Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Cameroun-Egypte:L’Afrique noire se réveillera-t-elle ?.

25 Janvier 2010, 15:17pm

Publié par hervy

 

 

 

La rencontre qui oppose le Cameroun à l’Egypte intéresse toute la communauté de l’Afrique noire, qui attendent depuis longtemps une revanche sur ces pays du Nord.  Cameroun pourra-t-il renverser la tendance face à l’Egypte ce soir ?

 

La rencontre Cameroun-Egypte de ce jour, est le sujet de conversation qui anime tous ceux qui s’intéressent à l’Afrique et à son football. Loin d’être perçue comme une rencontre qui oppose deux grandes nations de football africain, sinon les deux nations les plus titrées en matière de coupe d’Afrique des nations (CAN), les observateurs du football africain, le voient plutôt comme un duel qui oppose l’Afrique du Nord ou Magrébinne et l’Afrique noire.

 

N’ayant pas pu digérer la défaite de la Cote d’Ivoire hier face à l’Algérie2-3, les peuples de l’Afrique noire misent tous sur les lions indomptables qu’ils espèrent assurer la revanche cet après midi face à l’Egypte.  Tous les regards sont rivés sur la ville de  Benguela qui abrite la rencontre.

 Les coéquipiers de Samuel Eto’o n’ont donc pas droit à l’erreur s’ils veulent satisfaire le désir de toute cette partie de l’Afrique.  Selon des observateurs avertis du football africain, les populations de l’Afrique noire ne supportent plus la domination sur le plan footballistique,  des pays du Magrèb  Cette domination selon eux, dure déjà depuis longtemps et il faudra en finir avec. Car, depuis plus d’une demi décennie, la coupe d’Afrique n’est remportée que par ces pays du Nord. Tunisie en 2004, Egypte en 2006 et 2008, sans oublier bien sur les différentes coupes africaines des clubs qui sont remportées à majorité par les clubs de ces pays.  Les peuples de l’Afrique noire pensent que le moment est venu, de mettre fin à cette  hégémonie magrébine, et d’aspirer aussi à la célébration  de ce trophée qui fuit cette partie du continent depuis très longtemps. Pour que ce rêve soit réalité, pour que la revanche soit effective, le Cameroun se doit de dompter les pharaons ce soir.  Car, c’est  l’honneur de toute l’Afrique noire qui est en jeu.

 

Hervé Villard Njiélé  

Voir les commentaires

Angola 2010Le premier mondialiste sort de la compétition.

25 Janvier 2010, 14:08pm

Publié par hervy

 La Cote d’Ivoire a été battue hier soir par l’Algérie 2-3


 De tous les mondialistes qui étaient engagés dans les quarts de finales de cette compétition, la Cote d’Ivoire était, du moins avant la rencontre d’hier soir, parmi celles que l’on attendait en final de cette CAN angolaise. Possédant dans sa sélection des joueurs de grande qualité pour ne pas dire des stars du football mondial tels Didier Drogba le 9ème ballon d’or européen 2009, Salomon Kalou qui évolue au Fc Barcelone en Espagne, Gervinho, Kader Keita Aruna Dindane pour ne citer que ceux-ci, l’équipe Ivoirienne a déjoué tous les pronostiques qui étaient pourtant en sa faveur au début de l’expédition angolaise. Malgré son entame de jeux tonitruante, elle a été rattrapée au score plusieurs fois dans cette rencontre qu’elle a pourtant dominée. L’absence de la fraîcheur dans les jambes de ces joueurs pourtant déterminée à aller loin dans cette compétition, au terme des pénibles 120minutes de jeux, a plaidé en défaveur des coéquipiers de Didier Drogba, l’attaquant vedette de Chelsea, club anglais de première division. L’équipe d’Algérie pourtant annoncée comme le petit poucet durant la rencontre, a su tirer son épingle du jeu, en comptant sur le caractère collectif et combatif de son équipe, qui, malgré son entrée timide dans la rencontre, a su rester dangereuse jusqu’à la fin de la rencontre. La Cote d’Ivoire avec son élimination devient le premier mondialiste à quitter la compétion. Un vrai duel de mondialiste. Bien que éliminée de la compétition, il faut reconnaître la qualité de jeux déployé par les ivoiriens hier. Les amoureux du ballon rond, ont passé une soirée alléchante en regardant une rencontre très enlevée et pleine de spectacles de part et d’autres. « La rencontre était belle. J’ai été satisfait de la qualité du spectacle. Même si la Cote d’Ivoire a été éliminée, elle a produit du beau jeu ». a affirmé un camerounais chauffeur de taxi, ce matin durant le commentaire qui se faisait au sujet de cette rencontre spectaculaire. « Les deux équipes ont produit du jeux. Même s’il faut reconnaître la supériorité de l’Algérie, il faut dire que la rencontre était un vrai duel de mondialiste » a reconnu kamgué Jean un passager. Il ajoute par la suite que « ce qu’on demande à la Cote d’Ivoire c’est d’avantage se préparer pour représenter valablement l’Afrique à la coupe du monde. »
Hervé Villard Njiélé.

Voir les commentaires

Angola 2010: Les mondialistes tiennent le pari

22 Janvier 2010, 18:08pm

Publié par hervy

 

 

Malgré leur entrée timide tant décriée par la presse africaine et mondiale, tous les mondialistes africains engagés dans la 27èmes édition de la coupe d’Afrique des nations se sont qualifiés pour les quarts de final qui débutent dimanche prochain.

 

La  Cote d’Ivoire, l’Algérie ; le Ghana, le Nigeria  et le Cameroun ont fait tous un début manqué durant le premier tour de Can angolaise qui vient de s’achever. Toutes ses équipes sans exception, malgré le fait qu’elles regorgent des stars du football mondial, n’ont pas échappé aux critiques des médias sportifs.  Ceux-ci sont allés dans tous les sens. Gardant le moral haut, tout en laissant passer l’orage, ces dernières sont rentrées successivement dans la compétition à partir de leur  deuxième rencontre.  La  Cote d’Ivoire, première mondialiste à se qualifier pour les quarts de finale de cette Can a battu le Ghana par 3 buts à un, l’Algérie a eu raison du Mali 1 but à zéro tandis que le Cameroun s’imposait face à la Zambie par 3 buts à deux. Le Ghana et le Nigeria ont emboîté le pas aux autres en s’imposant chacun dans leur différente rencontre. Les mondialistes vont continuer la compétition dans le même élan et obtiendront chacun son ticket pour les quarts de finale. Même si d’aucuns trouvent que la qualification des mondialistes ne s’est pas faite avec de la manière, il faut du moins noter que ceux-ci se sont démarqués et feront sûrement valoir leur titre dans la suite de la compétition.

 

 Le Ghana, le premier mondialiste à entrer en compétition le  24 janvier prochain à Benguela, croisera le fer avec l’Angola, le pays organisateur à 17h, tandis que, le duel des mondialistes qui oppose la Cote d’Ivoire à L’Algérie, se jouera le même jour à Kabinda à partir 20h 30. Le Cameroun et le Nigeria  les autres mondialistes encore en compétition joueront successivement contre l’Egypte et la Zambie le 25 janvier.

 

Hervé Villard Njiélé.   

 

Voir les commentaires

Can 2010:Quel Cameroun Contre l’Egypte ?

22 Janvier 2010, 15:47pm

Publié par hervy

 

   

  Après une qualification non rassurante du Cameroun pour les quarts de final de la coupe d’Afrique des nations hier soir, des observateurs  s’interrogent sur l’avenir de cette équipe dans cette compétition.

 

Taxée de favorite avant le début de cette coupe d’Afrique des nations qui se déroule en Angola, par les observateurs avertis du football, la presse sportives et les chroniqueurs sportifs, l’équipe nationale du Cameroun durant ce premier tour n’a pas convaincu.

Battue par le Gabon lors de son premier match 1 but à 0, vainqueur à l’arracher de la rencontre qui l’a opposé  à l’équipe  Zambie 3 but contre 2, et tenue en échec hier soir par l’équipe de Tunisie 2 buts partout, l’équipe du Cameroun s’est qualifiée d’une manière miraculeuse au quart de finale de la coupe d’Afrique des nations.  Beaucoup de Camerounais même s’ils gardent la foi reconnaissent que l’équipe nationale est branlante.

 

Une ligne défensive fébrile et incertaine,  un milieu de terrain  instable qui joue à l’emporte pièce, une attaque certes prolifique mais encore en construction, un fond de jeu absent, et un entraîneur sélectionneur qui donne encore l’impression de tester les joueurs durant les rencontres, l’équipe nationale du Cameroun est entrée par la petite porte dans cette coupe d’Afrique des nations. Elle n’a eu sa qualification que grâce à Dieu comme l’a fait savoir Samuel Eto’o fils après avoir marqué le but d’égalisation hier. « Dieu est Grand » avait-il laissé entendre.

 

Pas d’erreur face à l’Egypte.

Les lions indomptables durant la deuxième journée des quarts de final qui se dispute le 25 janvier prochain, rencontre l’Egypte. Une équipe qui est restée invaincue durant quinze matches de coupe d’Afrique des nations.  Vainqueur de la précédente édition de la coupe d’Afrique des nations, les pharaons d’Egypte ont fait un sans faute lors du  premier tour de cette compétition. Elle a écrasée sans pitié tous ses adversaires. (Egypte3-1Nigéria) (Egypte2-0Benin) (Egypte2- 0Mozambique) et a engrangé la totalité des points 9pts/9. Taxée de meilleure équipe africaine de l’heure, l’Egypte séduit par sa qualité de jeu alléchante, un effectif rassurant et serein et surtout la complicité qui existe entre ces derniers. Bien que absente de la coupe du monde qui se déroule en Afrique du Sud en Juin prochain, l’Egypte est parmi,   sinon la seule équipe africaine qui jusqu’à présent brille par sa performance.  Son entraîneur Hassan Shehata voudrait  d’ailleurs réussir  la passe de trois en remportant pour la troisième fois successive la Coupe d’Afrique des nations.  Equipe africaine la plus titrée avec 6coupes d’Afrique des nations. Les pharaons d’Egypte qui, ont eux aussi affiché des l’entame de la CAN 2010 leurs ambitions ne sera pas facile à manœuvrer. Pour faire face à cette équipe, Paul Le Guen devra mettre sur pied un collectif confiant, combatif et compétitif. Il devra rendre imperméable la défense camerounaise qualifiée de «fragile » et titulariser des garçons professionnels et performants, revoir le milieu de terrain qui peine à développer du jeu

Herve Villard Njiélé.

Voir les commentaires

Dr Yannick Guillodo,membre du staff médical des Lions parle de la santé de Eto'o.

19 Janvier 2010, 17:02pm

Publié par hervy


«Samuel à plusieurs types de problèmes».Rencontré à la main courante du stade senior de monté, il a bien voulu évoquer avec notre envoyé special à Lubango, le cas Samuel Eto’o.

Il est resté à l’hôtel. Il a toujours ce petit problème chronique au niveau du pied droit mais, qu’on arrive toujours à gérer. A la vérité, on n’est pas vraiment sûr pour la suite de l’événement, même la suite proche qui est-ce fameux match contre la Tunisie.


Eto’o souffre de quoi exactement?

Samuel à plusieurs types de problèmes. Mais, il y a un qui est assez chronique, c’est son problème du pied droit qui existe depuis un bon bout de temps et sur lequel on travaille continuellement. Par le passé, j’avais échangé sur le sujet plusieurs fois avec le médecin de l’Inter de Milan (son club professionnel, ndlr). Heureusement qu’on arrive toujours à contrôler la situation.

Jusque là, vous ne m’avez pas dit de quoi il souffre exactement et quel est le niveau de gravité…

Si vous voulez plus de précision, allez demandé directement à Eto’o. Vous savez que chez nous il y a le secret médical donc je ne peux pas vous en dire plus.

Dans l’ensemble comment se portent les joueurs au lendemain d’un match aussi difficile que celui qu’ils ont livré dimanche?

Tous les joueurs sont bien, à part quelques petits bobos et puis le cas de Samuel qui n’est pas très inquiétant rassurez-vous. A priori, maintenant tout le monde est apte à jouer le prochain match, reste à l’entraîneur de décider de qui jouera ou qui ne jouera pas


Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Lubango :Samuel Eto’o Fils est blessé

19 Janvier 2010, 16:48pm

Publié par hervy




Il était le grand absent à l’unique séance d’entraînements, hier soir, au stade Senior de Monté de Lubango.


Vingt et un joueurs sont sur le terrain d‘entraînement. Un absent, Eto’o. Où est-il? Au lendemain du match contre la Zambie, les joueurs de la sélection nationale se sont retrouvés en début de soirée au stade senior de Monté pour l’unique séance d’entraînement de la journée. Tous étaient-là, sauf Samuel Eto’o Fils. « Il est resté à l’hôtel pour mieux récupérer à sa façon. Afin qu’il ne se sente pas seul, nous avons laissé à ses côtés l’un des kinésithérapeute de l’équipe », affirme le professeur Atchou. De quoi souffre exactement le capitane des Lions? Tout en évoquant le secret médical qui lui interdit de révéler le contenue du bulletin médical du joueur, Le Dr Yannick Guillodo, membre du staff médical des Lions, affirme cependant que le joueur souffre d’un mal chronique sur le pied droit qui « nous amène a dire qu’on n’est pas sûr de sa participation pour la suite la plus proche qui est-ce fameux match contre la Tunisie ».
Les 21 autres joueurs qui se sont entraînés, ont une séance de récupération avec au menu le footing, l’accélération progressive puis une séance, très animée, d’étirement. C’est à pieds que les joueurs ont regagné leur hôtel, située à moins d’un kilomètre.

Mutisme


Le vendredi 15 janvier, soit 48 heures avant le match Cameroun-Zambie (3-2) comptant pour la deuxième journée du groupe D de la phase finale de la coupe d’Afrique des nations 2010 de football, les journalistes et certains membres de la sélection nationale du Cameroun s’étaient rencontrées en matinée dans la tanière des Lions indomptables à l’hôtel Serra Da Chela de Lubango pour évoquer l’environnement dans laquelle les vice champions d’Afrique en titre attendaient leur deuxième sortie en compétition. Interrogé sur le bulletin de santé de la sélection national, le professeur Guillaume Atchou, responsable du staff médical a, comme toujours fait dans la langue de bois. “Vous les journalistes, vous m’avez toujours fait le reproche de ne pas dire très souvent ce que vous voulez entendre”, avait-il contre attaqué, avant de déclarer, pour répondre à la préoccupation sur l’état de santé des joueurs, “je puis vous affirmer que tous les 22 joueurs actuellement en Angola, se porte bien et il n’y a aucun soucis de santé”. Alors qu’on s’acheminait vers la fin de la traditionnelle conférence d’avant match, une question de journaliste sur la détermination de Samuel Eto’o à faire la différence contre la Zambie, après l’entrée manquée devant le Gabon, l’ancien Pichichi de FC Barcelone a jeté un pavé dans la marre en avouant lui-même son état de santé préoccupant.

Voulant expliquer sa prestation moyenne de la première journée, le goaleador des quadruple champions d’Afrique a révélé qu‘il a « une blessure au niveau de la cheville du pied droit qui me fait énormément mal. pour me soigner, j’avais demandé une autorisation à la Caf (Confédération africaine de football, ndlr) malheureusement elle a tardé à

répondre donc, j’espère qu’avec le traitement que je suis en train de prendre, je vais donner le meilleur de moi même pour qu’on gagne contre la Zambie”.


Des signes qui ne trompent pas

L’autorisation tant attendue des instances dirigeantes de la Caf est tombée justement ce même vendredi. Elle autorise exceptionnellement le capitaine des Lions indomptables à prendre certains médicaments qui nécessite un accord de la commission anti-dopage de la Caf. « Il est un peu exagéré de parler d’une autorisation parce qu’il ne s’agit pas des produits contenant des substances ultra-drastique. Ce qu’on attendait de la Caf, c’est simplement un accusé de réception à la suite d’une déclaration que nous faisons pour l’informer que pour traiter tel mal, nous voulons utiliser tel type de médicament. C’est beaucoup plus à titre d’information et par prudence que cette démarche est faite » explique le professeur Guillaume Atchou.

Soumis vendredi à un traitement intensif, l’ancien pensionnaire de la kadji sport academic(KSA) a pu chausser les godasses dimanche pour affronter les Chipolopolos zambienne. Mais, l’image d’un Samuel Eto’o tenant sa jambe droite malade après une frappe puissante et la scène d’un commandant des troupes quittant la surface de jeu au coup de sifflet final en claudiquant avec un visage ridé de douleur, sont révélatrices de la mauvaise santé de l’attaquant de l’inter de Milan


Hervé Villard Njiélé


Voir les commentaires

CAN-Mali : Kanouté quitte la sélection

19 Janvier 2010, 13:19pm

Publié par hervy

 


Eliminé de la Coupe d’Afrique des Nations, le Mali quitte la compétition sur une victoire insuffisante face au Malawi (3-1). Pour Frédéric Kanouté, le buteur des Aigles, la pilule est dure à avaler. "Je suis très déçu, je ne trouve pas les mots. Ça me touche vraiment car après notre élimination en 2008, on avait vraiment à coeur d’aller loin. C’est surtout le deuxième match qui nous déçoit (défaite 1-0 contre l’Algérie, NDLR). Ce soir, on a réussi à revenir, à montrer du caractère mais dans ce genre de compétition, on ne peut pas se permettre de laisser passer un match. Pour ma dernière en sélection, je voulais aller le plus loin possible. On va maintenant faire le bilan entre nous. Il est mitigé. Il y a du bon et du moins bon. L’essentiel est d’avoir tout donné", a-t-il expliqué en conférence de presse. Malgré cette victoire qui a permit à l'équipe du Mali d'avoir quatre point sur les neuf possibles, celle-ci avec le resultat nul réalisé par l'Algerie et l'Angola va quitté la compétition magré la volonté de ses joueurs d'aller plus loin. 

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Egypte:14 matches sans défaite à la Can

19 Janvier 2010, 12:57pm

Publié par hervy

  L’équipe d’Egypte a porté à 14 matchs sans défaite, samedi après sa victoire (2-0) contre le Mozambique, le nouveau record en phase finale de Coupe d’Afrique des nations (CAN) qu’elle détenait déjà.

Contre le Nigeria (3-1) pour leur premier match de la CAN, les Pharaons d’Egypte avaient porté à 13 le record de matches sans défaite en phase finale de CAN.

Double championne d’Afrique en titre, l’Egypte a entamé sa série le 20 janvier 2006 au Caire par une victoire contre la Libye (3-0).

Les hommes de l’entraîneur Hassan Shehata ont ensuite battu la Côte d’Ivoire, la RD Congo, le Sénégal, le Cameroun, le Soudan, l’Angola, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Nigeria et le Cameroun.

Au total, ils ont enregistré une série de 11 victoires et trois nuls, dont celui de la finale de 2006 remportée aux tirs au but face à la Côte d’Ivoire. Tout compte fait, ils ont marqué 31 buts et encaissé 9.

Et en remportant la CAN 2010, ils pourraient devenir la seule sélection à gagner trois Coupes d’Afrique d’affilée.

Les Camerounais quant à eux étaient demeurés invaincus du 6 février 2000, date à laquelle ils ont gagné contre l’Algérie (2-1), au 8 février 2004, jour de leur défaite face au Nigeria (1-2) en quart de finale de la CAN jouée en Tunisie.

Durant cette période, les ’’Lions Indomptables’’ ont remporté huit victoires et fait quatre fois match nul. Ils ont ainsi battu l’Algérie, la Tunisie, la RD Congo, la Côte d’Ivoire, le Togo, l’Egypte, le Mali et le Zimbabwe.

Parmi leurs quatre résultats nuls, il y a deux finales remportées aux tirs au but contre le Nigeria en 2000 et le Sénégal en 2002. Au total, ils ont inscrits 23 buts et encaissé sept.

hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Ghana-BurkinaFaso: Essien incertain

19 Janvier 2010, 12:18pm

Publié par hervy

Michaël Essien a interrompu sa séance d’entraînement ce dimanche matin pour se rendre dans une clinique de Luanda afin de faire des examens. Le joueur de Chelsea est incertain pour la rencontre décisive face au Burkina Faso, mardi.

 

Mauvaise nouvelle pour les Black Stars. Ressentant une douleur au genou, Michaël Essien a interrompu sa séance d’entraînement ce dimanche matin pour se rendre dans une clinique de Luanda afin de faire des examens. L'ancien Lyonnais est incertain pour la rencontre décisive face au Burkina Faso, mardi. Blessé avant la CAN Orange 2010, le milieu de terrain de Chelsea a longtemps été incertain pour la compétition. Il avait d’ailleurs commencé le match contre la Côte d’Ivoire sur le banc de touche.

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

CAN 2010: Les des mondialistes se reveillent.

18 Janvier 2010, 15:30pm

Publié par hervy

 

 

Huit jours déjà après le démarrage de la 27ème  édition de la CAN de football en Angola. Les cinq mondialistes en lice représentants du continent africain en phase finale de la Coupe du monde en Afrique du Sud, se réveillent enfin.

 

Dès l’entame de la compétition, le 10 janvier dernier, on a observé la défaite de l’Algérie face au petit poussin Malawi (12 janvier) ; un match nul de la Côte d’Ivoire face au Burkina Faso ; un échec du Nigeria devant l’Egypte ; une défaite du Ghana face à la Côte d’Ivoire. Enfin, l’un d’eux, pas le moindre, le favori de ce tournoi angolais, le Cameroun, a été lui aussi, battu par le Gabon. Un adversaire sur qui il a pourtant pris l’ascendance à l’aller et au retour des éliminatoires couplées CAN-Coupe du monde 2010. En attendant le Ghana qui devra en découdre avec le Burkina Faso, les mondialistes sur lesquels repose l’espoir de tout un continent, ont eu finalement un sursaut d’orgueil lors de la deuxième journée de la compétition qui s’est achevée hier.

 

Le réveil s’est opéré, dans un premier temps, avec l’Algérie qui a réussi à se défaire des Aigles du Mali (1-0). A leur tour, les Eléphants de Côte d’Ivoire se sont non seulement imposés face à un autre mondialiste, le Ghana (3-1), mais ont obtenu leur ticket pour le second tour. Sans oublier les Super Eagles qui sont revenus de loin en battant les Ecureuils du Bénin un but à zéro .Dans la même lancée, les Lions Indomptables, par leur victoire d’hier soir sur les Chipolopolo de Zambie(3-2), se remettent également dans la course.

 

Dans la mesure où le tournoi angolais met les mondialistes dans une situation de rodage, étant entendu que leurs adversaires constituent des sparring-partners de poids, les quatre autres équipes qualifiées en  Afrique du Sud 2010 n’ont point à ce jour comblé les attentes de leurs fans. Si le Cameroun, le Nigeria, l’Algérie et le Ghana ne se qualifient pas pour le second tour, il n’y a pas de quoi jubiler. A l’instar des Eléphants, les quarts de finale, les demi-finales et la finale sont pour ces équipes un galop d’essai sur lequel il faut pouvoir miser. De quoi être mieux armées pour le rendez-vous de juin au pays de Nelson Mandela. Les représentants africains devraient en plus de faire honneur au continent, remporter le trophée tant convoité.

 

Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires