Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Afro Basket 2017: La  délocalisation influe sur la préparation des équipes

28 Avril 2017, 11:54am

Publié par Hervé Villard

En plus du Cameroun qui doit  revoir certaines  lignes de son budget  et son programme de préparation, les autres pays prenant part à cette compétition sont obligés de revoir leur  chronogramme de préparation.

La nouvelle est tombée il y a quelques jours comme un couperet. L’afrobasket 2017 prévu se au Congo Brazzaville se tiendra plutôt en Angola du 19 au le 30 aout 2017. Selon la  Fédération internationale de Basketball zone Afrique (Fiba) qui a rendu public cette information, le Pays de Sazou Nguesso n’est pas prêt pour accueillir la compétition. C’est pourquoi ils ont décidé pour la réussite du seul tournoi majeur de promotion du basketball  masculin en Afrique de l’organiser en Angola. Le choix de l'Angola est intervenu après une réunion tenue vendredi à Bamako entre la Fédération Angolaise de Basketball et l’Exécutif de Fiba Afrique

 Selon Alexie Siewe  Expert Fiba qui soutien cette délocalisation, après l’organisation des  jeux africain, organisation qui nécessite la mise sur pied de moyens  colossaux,  la République  démocratique du Congo n’était plus à même de supporter l’organisation d’une aussi  importante compétition comme l’Afrobasket 2017. Pis encore, après les élections  présidentielles ayant mobilisé une très grande énergie chez tous les Congolais, le pays ne pouvait pas supporter  l’organisation de la plus belle compétition africaine de basketball. «On a  confié  l’organisation à l’Angola  parce que  le pays  a une  grosse  expérience. Elle est une  nation de basketball. Car a remporté la coupe d’Afrique à plusieurs reprises. Elle a des infrastructures sportives. Avant de lui confier l’organisation de l’Afrobasket 2017, la Fiba s’est rassuré que toutes les conditions sont réunies. Il n’ya  pas des  raisons de  s’inquiéter », rassure Alexis  Siewe  Expert  à la  Fédération Internationale de Basketball pour l’Afrique.
 Perturbation
Si la délocalisation de cette compétition arrange les a affaires de l’instance faitière du Basketball africain qui pense d’abord à sauver la tenue du tournoi, il faut dire que cette  décision  a  des conséquences sur  les  seize équipes  prenant  part à cette compétition.  Car en plus de revoir à la hausse leur  budget, les différentes  fédérations doivent revoir  les lieux de  préparation de cette compétition. «Il y a des modifications qui doivent être faites à cause de cette délocalisation de site. Ce qui n’est que normale. Il y a des modifications liées au climat. Parce que le climat qu’il fait au Congo était un climat proche de celui du Cameroun. Maintenant, il faut commencer à réfléchir sur le climat qu’il fait en Angola à partir du mois d’aout et réfléchir sur les stratégies d’acclimatation», déclare Camille Njoh Ekitti le secrétaire  générale de la fédération camerounaise de basketball. Mieux encore, ajoute le Camerounais, il faudra revoir quelques lignes du budget de la compétition et choisir les sites pour les  équipes. «Certains sites d’hébergement et d’entrainement avaient été choisis Ces sites prenaient aussi en compte la présence des supporters. Maintenant le changement est en train de nous faire changer le cap », ajoute-t-il.
 D’après Alexis Siewe qui minimise ses perturbations, le Congo et l’Angola  sont des  pays  voisins et dans le même pays règne le même climat. « Le seul problème c’est la  réactualisation du programme de préparation des équipes », relativise l’expert Fiba et  consultant International. «Si tous les pays se préparent bien ils auront les chances de gagner », affirme ce dernier. L’Angola qui l’accueille la compétition l’organise pour la quatrième fois après  les éditions de  1989, 1999 et 2007.
Parmi les 16équipes qualifiés pour ce tournoi se recrutent le Nigéria, champion en titre, l'Angola, le Maroc, la Tunisie, le Mali, le Sénégal, la Côte d'Ivoire, le Cameroun, la République démocratique du Congo, l'Égypte, l'Ouganda, le Mozambique et l'Afrique du Sud, qui ont tous validé leurs tickets suite aux éliminatoires du FIBA AfroBasket  2017 tandis que la Guinée et le Rwanda ont reçu chacun une wild card.
Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Ligue 1 :Coton Sport  accroche Astres à Douala

28 Avril 2017, 11:48am

Publié par Hervé Villard

En match  avancé de la 12ème journée de Ligue1 les  deux  équipes  se sont séparés sur  un score nul d’un but partout.

 

Les  Astres de Douala ont été ténus en échec  sur leurs propres installations ce jeudi 27 avril 2017 par  l’équipe de Coton sport de Garoua (1-1). Croisant le fer  avec  l’équipe de le région du Nord pas  très  en forme depuis  le  début du championnat, les brésiliens de Bépanda  croyait arracher la victoire  qui les fuit depuis  plusieurs journées . Malheureusement  pour eux, ils n’ont pas pu faire  mieux  qu’un match nul (1-1). Car l’équipe  de Coton sport de  Garoua présente dans le Sud Cameroun depuis plusieurs semaines, n’est pas  venu en victime  résignée. En mal de performance  dans  ce  championnat  depuis  le début de saison, elle avait aussi envie de se relancer. Ce qui a  compliqué  la tâche aux poulains de Charlemagne Mbongo qui ont arraché in extremis le point du match nul (1-1).
Dès  l’entame  de cette rencontre, Coton sport de Garoua  qui n’a pas  digéré le nul(2-2) devant  New-stars de Douala  lors de la 11ème  journée veut  faire d’une  bouchée son adversaire du  jour. Malgré  sa  large domination,  celui-ci ne  trouve malheureusement pas  le chemin des buts. Ses  nombreuses occasions  sont mal exploitées  par une  ligne offensive peu expérimentée. Les attaquants buttent aussi  sur un portier des Astres  des grands  jours.  C’est sur un score  de zéro but partout que les  deux  équipes  vont à la mi-temps.
 A la reprise, Coton sport de Garoua continue  sa domination et trouve finalement la faille. Sur une  bonne phase de jeu bien  menée, Allafi Mayakamon ouvre  la marque pour Coton sport de Garoua (1-0) 48ème minute. Dix  minutes  après  l’ouverture du score il passe à coté du second but. Servi dans le dos de la défense des Astres de Douala, son  lobe n’est pas cadré. Coton sport domine la rencontre mais  ne trouve pas la faille pour le second  but.
Avec  les entrées de Barka Mahamat  à la place d’Ernest Nsombo et Maxim Matiara à la place de Simo,  Les Astres  de Douala vont revenir à la marque. Sur un contre à la 82ème, Matiara sert Barka Mahamat à l’entrée de la surface, sa frappe croisée à ras du sol bat le gardien Ibrahima.  Le  club de  Douala va manquer  dans les ultimes minutes, d’inscrire  le second  but. La frappe de Didier Yimga sera stoppée de justesse par  le portier Ibrahima. Avec ce nul, Astres enchaine un 7ème match sans succès et totalise désormais 13 points tandis que Coton Sport 16 points.
Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Logement sociaux de Banga Bakoko:Jean Claude Bwentchou prescrit certains réajustements

28 Avril 2017, 11:00am

Publié par Hervé Villard

En plus de la construction de la clôture de l’école qu’il y a au sein des logements sociaux  de Banga  Bakoko, le ministre du Développement Urbain et de l’Habitat qui a visité le site ce jeudi 27 avril 2017 a demandé à l’entreprise chinoise réalisant les travaux de revoir la finition des portes.

 

Toucher du doigt l’état des travaux en cours dans la ville de Douala et donner quitus à la Commission technique de procéder à une réception provisoire des ouvrages.Se rendre compte de l’évidence de la réalisation des 20.5km de route construites à hauteur de 19 milliards francs cfa par des petites et moyennes entreprises camerounaises dans la ville de Douala. Voilà  présenter les objectifs de la visite de travail de la délégation  ministérielle  que  conduisait Jean Claude Bwentchou, le ministre du développement urbain et de l’habitat dans la ville de Douala.
Accompagné d’une longue délégation ministérielle au  rang des quels Jacqueline Nkoung A Bessike le ministre du Cadastre et des Affaires foncières, le gouverneur de la région du Littoral, le délégué du gouvernement au près de la Communauté  urbaine de Douala pour ne citer que ceux-ci, Jean Claude Bwentchou s’est rendu à Banga Bakoko sur le site des logements sociaux de la ville de Douala. Après avoir fait le tour du propriétaire et apprécié à sa juste valeur les 660 logements achevés ici, il n’a  pas caché sa satisfaction. 
Seulement, la joie de celui qui a fait de la construction des logements sociaux au Cameroun son cheval de bataille depuis son accession au poste de ministre n’a pas été totale. Car,  il y avait encore des choses à revoir pour que ce projet soit reluisant. Lors du point de presse  qu’il a organisé après la visite, Jean Claude Bwentchou à parlé de la qualité des portes des  différents logements. «Nous voulons dire que  les logements sociaux ont été exécuté  conformément aux règles de l’art. Seulement, la  finition des portes sont  à revoir. Surtout au centre de santé et au niveau de l’école», a déclaré  le ministre. Il a par ailleurs invité l’entreprise chinoise en charge de la construction des dits logements sociaux de revoir cette situation là.
Autres instructions non des moindres, Jean Claude Bwentchou a instruit la construction d’une barrière pour sécuriser l’école qu’il y a dans ce camp de même que la construction des  escaliers à l’arrière de l’école. «Vous n’allez pas demander aux élèves qui veulent aller de l’autre coté de faire le tour de  l’école  pour se retrouver en  arrière. Il  faut construire des  escaliers en arrière de l’école», a instruit le ministre du Développement Urbain et de l’Habitat.
Voirie municipale
Après  le site des logements sociaux de Banga Bakoko, Jean Claude Bwentchou a fait le  tour des différents chantiers en cours dans la ville de Douala. Il est  descendu sur les différents  sites  de  drainages  des eaux usées et de drainages d’eaux fluviales de la capitale économique du Cameroun. Il a visité les travaux de réhabilitation de 20.5km de route dans la ville de Douala. Au sujet de ce projet qui a coûté 19 milliards et qui a été réalisé par trois petites et moyennes entreprises camerounaises, celui-ci a félicité les autorités de la ville de Douala pour la qualité des travaux  réalisés et surtout pour le suivi fait. Car, «c’est  tout  cela qui a facilité la bonne réalisation de ces travaux. Il a profité de l’occasion pour féliciter les  entreprises Mag, Bung, Hab», réalisatrice des  dits  travaux.
Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Elections présidentielles françaises: Vers une élection  de Macron au second tour

23 Avril 2017, 20:40pm

Publié par Hervé Villard

 
 
Immédiatement après la publication des résultats du premier tour des élections  présidentielles françaises, les différents candidats déchus invitent déjà leurs électeurs à voter  pour Macron au second  tour.
 

Le  futur président de la République française

 
Emmanuel Macron qui totalise 23,7% de vote et Marine Le Pen 21,7 sont  les deux candidats  qui s'affronteront au second tour des élections présidentielles française  le  7 mai 2017 prochain.
Selon les résultats du premier tour des élections présidentielles françaises de 2017 rendues  publics ce 23 avril,  ces deux candidats ont fini en tête du classement et s’affronteront donc au second tour. Ils ont devancé les  autres 9 candidats en lice pour le siège de  l’Elysées. A savoir François Fillon et Jean-Luc Mélenchon qui sont pour l'instant donnés à égalité (19,5%), Benoît Hamon qui totalise 6,2% des voix, François Asselineau, Jean Lassalle, Jacques Cheminade, Philippe Poutou, Nathalie Arthaud, Nicolas Dupont-Aignan.
Emmanuel Macron plébicité
Seulement immédiatement après la publication des résultats de ce premier tour ce 23 avril 2017, des appels au soutien de la candidature de Emmanuel Macron  n’ont pas tardé à se faire entendre.  C’est voix ne sont pas venus du Camp de Macron comme on pouvait s’y attendre.  Ce sont les adversaires d’Emmanuel Marcron au premier tour qui se sont mués en ses partisans immédiatement après leur disqualification. Comme si il y avait un accord tacite qu’ils ont passé.
C’est d’abord Benoit Hamon qui a commencé l’appel  au soutien de Macron. Après avoir remercié ses électeurs, il a immédiatement demandé à ces derniers de voter  pour Emmanuel Macron au second tour « Je fais une distinction entre un adversaire politique et une ennemie de la République. L'heure est grave, rassembler", face à "la gravité du moment." J'appelle donc à battre le Front national en votant pour Emmanuel Macron second  tour, même si celui-ci n'appartient pas à la gauche et n'a pas vocation à la représenter demain », a-t-il déclaré.
Le jeune candidat aux élections présidentielles françaises qui n’a que 39 ans à tour à tour reçu  les soutiens de François Fillon, Jean-Pierre Raffarin et Christian Estrosi. Tous ont également appelé à voter pour l’ancien  ministre  français.
 Dans la même logique  Laurent Wauquiez, vice-président du parti Les Républicains,  Bernard Cazeneuve, l'ancien Premier ministre Manuel Valls tous ont appelé à voter Emmanuel Macron  durant le  second tour.
 Les appels au vote pour Macron donnent l’impression que les dés sont déjà pipés. Et que  l’issue des élections est déjà connue. D’ailleurs on n’est pas loin de vivre un second tour similaire à celui qu’il y a eu entre Sarkozy et Ségolène Royale en 2007. Second  tour  qui avait vu  l’élection de Michael Sarkozy comme président de la France.
Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Breaking News :  Internet  rétabli dans les régions anglophones du Cameroun

20 Avril 2017, 21:05pm

Publié par Hervé Villard

 

 Selon les instructions du président de la république, la  connexion internet coupée dans les régions du Sud-ouest et du Nord Ouest depuis l’avènement de la crise anglophone a été rétabli ce 20 avril 2017. 

 

Serges  Tchagoué enseignant d’histoire et géographie  au Lycée Classique de Bamenda est  tout  heureux. Informé de la  nouvelle  du retour d’internet dans les  régions du Nord- Ouest et du Sud Ouest du Cameroun, il n’a pas pu cacher sa joie. Car, cela va lui  permettre de  recontacter  ses amis et de  communiquer avec  eux  via  internet sans  le moindre souci. Pour cet  enseignant du secondaire qui reconnait  que vivre sans la connexion internet était vraiment difficile pour lui. « Il était vraiment difficile de s’informer. En dehors de la télé et de la radio, tous les autres moyens de communication  ne  fonctionnaient pas. Je lisais même plus  les  journaux en ligne. Même ton  blog  je ne  lisais plus. J’étais  presque  coupé de toute  l’actualité. J’avais l’impression qu’on vivait dans  un  autre  monde. Je suis  vraiment heureux  pour cette  nouvelle »,  déclare-t-il  en propageant  la  nouvelle à tout son  voisinage.
Celui qui  court  brancher  son ordinateur pour s’assurer de  l’effectivité  du retour d’internet dans  la ville de Bamenda  et la  région du Nord-Ouest déclare que plusieurs  annonces  similaires avaient été  faites  par le passé et par la suite  elle s’étaient avérées fausses.
 Non loin de lui Fréderic  Takang correspondant de la radio Broascasting corporation (BBC) et du  journal La Nouvelle Expression  dans  la région du Nord-Ouest est  heureux.  Celui qui  faisait parvenir des  informations à  la rédaction centrale de La  Nouvelle Expression via  les  SMS  peut désormais  écrire ses articles  sans avoir besoin de  l’assistance d’un des journalistes de la rédaction centrale.
  Comme ces deux habitants de  la région du Nord  Ouest, ce sont les  habitants des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest  qui sont  heureux  du retour de l’internet.  Pour ces  dernières  la  décision de rétablir internet est similaire à cette pluie qu’attendent  impatiemment les  cultivateurs pour  commencer  les  semis.
 «On n’était  au chômage. On avait  fermé  tous  nos cybers café. Maintenant, on peur recommencer  à travailler», déclare John Tambe. Pour les nombreux  start Uper de la région, c’est  une satisfaction totale. « J’ai abandonné mes  travaux  depuis trois  mois  à cause de la  coupure de l’internet. J’étais  obligé souvent d’aller à Douala pour poursuivre  mes  travaux. Maintenant  je vais  le faire à partir de chez moi », clame tout heureux  un autre jeune.  Pour  Kuffor  qui fait  dans  le  commerce en  ligne,   le rétablissement de la  connexion internet  sonne  le glas du retour de ses activités  commerciales .
Décision présidentielle
Parlant de la  décision de reconnecter  les régions du Nord Ouest et Sud-ouest, il faut dire que cette   décision  relève du  président de la  république. D’après le communiqué signé du ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary et lu au journal parlé de 17h du poste  nationale ce 20 avril 2017, le président de la République instruit le ministre des Postes de Télécommunication Minette Libom Li Likeng, de « demander aux opérateurs de téléphonie mobile, de rétablir les connexions internet dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ».  Ce retour d’internet dans  ces  régions du  pays vient mettre fin à la plus longue période de suspension d’internet dans  un pays  africain.
.Certains pensent que  le président de la république  par cette  décision vient de ceder à la  pression du secrétaire  général de l’Onu François Louncény Fall. Dans un communiqué rendu public le 13 avril 2017, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale, François Louncény Fall, avait exhorté les autorités camerounaises à examiner avec diligence les difficultés des populations et des entrepreneurs des régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, privés d’Internet depuis mi-janvier 2017. «C’est une situation déplorable. Mais je suis persuadé que cet important outil de développement, de communication et d’épanouissement collectif sera progressivement rétabli sur l’ensemble du territoire camerounais », avait-t-il indiqué avant de quitter le Cameroun le 13 avril au terme d’une visite officielle de quatre jours.
Hervé Villard Njiélé
.

 

Voir les commentaires

Affaire d'escroquerie: Serges Branco dans la nasse de la police

12 Avril 2017, 10:52am

Publié par Hervé Villard

Arrêté lundi dernier par la police judiciaire, alors qu’il devait  participer à l’émission 100% foot à la  télévision  équinoxe, le manager général de Bamboutos de Mbouda est encore gardé à la  direction de la police judicaire de Bonanjo.
 Serges Branco Namekong le manager de Bamboutos de Mbouda  dans  les filets de la police

Serges Branco Namekong le manager de Bamboutos de Mbouda dans les filets de la police

Serges Branco Namekong le manager général de Bamboutos de Mbouda a passé sa  deuxième  nuit dans les geôles de la direction régionale de la police  judiciaire du Littoral ce mardi 11 avril 2017. Au moment où La Nouvelle Expression allait sous presse, il y était encore. Et ce malgré les nombreuses négociations entreprises par son conseil.
Selon des informations des éléments de la direction de la police  judiciaire de Bonanjo,  c’est  le procureur de la république qui a demandé qu’on le garde encore. «Je ne sais  pour combien de temps. Nous ne sommes que des exécutants », commente cet officier de police joint au téléphone. Au sujet du jour où de la date de sa libération, aucune information ne filtre. «Seul le procureur qui nous a mandatés de l’arrêter et de l’entendre peut juger de l’opportunité de sa libération ou non. C’est notre patron et nous on ne  fait que  notre  travail», ajoute un  autre commissaire rencontré  par La Nouvelle Expression.
Arrêté le lundi 10 avril 2017 aux environs de 21h par les agents de la direction de la police judiciaire du Littoral, il a été conduit de force  dans  les  geôles de ce commissariat. L’ancien Lion Indomptable du Cameroun a été  arrêté manu militari au moment où, il se rendait à Equinoxe télévision pour participer à l’émission 100% foot. Après avoir été entendu sur  procès verbal, le champion Olympique de Sydney 2000 n’a pas  été  libéré comme beaucoup  le pensait
Escroquerie et détournement de fonds
 Selon des informations en provenance  de la direction de la police judiciaire il est  reproché  à Serges Branco Namekong manager général de Bamboutos de Mbouda, les faits d’escroquerie et de détournement des  fonds alloués à la gestion du club des départements des Bamboutos. «C’est le club qui a porté  plainte par l’intermédiaire de son avocat. Il est reproché  à serges  Branco, d’avoir perçu de l’argent aux élites  du village qu’il n’a pas reversé dans les caisses du club. Et surtout d’avoir créé un compte personnel à Mupeci pour garder l’argent du club sans l’aval du conseil d’administration», fait savoir une source proche du dossier. Celui-ci laisse par ailleurs entendre que la plainte contre l’ancien Lions Indomptable est pendante  dans leur bureau depuis un mois. Et que c’est après avoir servi trois convocations à l’ancien footballeur international camerounais sans réaction, qu’un mandat d’emmener a été signé par le procureur de la république pour  l’entendre de force.
D’après Serges Branco qui balaie toutes ses accusations de la main, le Pca de Bamboutos  de Mbouda Justin Tagouh est derrière cette manœuvre .D’après ce dernier, ce n’est pas la  première fois que la police le menace. «On a tenté de m’arrêter plusieurs fois à Mbouda. Mais, les populations se sont interposées. Je suis venu normaliser la gestion de Bamboutos de Mbouda. C’est pour cela que je me bats. Si ça ne dépendait que de moi, je serai rentré en Allemagne. J’ai abandonné ma famille et mes  cinq enfants là-bas»,clame l’ancien  international camerounais qui se dit prêt à tout sacrifier pour l’organisation du club Bamboutos de Mbouda. Bien avant son interpellation, il avait dénoncé à gorge  déployé sur son mur facebook la mauvaise gestion de l’actuel Pca du club de Mbouda.  En attendant de voir claire  dans  cette histoire, le feuilleton  n’est pas  près de s’arrêter.

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Can  2017:  Douala célèbre la victoire des Lions Indomptables

17 Février 2017, 18:27pm

Publié par Hervé Villard

 

 

Voir les commentaires

Classement Fifa:  Le Cameroun fait un bond exceptionnel

10 Février 2017, 18:09pm

Publié par Hervé Villard

 

 

 Selon le classement Fifa  rendu public ce 9 février 2017, les Lions indomptables  du Cameroun sont passés de  la 62ème à la  33ème place.Lions Indomptables champion d'Afrique

La  31ème édition de la coupe d’Afrique des  nations remportée par les Lions Indomptables n’a pas encore fini de faire parler d’elle.  En plus de la joie qu’elle a procurée aux fans de l’équipe nationale, cette compétition vient  d’influencer positivement la position de l’équipe fanion du Cameroun à la bourse  des valeurs de la Fifa.
D’après le classement  Fifa des deux cent  cinq meilleures nations du football mondial du mois de février, le Cameroun qui occupait la 62ème place au mois de janvier 2017 afait un bon spectaculaire. L’équipe du capitaine Benjamin Moukandjo, occupe désormais la 33ème position avec 796 points. Une position qui permet  d’affirmer sans risque de se tromper  comme  le Président  de la République  Paul Biya  durant  la réception offerte à l’honneur des champions d’Afrique 2017 que, «les Lions Indomptables sont  de retour».
Les bons résultats réalisés par les poulains d’Hugo Boos à la dernière coupe d’Afrique des nations (deux matches nuls et quatre  victoires) ont permis au Cameroun de gagner 29 places. Le sursaut du Cameroun apprend-on est aussi  dû au fait qu’il a battu durant la Can 2017 des pays comme l’Egypte, le Ghana et le Sénégal mieux placés que lui au dernier classement Fifa. Avec ce bon le Cameroun  12ème pays  africain sur cette bourse des  valeurs au mois de janvier, gagne sept places et devient désormais  la troisième  meilleure nation  de football africain. Derrière l’Egypte classé 23ème nation mondiale avec 881 points qui trône toujours à la première place africaine malgré la défaite (1-2) devant le Cameroun et  le Sénégal classé 31ème meilleure nation de football mondial avec 799 points qui occupe la 2ème place  sur le plan  continental.
 A coté du Cameroun qui a amélioré son rang à la bourse des valeurs de la Fifa, on retrouve  également l’Egypte 23ème nation mondiale avec 881 points qui a gagné 12 places, le Burkina-Faso classé troisième à la Can gabonaise a gagné 15 places et classé désormais 38ème avec  736 points, pendant que le Ghana adversaire du Cameroun en demi finale classé 45ème (675pts), a gagné neuf places.  Le Sénégal (31ème) avec 799 points ne gagne que deux places  tandis que la République démocratique du Congo éliminé au quart de finale gagne douze places et est  classé 37ème avec 750 points. Le Gabon, pays organisateur de la Can 2017  ayant terminé sa course au premier tour, gagne tout de même 21 places et se classe donc  87ème. Le Nigeria, grand absent de cette Can, gagne pourtant neuf places (41ème), pendant que la Côte d’Ivoire (47ème) en perd treize et l’Algérie (50ème), onze.
 Même si le classement du Cameroun est  appréciable, les analystes de football estiment que le  pays de Roger Milla n’est pas encore à son top niveau. Les poulains d’Hugo Broos  devraient  batailler dur en se qualifiant pour la coupe du monde et en brillant à la coupe de la confédération en juin prochain pour s’adjuger la première place africaine et pourquoi  pas retrouver le sommet.
Parlant du sommet de ce classement, il faut dire que le Top 5 reste le même. Il s’agit respectivement de l’Argentine, du Brésil, de l’Allemagne, du Chili et de la Belgique. La France qui gagne une place s’aligne derrière la Belgique, et est devant la Colombie qui en perd une.
Hervé Villard Njiélé
Encadré

 Les  10 meilleurs nations du continent Africains

1-         Egypte  (23ème) 881 points                

2-         Sénégal (31) 799 points                    

3-         Cameroun (33ème) 796 points           

4-         Tunisie            (36ème) 769 points     

5-         RD Congo (37ème) 750 points         

6-         Burkina Faso (38ème)            736 points      

7-         Nigeria (44ème) 686 points

8-         Ghana (45ème) 675 points   

9-    Côte d'Ivoire (47ème) 662 points

10-       Maroc (48ème) 660 points 

Voir les commentaires

Erratum ;Award  de  Caf :Riyad MAHREZ  ballon d’or  africain de l’année 2016

6 Janvier 2017, 14:02pm

Publié par Hervé Villard

 

 L’attaquant de l’équipe  Algérien  vient d’être  voté  par la  confédération africaine de  football. Il est  suivi de  près par  le  Gabonais Aubameyang  et du Sénégalais Sadio MANE.

Erratum ;Award  de  Caf :Riyad MAHREZ  ballon d’or  africain de l’année 2016

 

Les résultats des Awards de la confédération africaine de  football (Caf ) très  attendus  par les footballeurs  africains ont livré leur  secret  ce  5 janvier 2017. Même si l’on regrette qu’il n’y ait aucun Camerounais parmi  les détenteurs de  ce  prestigieux trophée  chez  les  footballeurs masculins, on  retient  que  c’est  à l’Algerie que revient  la  couronne  la  plus  convoitée. Contrairement à ce que nous avons publié précédemment, c'est  l’attaquant  algérien Riyad MAHREZ qui évolue  au sein du Leiceister, club de  première  division  Anglaise  qui a  raflé  le  ballon d’or  chez  les  hommes avec un  voté  évalué à près e 362 et  Non  le  gabonais Pierre Aubameyang. Vainqueur de l'édition 2015. L'’attaquant Gabonais Pierre Aubameyang qui évolue au Borussia Dormund a été classé plutôt deuxième avec 313 points.  La troisièmeplace revient au Senegalais Sadio Mane évoluant à Liverpool .

 Chez  les  femmes  l’attaquante  nigériane  Asisat OSHOALA  sacrée  meilleur  buteur de la  dernière  Can féminine  de  football qui s’est  déroulée au Cameroun a arraché le titre de  ballon d’or féminin. Elle a remplacé  l’attaquante  camerounaise   Gaëlle Enganamouit ballon d’or 2015.  Sa  coéquipière  Gabrielle ABOUDI ONGUENE  sacré  meilleure  joueuse de cette  compétition  aussi en course  pour ce  sacre a échoué à sur la  troisième. Elle a été battue comme en finale de la Can de football féminin Asisat OSHOALA. Elle a occupé la troisième place derrière la  ghanéenne Elizabeth ADDO. A coté de Gabrielle ABOUDI ONGUENE  qui  n’a pas arraché le soulier d’or,  l’équipe  nationale  féminine  de football du Cameroun meilleure équipe nationale féminine de l’année  2015 a perdu le  titre de meilleure équipe féminine. Les Supers  falcones du Nigeria championne de la Can féminine 2016 ont succédé les lionnes Indomptables.

 

Herve Villiard Njiele

 

Résultat

 

 

African Player of the Year

1. Riyad MAHREZ (Algeria & Leicester City) – 361 votes

2. Pierre-Emerick AUBAMEYANG (Gabon & Borussia Dortmund) – 313 votes

3. Sadio MANE (Senegal & Liverpool) – 186 votes

 

African Player of the Year – Based in Africa

1. Denis ONYANGO (Uganda & Mamelodi Sundowns) – 252 votes

2. Khama BILLIAT (Zimbabwe & Mamelodi Sundowns) – 228 votes

3. Rainford KALABA (Zambia & TP Mazembe) – 206 votes

 

Women’s player of the Year

Asisat OSHOALA (Nigeria & Arsenal Ladies)

 

Most Promising Talent

Kelechi IHEANACHO (Nigeria & Manchester City)

 

Youth Player of the Year

Alex IWOBI (Nigeria and Arsenal)

 

Coach of the Year

Pitso MOSIMANE (Mamelodi Sundowns)

 

Club of the Year

Mamelodi Sundowns

 

National Team of the Year                                                    

Uganda

 

Women’s National Team of the Year

Nigeria 

 

Referee of the Year

Bakary Papa GASSAMA (Gambia)     

 

Football Leader of the Year

Manuel LOPES NASCIMENTO, President of Guinea Bissau Football Federation

 

Legend Award

Laurent POKOU - Former player of Cote d’Ivoire

Emilienne MBANGO - Former player of Cameroon

 

Platinum Award

His Excellency Muhammadu Buhari, President of the Federal Republic of Nigeria

Africa Finest XI

Goalkeeper: Denis ONYANGO (Uganda & Mamelodi Sundowns)

Defenders: Serge AURIER (Cote d’Ivoire & Paris Saint-Germain), Aymen ABDENNOUR (Tunisia & Valencia), Eric BAILLY (Cote d’Ivoire & Manchester United), Joyce LOMALISA (DR Congo & AS Vita)

Midfielders: Khama BILLIAT (Zimbabwe & Mamelodi Sundowns), Rainford KALABA (Zambia & TP Mazembe), Keegan DOLLY (South Africa & Mamelodi Sundowns),

Forwards: Pierre-Emerick AUBAMEYANG (Gabon & Borussia Dortmund), Sadio MANE (Senegal & Liverpool), Riyad MAHREZ (Algeria & Leicester City)

 

Substitutes

Aymen MATHLOUTHI (Tunisia & Etoile du Sahel), Kalidou KOULIBALY (Senegal & Napoli), Salif COULIBALY (Mali & TP Mazembe), Islam SLIMANI (Algeria & Leicester City), Mohamed Salah (Egypt & Roma), Kelechi IHEANACHO (Nigeria & Manchester City), Alex IWOBI (Nigeria and Arsenal)

 

 

Voir les commentaires

Award  de  Caf:  Pierre Emerick  Aubameyang  ballon d’or  africain de l’année 2016

4 Janvier 2017, 19:14pm

Publié par Hervé Villard

 L’attaquant de l’équipe  du Gabon  vient d’être  voté  par la  confédération africaine de  football. Il est  suivi de  près par l’Algerien  Riyad MAHREZ et du Senégalais Sadio MANE.

Award  de  Caf:   Pierre Emerick  Aubameyang  ballon d’or  africain de l’année 2016
Les résultats des Awards de la confédération africaine de  football (Caf )  très  attendus  par les footballeurs  africains vient de  livrer ses  secrets. Même  si l’on  regrette  qu’il  n’y ait aucun Camerounais  parmi  les détenteurs de  ce   prestigieux trophée  chez  les  footballeurs masculins, on  retient  que  c’est  au Gabon  que revient  la   couronne  la  plus   convoitée.   L’attaquant  gabonais Pierre Emerick  Aubameyang  qui  évolue  au sein du Borussia Dortmund, club de  première  division  allemande a  rafflé  le  ballon d’or  chez  les  hommes. Il est  suivi de  près par l’Algerien  Riyad  MAHREZ  attaquant de  Leicester  en  Angleterre et du Senégalais Sadio MANE de  Liverpool.

 Chez  les  femmes  l’attaquante  nigériane  Asisat OSHOALA  sacrée  meilleur  buteur de la  dernière  Can féminine  de  football qui s’est  déroulée au Cameroun a arraché le titre que  gardait  jusque  là l’attaquante  camerounaise  Enganamouit.  Sa  coéquipière  Gabrielle ABOUDI ONGUENE  sacré   meilleure  joueuse de  cette   compétition  aussi en course   pour ce  sacre a échoué  à  sur la  troisième  marche  du  Podium. Elle a occupé la  troisième  place  derrière la  ghanéenne Elizabeth ADDO. En  plus  de  Gabrielle ABOUDI ONGUENE  qui   fait  honneur  au Cameroun avec  cette  belle  troisième  place,   l’équipe  nationale  féminine  de football du Cameroun  remporte  la palme de  meilleure  équipe nationale  féminine de  l’année.

 

Hervé Villard Njiélé

 Liste des  awards de l’année  2016.

 

African Player of the Year

Pierre-Emerick AUBAMEYANG (Gabon & Borussia Dortmund)

Riyad MAHREZ (Algeria & Leicester City)

Sadio MANE (Senegal & Liverpool)

 

African Player of the Year – Based in Africa

Denis ONYANGO (Uganda & Mamelodi Sundowns)

Khama BILLIAT (Zimbabwe & Mamelodi Sundowns)

Rainford KALABA (Zambia & TP Mazembe)

 

Women’s Player of the Year

Asisat OSHOALA (Nigeria & Arsenal Ladies)

Elizabeth ADDO (Ghana & Kvarnsvedensik)

Gabrielle ABOUDI ONGUENE (Cameroon & Rossyanka)

 

Most Promising Talent

Elia MESCHAK (DR Congo & TP Mazembe)  

Kelechi IHEANACHO (Nigeria & Manchester City)

Naby KEITA (Guinea & RB Leipzig)

 

Youth Player of the Year

Alex IWOBI (Nigeria and Arsenal)

Eric AYIAH (Ghana and Charity FC)       

Sandra OWUSU-ANSAH (Ghana and Supreme Ladies)

 

Coach of the Year

Florent IBENGE (DR Congo national team)

Pitso MOSIMANE (Mamelodi Sundowns)

Florence OMAGBEMI (Nigeria women’s national team)

 

Club of the Year

Mamelodi Sundowns

TP Mazembe    

Zesco United

 

National Team of the Year                                                    

DR Congo

Senegal

Uganda

 

Women’s National Team of the Year

Cameroon

Nigeria 

South Africa

 

Referee of the Year

Bakary Papa GASSAMA     

Ghead Zaglol GRISHA    

Malang DIEDHIOU           

 

Football Leader of the Year

Manuel LOPES NASCIMENTO, President of Guinea Bissau Football Federation

 

Legend Award

Laurent POKOU, Former player of Cote d’Ivoire

Emilienne MBANGO, Former player of Cameroon

 

Africa Finest XI

Goalkeeper: Denis ONYANGO (Uganda & Mamelodi Sundowns)

Defenders: Serge AURIER (Cote d’Ivoire & Paris Saint-Germain), Aymen ABDENNOUR (Tunisia & Valencia), Eric BAILLY (Cote d’Ivoire & Manchester United), Joyce LOMALISA (DR Congo & AS Vita)

Midfielders: Khama BILLIAT (Zimbabwe & Mamelodi Sundowns), Rainford KALABA (Zambia & TP Mazembe), Keegan DOLLY (South Africa & Mamelodi Sundowns),

Forwards: Pierre-Emerick AUBAMEYANG (Gabon & Borussia Dortmund), Sadio MANE (Senegal & Liverpool), Riyad MAHREZ (Algeria & Leicester City)

 

Substitutes

Aymen MATHLOUTHI (Tunisia & Etoile du Sahel), Kalidou KOULIBALY (Senegal & Napoli), Salif COULIBALY (Mali & TP Mazembe), Islam SLIMANI (Algeria & Leicester City), Mohamed Salah (Egypt & Roma), Kelechi IHEANACHO (Nigeria & Manchester City), Alex IWOBI (Nigeria and Arsenal)

Voir les commentaires