saison de récolte a décidément sonné pour ce groupe de jeunes artistes qui ont fait danser le Cameroun tout entier pendant l’année 2009 sur des titres tels « yélélé » « sinaloba », « je t’aime mado » et bien d’autres. Roger, le leader du groupe dédie le trophée à la jeunesse camerounaise à qui il demande de croire en ses rêves et de toujours être persévérant. « Cette victoire n’est pas celle de X Maleya. C’est celle de la jeunesse », tranche t-il ému. Quelques minutes avant ce sacre, le même groupe recevait des mains de Foly Dirane, le trophée du meilleur artiste de musique urbaine. On se souvient également qu’en décembre 2009, ils étaient sacrés « Mvet d’or du meilleur artiste de l’année » par la station CRTV Centre. De beaux lauriers pour ce groupe dont l’album baptisé « X Maleya » n’a pas fini de faire danser les Camerounais. Douze titres, teintés de mélancolie, parfois au rythme de R’n'B (rock and blues). Les textes du groupe reposent sur un message générique. Celui de l’espoir (Honba). Le pinacle de la nostalgie est atteint avec la reprise de « Mbemba mot’a Sawa ». Une chanson à succès du regretté Eboa Lotin. C’est d’ailleurs, ce dernier qui a influencé de ses lamentations langoureuses la plupart des textes du groupe.

Placé sous le thème de la protection des œuvres de l’esprit, la cérémonie a drainée du beau monde. Dr Mathias Owona Nguini, Odile Ngaska, président du conseil d’administration de la SOCAM et une bonne brochette d’artistes et de promoteurs culturels de renom. Même si Ludovic Onana, président du comité d’organisation explique que sans le soutien de certains sponsors cette « fête de la musique » n’aurait pas lieu, son équipe et lui restent toutefois sereins quant à l’avenir de la culture au Cameroun ainsi qu’à l’émergence du concept RTS Awards, qui annonce de nouvelles couleurs pour l’édition 2010.

Les Lauréats

Meilleur artiste de l’année : X Maleya

Meilleur album 2009 : « Etat d’urgence » d’Aïjo Mamadou

Meilleur artiste Makossa : Longué Longué

Meilleure performance 2009 : Charlotte Dipanda

Meilleur artiste Bikutsi : Ama Pierrot

Meilleur comédien : Mboma Hélicoptère

Meilleur humoriste : Kardinal Aristide Ier

Meilleur artiste de la diaspora : JP Melody

Meilleur artiste de musique urbaine : X Maleya

Meilleur artiste de musique religieuse : Aurélien Bollevis

Meilleur Sitcom : Les déballeurs

Meilleur Dj 2009 : Dj Pat Cool de la Sanza

Meilleur boîte de nuit : La Sanza

Meilleur cabaret : Le Caroussel

Prix spécial du jury : Kareyce Fotso

 

Voir les commentaires

Algérie: Chaouchi sanctionné pour son comportement

2 Mars 2010, 15:13pm

Publié par hervy

 

Fawzi Chaouchi, le gardien de l’équipe de football D’algerie est écarté de la sélection suite à son comportement lors de la 1/2 finale de la CAN 2010. Toutefois, Rabah Saâdane affirme que cette sanction est temporaire.

La fédération algérienne juge le comportement de Chaouchi inadmissible lors de ce match. Chaouchi représente tout un pays et son comportement se doit d’être exemplaire à l’image d’autres fennecs. Cette impulsivité de Chaouchi ne remet nullement en cause tout son talent, qu’il a démontré à de nombreuses reprises.

La CAF doit statuer prochainement sur la double sanction que pourrait se voir infliger Fawzi Chaouchi.

Le gardien de but de l’ES Sétif devrait comprendre ces erreurs et ne pas les re-commettre pour ainsi participer à la coupe du monde 2010.

 

Fiche signalétiqueHaut du formulaire

Annuler la réponse

 

Fawzi Chaouchi

 

Nom complet: Fawzi Chaouchi
Date de naissance: 5 décembre 1984
Nationalité: Algérienne
Taille: 1,94 m
Poids: 82 kg
Numéro: 16
Poste: Gardien de but
Club actuel: Es sétif
Sélection(s): 8
But(s) en sélection: 1

Parcours en clubs:

  • 2003-2006: JS Bordj Menaiel
  • 2006-2009: JS Kabyllie
  • Depuis 2009: Es Sétif

En sélection:

  • 8 matchs joués

Palmarès:

  • Champion d’Algérie en 2008 avec la JS Kabylie.
  • Finaliste de la Coupe de la CAF en 2009 avec l’ES Sétif.
  • Vainqueur de la Coupe nord-africaine des clubs champions en 2009 avec l’ES Sétif.
  • Meilleur gardien de buts algérien de l’année 2009.

Voir les commentaires

Immigration : 63 Camerounais expulsés du Gabon

2 Mars 2010, 14:11pm

Publié par hervy

 

 

Près de 400 immigrés en situation irrégulière viennent d'être reconduits aux frontières.

Pendant plusieurs jours, les éléments de la Direction générale de la documentation et de l'immigration (Dgdi) ont lancé l'estocade contre les immigrés clandestins, et, le moins que l'on puisse dire, c'est que la pêche a été fructueuse. Dans tous les grands carrefours et les lieux névralgiques de Libreville, la capitale gabonaise, ils essaimaient en civil en interpellant toutes les personnes.
Il fallait montrer pâte blanche ou se voir embarquer manu militari dans leur bus. Certains immigrés s'arrangeaient à l'amiable avec des agents pour une rondelette somme de 100.000 Fcfa. Cette opération a installé plusieurs " sans-papiers " dans une psychose permanente. Jusqu'à présent, les rescapés se calfeutrent chez eux dans une peur bleue de se faire prendre. "Je reviens de loin, c'est grâce à une petite fille qui est venue m'informer que les agents du Cedoc arrêtaient les sans papiers, je me suis enfui pendant des heures", affirme Hélène, une Camerounaise âgé de 45 ans et tenancière d'un bar à Libreville.

Rapatriements
Au total, et selon les informations officielles, 358 clandestins ont été interpellés, après leur garde à vue, ils ont été expulsés pour plusieurs motifs : les détenteurs de titres de séjour de courte durée, qui, après expiration, continuent de séjourner au Gabon, ceux qui ne possèdent aucun titre de séjour et certains dont les cartes de séjour expirées depuis longtemps sans être renouvelées. Ainsi, 63 Camerounais ont été reconduits à la frontière à Kye-Ossi, 80 Maliens, 30 Burkinabé, 26 Guinéens (Conakry), 21 Nigérians, 20 Nigériens, 17 Togolais, 15 Béninois, 8 Sao toméens, 4 Congolais (Brazzaville), 6 Congolais (Kinshasa), 2 Tchadiens, 2 Equato-guinéens et 25 ressortissants d'autres pays.

C'est un navire battant pavillon Saotoméen qui a été réquisitionné par la Dgdi pour débarquer au port de Calabar au Nigeria avec 231 Ouest africains. Seuls les 38 Sénégalais devraient bénéficier du confort de l'avion grâce aux dispositions prises par les autorités de leur pays. Selon toute vraisemblance, cette opération ne serait qu'un prélude à d'autres actions d'envergure qui viseraient à expurger le pays de la "vermine" que constituent pour les autorités gabonaises le nombre très élevé des clandestins. D'ailleurs des mesures ont déjà prises à cet effet: tous ceux qui ont bénéficié d'un visa court séjour ne peuvent plus prétendre à une carte de séjour, tout comme des personnes âgées de 60 ans ne verraient pas leur titre de séjour renouvelé. Pour la plupart, débrouillards, ont du mal à débourser la rondelette somme de 500.000 Fcfa pour se faire délivrer la carte de séjour. "Quand j'aurai réuni cette somme, je plierai bagage pour le pays car j'aurai un fonds de commerce", affirme Jules Deffo dans une hilarité plutôt étonnante.
Cette  triste situation quelques jours seulement après le rapatriement de la Guinée Equatoriale d'environ 37 étrangers donc 17 camerounais des nigérians et des maliens. ceux-ci avaient échoué au large de Kribi et avaient benéficié de l'assistance du sous-prefet de cette localité qui, après les avoir accordé l'hospitalité les a mis dans un bus pour la destination Douala où chacun d'eux allait rejoindre les membres de sa famille. Décidément les camerounais sont dévenus indésirables.

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

REAL de Madrid reste le club le plus riche du monde

2 Mars 2010, 13:39pm

Publié par hervy

 

 

Le Real Madrid est toujours le club de football le plus riche du monde en termes de revenus. La formation espagnole conserve la première place du classement annuel établi par le cabinet de comptabilité anglais Deloitte, devant son rival Barcelone et Manchester United

 

 

Le premier club de football espagnol a généré 401,4 millions de revenus lors des 12 mois s'étant achevés le 30 juin 2009, selon la classement des 20 clubs les plus riches du monde en termes de revenus publié mardi par le cabinet Deloitte. A savoir une augmentation de 10 %. Le géant espagnol est resté en tête du classement des gains des clubs de football pour la cinquième année d'affilée avec un revenu cumulé s'élevant à 401,4 millions d'euros devant son rival historique du FC Barcelone, qui a progressé d'un rang (365,9 millions d'euros) pour occuper la deuxième place de Manchester United, relégué au troisième rang (327 millions d'euros).

 

Trois autres clubs anglais apparaissent dans le top 10 -Arsenal (5e), Chelsea (6e) et Liverpool (7e). Le classement est complété par un club allemand, le Bayern Munich (4e), et trois italiens, la Juventus de Turin (8e) suivie de l'Inter Milan et du Milan AC, ex-aequo à la dixième place.

 

Le premier club français est Lyon, 13e avec 139,6 millions d'euros de revenus, suivi de l'Olympique de Marseille (14e avec 133,2 millions).

 

Le classement (places précédentes entre parenthèses):

 

1. Real Madrid, Espagne, 401.4 millions d'euros au 30 juin (1).

 

2. Barcelone, Espagne, 365.9 millions (3).

 

3. Manchester United, Angleterre, 327.0 millions (2).

 

4. Bayern Munich, Allemagne, 289.5 millions (4).

 

5. Arsenal, Angleterre, 263 millions (6).

 

6. Chelsea, Angleterre, 242.3 millions (5).

 

7. Liverpool, Angleterre, 217.0 millions (7).

 

8. Juventus, Italie, 203.2 millions (11).

 

(ex-aequo) Inter Milan, Italie, 196.5 millions (10).

 

(ex-aequo) AC Milan, Italie, 196.5 millions (8).

 

11. Hambourg, Allemagne, 146.7 millions (15).

 

12. AS Rome, Italie, 146.4 millions (9).

 

13. Lyon, France, 139.6 millions (12).

 

14. Marseille, France, 133.2 millions (16).

 

15. Tottenham, Angleterre, 132.7 millions (14).

 

16. Schalke, Allemagne, 124.5 millions (13).

 

17. Werder Brême, Allemagne, 114.7 millions (-).

 

18. Borussia Dortmund, Allemagne, 103.5 millions (-).

 

19. Manchester City, Angleterre, 102.2 millions (20).

 

20. Newcastle, Angleterre, 101.0 millions (17). AP

Voir les commentaires

Rwanda : Nicolas Sarkozy demande des excuses

25 Février 2010, 16:36pm

Publié par hervy

 Lors de sa visite ce jour à Kigali la capitale rwandaise, le président français Nicolas Sarkozy a déclaré que la France a fait des erreurs lors du génocide Rwandais de 1994 et a annoncé sa volonté politique de bâtir  "une coopération économique, politique, culturelle" entre les deux pays.

"Ce qui s'est passé ici est inacceptable, et  oblige la communauté internationale, dont la France, à réfléchir à ces erreurs qui l'ont empêchée de prévenir et d'arrêter ce crime épouvantable", a déclaré le président français  lors d'une conférence de presse en présence du président rwandais Paul Kagame à Kigali.

Le président français a notamment évoqué de "graves erreurs d'appréciation", une "forme d'aveuglement" et des "erreurs dans une opération Turquoise engagée trop tardivement" par Paris lors du génocide.

"Des erreurs d'appréciation, des erreurs politiques ont été commises ici et elles ont eu des conséquences absolument dramatiques", a-t-il affirmé.

Nicolas Sarkozy a souligné la "très forte portée symbolique" de sa visite au Rwanda, qui a pour objectif, a-t-il assuré, de "tourner une page extrêmement douloureuse" de l'histoire des deux pays. Il a ainsi invité Paul Kagame au sommet Afrique-France de Nice en mai.

"A partir de toutes ces erreurs, de tous ces drames, nous allons essayer de construire une relation bilatérale", a-t-il déclaré, évoquant "une coopération économique, politique, culturelle qui ne ressemblera sans doute à aucune autre"  a conclut Nicolas Sarkozi.

 Il faut rappeler que depuis  la crise diplomatique survenue entre ces deux Etats en 1994, aucun président français ne s’était rendu dans ce pays. Le passage de Sarkozy, selon les observateurs avertis de la scène politique internationale mettra sûrement un bémol à cette crise. Avant de se rendre au Rwanda, Nicolas Sarkozy s’était rendu hier au Gabon où, il a visité la tombe du feu président Bongo et s’est entretenu avec Ali Bongo le président Gabonais. Cette deuxième visite  de sarkozy  en Afrique depuis son élection a pour but  de normaliser les relations entre la France et ses anciennes colonies.   

Voir les commentaires