Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

D2 régional : Dynamo de Douala champion du Littoral

11 Décembre 2013, 21:36pm

Publié par Hervé Villard

L’équipe  conduite par Dinaly a arraché le titre de champion pendant la finale  de la D2 régional du littoral qui s’est déroulée au stade de la réunification de Bépanda. 

 

C’est une joie indescriptible qui s’est emparée de Dinaly la présidente de Dynamo de Douala ce samedi 7 décembre 2013 au stade de la réunification de Bépanda. A la fin de la rencontre comptant pour la finalede la ligue régionale de football  du littoral, rencontre remportée par son équipe de Dynamo de Douala,  elle était toute folle de joie.  Avec les poulains de son équipe et les fervents supporters de cette équipe mythique de la capitale économique du Cameroun elle s’est d’ailleurs offerte en spectacle, dansant et criant de joie. La joie de celle qui préside aux destinées de cette équipe est  autant grande à cause du long suspens  qui l’a habité pendant la rencontre et d’avantage parce que l’équipe de Dynamo poursuit la logique des objectifs que Dinaly s’est  fixée après son élection au poste de présidente de cette équipe  «Je suis née à la cité Sic ; j’y ai grandi. C’est tout à fait normal que je prenne part au rayonnement de ce quartier par tous les moyens. Au cours de ce mandat, je ferai tout ce qui est de mon pouvoir pour que Dynamo retrouve la cour des grands», avait déclaré  Dinaly , de son vrai nom Ngo Mwaha Marthe après son élection.


Le match


Il faut dire que la rencontre en elle-même n’a pas été facile. Il a fallu aux joueurs de Dynamo, de garder leur sang froid, de jouer à fond, et surtout de garder la foi pendant cette  rencontre, pour à la fin, remporter le trophée mis en jeu.

Au début ce n’était pas facile. Face à l’équipe de Bama Fc de Yabassi, malheureux finaliste  l’année dernière, éliminée l’année dernière par l’Union des Mouvements sportifs de Loum en finale de la ligue régional,  l’équipe de Bama Fc avait à cœur de se venger cette après midi. Mais seulement, ces joueurs moins volontaires et moins expérimentés que ceux de Dynamo ne vont malheureusement pas produire le jeu attendu. Ils vont briller par leur maladresse et vont gâcher toutes les actions de but qu’ils se sont créés.


C’est Dynamo de Douala qui affiche ses ambitions dans cette finale d’un jeu alléchant, il séduit le public, il gagne tous les duels au milieu de terrain mais, ne marque malheureusement pas. L’équipe de Dynali joue de malchance et réussi l’exploit de rater deux penalties  pendant cette rencontre. Donc un  à la première manche et un second à la deuxième.  Il faut attendre la fin de la rencontre, pour voir Megaptche (3) entré à la 34ème minute pour renforcer la ligne d’attaque, inscrire le seul et unique but de cette rencontre et permettre à Dynamo de remporter le titre de champion de la région du littoral.


Pas de repos


Champion de la région du littoral, Dynamo de Douala n’aura malheureusement de savourez son sacre. Etant le représentant de la région du littoral au tournoi inter-poule qui a déjà démarré, l’équipe de Dynamo de Douala livre sa première rencontre ce 11 décembre 2013 dans la ville de Bertoua.  Ils seront accompagnés par les responsables de la commission  régionale  de normalisation de la ligue régionale de football du Littoral qui sont déjà au four et au moulin pour permettre à l’équipe de rallier rapidement Bertoua. L’équipe de Dinaly a reçu son trophée des mains du représentant du gouverneur de la région du littoral et les bénédictions du patron de la région.

 

Hervé Villard Njiélé.

 

Voir les commentaires

Mtn Cameroon au secours des Pme

11 Décembre 2013, 21:26pm

Publié par Hervé Villard

 

 A travers  des services  de MTn My office et une autre gamme variée de produits, l’entreprise de téléphonie mobile veut renforcer les capacités des petites et moyennes entreprises (Pme) et  petites et moyennes industries (Pmi)

 

La volonté de voir le Cameroun se hisser au rend des nations  les plus développés d’Afrique et du monde entier qui nourrit depuis plusieurs années les responsables Mtn Cameroon  vient une fois de plus d’être manifeste. L’entreprise  de téléphonie mobile qui accompagne les camerounais depuis plusieurs années et qui à travers ses nombreuses œuvres sociales volent au secours des camerounais  répartis sur l’ensemble du territoire nationale  vient de prendre la vitesse de croisière. Pour son  nouveau soutien au développement  du Cameroun, dans son ensemble, elle a décidé de voler au secours des petites et moyennes entreprises (Pme). L’entreprise que dirige Karl Olutokun Toriola, à travers les différentes offres de Mtn Myoffice vient d’offrir aux  responsables des Pmes, une opportunité de communiquer de manière facile, de manière efficace et surtout de manière professionnelle.

Selon les responsables de Mtn Business qui viennent de mettre ces produits sur pied, Mtn My Office, est  un forfait 3 en 1  qui  «a des tarifs  d’appels à coûts abordables qui varient  de 50Fcfa/mn  vers les réseaux  MTN, à 20 Fcfa /mn  vers les appels entrants et une possibilité d’appeler à 0 Fcfa 24h /24. Il peut choisir  une connexion Internet extrêmement rapide jusqu’à 2mbps et des Sms. Une offre attractive au coût  compris entre 5.000Fcfa et 25.000Fcfa et  qui donne ainsi l’opportunité aux  PME de maîtriser leur coût et surtout d’accroitre  leur productivité. En plus de ces avantages, cette  offre donne l’opportunité  à toutes les Pme de communiquer en fonction de leur moyen », déclarent-t-ils.

Ainsi, ces derniers peuvent choisir entre les différents forfaits proposer celui qui correspond à leur bourse. Il s’agit soit de Mtn Myoffice5, qui coute 5000, Mtn Myoffice 10  qui coute 10.000 fcfa ou l’offre Mtn Myoffice25 qui coute 25.000fcfa. Chaque option choisie comporte ses avantages. Pour le forfait Mtn Myoffice5, l’abonné a droit à 1000f d’internet haut-débit, 10 Sms gratuits d’une validité de 30 jours. Avec cette option, le bénéficiaire communique ‘’njoh’’ avec trois numéros favoris 24h/24. Vers d’autres numéro Mtn, il bénéficié d’un appel à 60f/min. Il fonctionne avec le code *701*5#. Pour le forfait Mtn Myoffice10, le promoteur a droit à  2500fcfa de  crédit internet haut-débit, à 15 sms gratuits  pendant 30 jours communique «njoh» avec ces trois numéros favoris pendant la durée du forfait et à 55f/min vers les autres numéros Mtn. C’est le code *701*0# qui est utilisé dans cette option. Pour Mtn Myoffice 25 le dernier de ce forfait, le bénéficiaire a 5000f de connexion internet gratuit, 20 sms pendant 30jours, communique «njoh» avec ces trois numéros Mtn favoris et bénéficie d’une option tarifaire de 50f/min, vers tous les autres numéros Mtn. Pour les entreprises qui vont souscrire pour 125 lignes jusqu’à 250, Mtn  Cameroon leur réserve un tarif préférentielle de communication en réseau de 20f/min.

« Avec, cette offre, si le promoteur d’une Pme est menuisier, Mtn cameroon lui donne la possibilité pour mieux réaliser son job et servir ses clients, d’appeler gratuitement son livreur de planche ou son machiniste qui fait partie de ses trois numéros favoris, de communiquer gratuitement avec sa secrétaire ou  son livreur de peintures. C’est un réel soutien aux Pme», déclare  la promotrice de ce produit.


Soutien à la création des sites internet


En plus de  permettre aux responsables de Pme de communiquer gratuitement avec leur personnel avec le forfait Mtn Myoffice, Mtn cameroon via  Mtn business, se porte garant, de créer aux Pme camerounaises, des e-mails professionnels gratuits, il se porte  garant de créer et d’héberger des sites internet pour des Pme. Ceci pour permettre aux Pme de valider leur image de marque, atout majeur pour leur positionnement sur le marché, pour sécuriser leurs données, optimiser leur communication et le travail collaboratif et pour partager les données. Plusieurs autres services proposés par cette entreprise, vise à faire des Pme et Pmi, qui constituent plus de la moitié des entreprises camerounaises, d’être émergents.

 

 

Herve Villard Njiélé

Voir les commentaires

Douala :L’Asac marche sur les hépatites

11 Décembre 2013, 21:03pm

Publié par Hervé Villard

L’association des sociétés d’assurance du Cameroun a organisé une marche de sensibilisation contre cette maladie le samedi 7 décembre 2013 dans la ville de Douala

 


Sensibiliser  les populations de la ville de Douala sur les effets dévastateurs  de cette maladie, amener ces dernières à se protéger contre cette nouvelle maladie qui tue plus que le Vih-Sida. Voilà  l’objectif principal visé par la marche sportive organisée par les responsables de l’association des assureurs du Cameroun.


Très tôt ce samedi 7 décembre 2013, les responsables des sociétés d’assurance du Cameroun, les employés de ces différentes sociétés  les journalistes sportifs de la ville de Douala et de nombreux sympathisants ont pris d’assaut le stade de football du centre d’accueil de Bépanda lieu de départ pour la marche sportive. Pendant la séance des étirements, animée par les responsables de la délégation régionales des Sports et de l’Education Physique, les milliers de marcheurs ont été sensibilisé sur  les hépatites et leur mode de transmission.


Ainsi, on a appris que l’hépatite virale est une maladie qui tue plus que le  Vih-sida. Qu’elle varie en fonction des types de virus que l’on contracte. Ainsi, on peut distinguer l’hépatite virale A, B, C. On a pareillement appris que, c’est une maladie qui se transmet par voie orale pour les une, par le sang et par les rapports sexuels pour les autres. Pour se prévenir, il faut au préalable aller faire un test pour s’assurer qu’on n’a pas encore contracter la maladie puis, se vacciner par la suite. 


 Après le message partagé pendant la séance d’étirement et  de mise en condition,  les responsables de l’Asac qui arboraient un des tee-shirts spécial de sensibilisation sur lequel  on pouvait lire « non aux Hépatites, vaccinez-vous » ont participé à la marche sportive qui s’est déroulée dans les artères de la ville de Douala.


 Du Centre d’accueil de Bépanda à l’Ecole publique Deido, le  Rond Point Deido en passant par, le marché Saker, le Rond Point quatrième,  la direction commerciale Mtn, Ancien Dalip, le Carrefour Agip et le, la marche sportive de l’Asac a échoué au  Centre d’accueil de Bépanda où elle a commencé. C’est une distance  de dix kilomètres  qui  été parcourue dans l’ensemble pendant cette marche. Pour clôturer cette journée pleine d’activité, deux rencontres de football se sont déroulées. Il s’agit des la rencontre ’’Responsables de l’Asac contre l’Ajsc, remportée par les journalistes sportifs branche du littoral au tir au but. Et de la finale du tournoi de l’Asac qui opposait Chanas assurance à  Garantie Mutuelle des cadres (Gmc).Finale remportée par Channas assurance par 1 but à 0

 

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Mariage collectif : Cinquante cinq couples unis à Bonabéri

11 Décembre 2013, 20:44pm

Publié par Hervé Villard

C’était ce samedi 7 décembre 2013 à l’occasion d’une cérémonie solennelle organisée au centre  spécial d’état civil de Ngwele

 


http://2.bp.blogspot.com/-NXrtjyzcF8I/TwS6d9iGJrI/AAAAAAAADoE/B6KFwjMc9v4/s320/Enfin+mari%25C3%25A9.JPG

«Je remercie le bon Dieu qui a permis  que ce temps là nous permette de former une grande famille. Il n’y a plus de doute de ce que l’un peut  tromper l’autre. Le soucis maintenant c’est que  Dieu nous donne la force, que Dieu nous guide et nous soutienne pour l’encadrement de nos enfants ».

Cette déclaration est du couple Zouzouambe Nguele qui a convolé en juste noce ce samedi 7 décembre 2013, après environ  vingt ans de vie commune.  Très heureux de cette vie au cours de laquelle ils ont eu quatre enfants, sont restés soudés  et ont contribué  à la construction du bonheur dans leur foyer et dans leur deux familles d’origine, le couple Zouzouambe Nguele, a décidé de s’unir  de manière officielle et surtout de faire savoir à l’Etat camerounais qu’ils ont décidé de passer le restant de leur vie ensemble.

 Pour justifier leur mariage officiel tardif,  le couple Zouzouambe Nguele très heureux après leur union officielle, évoque les différentes difficultés familiales rencontrées. «Nous sommes issus d’une grande famille. Il fallait soutenir  les autres membres de la famille et résoudre les différents problèmes que nos deux familles rencontraient. Aujourd’hui, après ce soutien, toute la famille  est unie et est heureuse pour la célébration de ce mariage. C’est plus que le  grand bonheur » déclare tout heureux Edwige Zouzouambe Nguele et son mari, en brandissant à qui veux le voir leurs alliances.

Comme ce couple qui ne jure plus que par l’amour et  la fidélité, c’est cinquante cinq couples au total qui ont été unis par  Bop Ndafeut, l’officier d’état civil de Ngwele, situé dans l’arrondissement de Douala 4eme  ce jour là. Devant le sous-préfet de Douala 4ème, devant les nombreux personnalités et amis  ayant  pris part à cette cérémonie, ces derniers ont décidé  de passer le restant de leur vie ensemble.

Bien avant de procéder à l’union des 55 couples, Bop Ndafeut, l’officier d’état civil au centre spécial d’état civil de Ngwele a rappelé dans son discours, le cadre et l’objectif de cette politique initiée par l’Etat du Cameroun. «Dans le cadre de la politique gouvernementale en matière de promotion de la femme et de la famille telle que définie par le chef de l’Etat,  et mise  en œuvre par  le ministère de la promotion de la femme et de la famille.  Au regard des difficultés  conjoncturelles  que connaissent les populations de Bonabéri, aujourd’hui,  nous avons pris la résolution d’organiser à intervalle régulier la célébration des mariages collectifs. Ceci pour promouvoir l’essor de l’unité de la famille légalement  établie  par l’union des personnes  vivant  en concubinage, pour favoriser  la légitimation des enfants  naturels nés hors mariages,  pour en fin renforcer l’intégration sociale des enfants», a déclaré l’officier d’état civil.

La 6ème édition  de la célébration des mariages collectifs au Centre spécial d'état Civil de Ngwele  qui a vu l’union de 55 nouveaux couples ce 7 décembre 2013, porte à 495 le nombre total de couples unis dans cet centre d’état civil depuis le 19 décembre 2008, année de lancement de cette politique.

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Cameroun-Tunisie: Douala célèbre la victoire des Lions

3 Décembre 2013, 12:55pm

Publié par Hervé Villard

 

Courant dans la rue  à Bonaberi ,Cicté Cicam Nkongmondo drapeau à la main en scandant à tue tête bravo aux Lions Indomptables, les populations de la ville de Douala ont célébré avec faste et enthousiasme la victoire du Cameroun sur la Tunisie (4-1) ce 17 novembre 2013.


C’est une euphorie totale qu’il y a eu dans la capitale économique du Cameroun ce 17 novembre 2013. Après  la brillante qualification des Lions Indomptables du Cameroun pour la coupe du monde 2014, qualification obtenue après une victoire de qualité sur l’équipe nationale de Tunisie (4-1), les habitants de la ville de Douala ont fêté de la plus belle des manières.  

A coté des youyous, des klaxons de voitures et de motos  qui permettaient d’exprimer leur joie, certaines personnes se sont mises à courir dans la rue drapeau en main pour symboliser leur soutien indéfectible à l’équipe nationale. Une chose qu’on n’avait plus vue depuis plusieurs années dans cette ville. Car, les mauvais résultats enregistrés par  le Lions Indomptables par le passé avaient cultivé un désintérêt et même une  sorte de haine pour l’équipe fanion du Cameroun. Au point où, l’ambiance observée à la fin du match a été une surprise générale pour les observateurs avertis du ballon rond dans la région du littoral.  « Je ne suis pas trop surpris par le comportement des populations de la ville de Douala. Ils ne sont pas les seuls à être affectés par les mauvais résultats des Lions. Tout le Cameroun en souffrait d’ailleurs. Leur  joie après la victoire des lions Indomptables du Cameroun  est une bonne chose. C’est la preuve qu’ils portent cette équipe dans leur cœur », déclare Joseph Moumi, enseignant d’histoire  lui aussi joyeux.

Bien avant cette rencontre, les  buvettes des différents quartiers de la ville de Douala avaient fait le plein d’œuf. Des écrans géants avaient été placé dans certains quartiers comme Bonabéri  Stade Cicam, Nkongmondo. Ceci pour permettre à tous les camerounais de la capitale de vivre ce moment historique de l’histoire du football Camerounais.

Euphorie

 Dès le début de la rencontre,  les habitants de la ville de Douala  ont une frayeur. Ces derniers craignent la reproduction du scénario de 2005.  Cette frayeur qui ne dure que le temps de quelques secondes va se  transformer  en joie après l’inscription du 1er but des Lions par   Achille Webo à la 3ème  minute de la première manche.  Réunies dans un débit de boisson non loin de l’hôpital de Bonassama, les populations de ce quartier vont sauter de joie non sans couvrir le buteur d’éloges. «Vous avez dit que Webo est monté il est descendu, le voilà qui vient de marquer. Webo c’est le genre de joueur qui joue pour l’équipe » déclare un fan des Lions fou de joie.

A la 29ème minute quand Benjamin Moukandjo inscrit le second but, l’euphorie totale.  L’hymne de la gloire des Lions indomptables est entonnée et chacun savoure déjà la qualification pour la coupe du Monde 2014.  Ces derniers prédisent  d’ailleurs d’autres buts en faveur de l’équipe nationale « les lions ont bien joué la première manche. S’ils continuent dans la même lancée, la rencontre ne va pas s’achever là.  Ce que je sais c’est qu’on va inscrire même quatre buts » déclare Armand Essomba un supporter de l’équipe nationale tout  ému.

A la reprise de la seconde manche, le public de Douala sera légèrement refroidi par le but tunisien, mais crieront et célébreront de plus belle la victoire des Lions quand, jean II Makoun inscrira le 3ème puis le quatrième but de l’équipe nationale. Avant le coup de sifflet final de l’arbitre, les populations de Bonabéri étaient déjà debout pour célébrer la qualification de l’équipe nationale.  Très contents certains supporters ont distribué des boissons. Ils ont émis le vœu de  voir l’équipe nationale du Cameroun multiplier les victoires de ce genre

 

Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Cambriolage au Minesec du Littoral: Près de 20millions de francs cfa emportés

2 Décembre 2013, 18:14pm

Publié par Hervé Villard

Selon des  informations,  c’est l’argent  des dossiers d’orientation et d’organisation des jeux Fenasco B qui ont été emportés.

  

Un lap top,  des bons de carburants de près d’un million cinq cent milles francs et près de 20 millions de franc  Cfa emportés. C’est le bilan  provisoire du cambriolage qu’il y a eu à la délégation régionale des enseignements secondaires(Minesec) pour le Littoral très tôt ce vendredi 29 novembre 2013.  Les malfrats armés sont arrivés nuitamment dans ces lieux. Ils  ont d’abord neutralisé le vigile qui assurait la sécurité avant de commettre leur forfait. Ils vont dans un premier temps  éventré la porte principale de cette délégation, casser également les portes des bureaux du comptable matière  et du délégué régional avant de se saisir de leurs butins. Ils vont prendre la poudre d’escampette bien après en laissant derrière eux, des bureaux éventrés et des caisses vides.  Les éléments des forces de l’ordre alertés  sont descendus sur les lieux. Une enquête a été ouverte.

Sur les lieux de cet incident ce vendredi, les signes du cambriolage sont perceptibles. La porte principale éventrée est encore perceptible. Cette dernière a été coupée au niveau des pommelles. A l’intérieur, la grande armoire qui permet de garder certains documents est pareillement éventrée. Les coffres ont été forcés. Le bureau du délégué et du comptable matière portent les stigmates  de ce cambriolage. Les traces de coups  son visibles  sur le battant et les dormants deux bureaux.   Ces malfrats ont pareillement abandonné sur les lieux du drame, une pince monseigneur flambant neuve.  Dans cette délégation, aucun employé ne fait de commentaire sur ce qui s’est passé en ce lieu dans la nuit. Personne ne se prononce.  Les journalistes ne sont pas la bienvenues « Présenter votre ordre de mission qui vous donne l’autorisation de travailler ici. On vous a dit qu’on débarque comme ça dans les bureaux parce qu’on est journaliste et on se met à travailler. Si vous aviez votre ordre de mission, je vous aurait conduit chez mon chef» déclare une employée  très courroucée.


Selon des informations, près de 20 millions de francs cfa ont été emportés dans ces bureaux. De l’argent qui d’après Guillaume Hondt, le délégué régionale des enseignements secondaire encore sous le choc de ce drame,  allait  permettre d’organiser la Fenasco B et  d’autres tâches importantes. D’après le délégué joint par la Crtv, l’argent y avait été conduit la veille du Cambriolage seulement. Une chose qui laisse comprendre que les auteurs de ce coup étaient certainement au courant du fait qu’il y avait l’argent en ce lieu.  A la question de savoir comment ils ont eu cette information, nul ne saurait le savoir. Certainement les enquêtes de la police judiciaire qui sont certainement déjà sur le coup.

 

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Richard Towa: "C'est dommage que l'on arrive au pénalty"

2 Décembre 2013, 18:08pm

Publié par Hervé Villard

 "C'est dommage que l'on arrive au pénalty"


http://45fois2.com/backoffice/__pictures/Image_20130430210934/to.jpeg

 

Rencontré après l'élimination des Astres de Douala, Richard Towa Directeur technique de cette équipe regrette l'élimination de ses poulains


Cette après midi, les astres étaient vraiment meilleurs, je crois qu’il  leur fallait juste un but pour plier la partie à leur faveur. Ça n’a pas été le cas.  Les joueurs n’ont pas démérité, ils ont joué le jeu qu’on leur connait. Il fallait d’abord rattraper le retard accusé au match aller ce que les gars ont fait en ouvrant la marque à la 35ème minute. Vous voyez on a eu des occasions mais on n’a pas mis le ballon au fond. Mais c’est dommage que l’on arrive au penalty. A voir la physionomie du match on ne peut pas dire que les jeunes ont baissé les bras. Ils ont donné tout ce qu’ils pouvaient mais seulement, ils n’ont pas tout simplement eu  l’occasion de concrétiser les occasions qu’ils ont eues. C’est dommages qu’on arrive au tir au but à la fin de cette rencontre. Ils ont souffert comme les joueurs du  Canon aussi. Ils leur à manquer seulement de la lucidité. On a perdu ce match sur de petit détail. Sur le plan général, le bilan sportif des astres de Douala cette saison il est positif. Vous savez, sortir en demi final de la coupe du Cameroun et finir deuxième du championnat n’est pas facile. C’est vrai qu’on n’a aucun trophée mais, on est africain et on se préparera par rapport à cela pour représenter valablement le Cameroun  à cette compétition là.


Réalisées par Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Coupe du Cameroun: Canon de Yaoundé et Yong sport Academy de Bamenda en finale

2 Décembre 2013, 17:59pm

Publié par Hervé Villard

 

Les deux équipes ont obtenu leur ticket de qualification après une rencontre âprement discutée qui s’est achevée par la séance des tirs au but

 http://www.237sports.com/wp-content/uploads/2013/11/pb241137.jpg

L’affiche de la finale de la coupe du Cameroun est en fin connue.  Le canon de Yaoundé affrontera l’équipe de Yong sport academy de Bamenda devant le président de la république au stade omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Les finalistes  se sont qualifiés à la suite des demi-finales retour  qui se sont jouées ce dimanche à Douala et à Bamenda. Les deux rencontres ont tellement été difficiles au point où,  Canon de Yaoundé et Yong sport Academy de Bamenda étaient obligés de passer par la séance des tirs au but pour éliminer leur vis-à-vis  qu’étaient les Astres de Douala et l’Union des Mouvements sportifs de Loum  déterminés et téméraires. A Douala, Canon s’est qualifié en battant les Astres de Douala par quatre tirs au but contre trois tandis qu’à Bamenda, Yong Sport prenait le dessus sur l’Ums de Loum par cinq tirs au but contre quatre après une rencontre âprement disputée qui s’est achevée par un score nul et vierge.

 Il faut dire  que ces rencontres des demi-finales  retour, étaient très attendues par tout le public sportif et surtout par les supporteurs des quatre équipes en compétition. Car, au match aller,  en dehors du Canon de Yaoundé qui avait pris  une légère avance (1-0) sur les Astres de Douala, rien n’était en fait joué. Puisque, Ums de Loum qui recevait l’équipe de Yong Sport academy de Bamenda, n’avait  pas pu faire mieux qu’un match nul à Loum(0-0).  Au vue des deux résultats des demi-finales  aller,  les quatre équipes possédaient encore toutes leurs chances de qualifications. Et, il fallait tout simplement  mettre tous les atouts et toutes les chances de son coté pour arracher les deux tickets qualificatifs pour la finale de la coupe du Cameroun.

Pour Ums de Loum, il fallait tout simplement gagner  son adversaire pour s’arracher ce ticket, ou tout au moins arracher un match nul ‘d’un but partout pour s’adjuger cette place.  Une équation moins complexe  que celle  à résoudre par des Astres de Douala qui jouaient à domicile.

Pour les Astres de Douala, la situation était un tout petit peu difficile mais pas impossible. Il fallait d’abord rattraper le retard du match aller. C’est-à-dire, remonter le but encaissé et, marquer un autre pour arracher le ticket qualificatif. Dans l’ensemble, il fallait pour les astres d’inscrire deux buts et de n’encaisser aucun. Chose encore possible quand au volume de jeux de cette équipe et surtout à la qualité de son effectif. Au vue des enjeux, les deux  rencontres de la phase retour s’annonçaient comme des matches couperet où, il fallait tout mettre en jeu pour arracher l’unique ticket en lice.

Les Astres  ne brillent pas

A Douala, malgré la volonté des Astres de Douala qui ont rattrapé le retard du match aller en inscrivant  le but  par Alex Nganou (36ème ), ceux-ci vont pêcher par la maladresse devant les buts gardés par Engola Nkake,  le portier de Canon très décisif cet après midi. Christian Heumi Kabon, Ngando Mbiala, Libbih Thomas Junior pourtant  bien en forme dans cette rencontre vont manquer d’inscrire le second but des Astres pourtant très attendu. Malgré les nombreuses occasions de but obtenues, ils ne marqueront plus. Et, c’est sur ce score d’un but à zéro que la rencontre va s’achever. Contraignant les deux équipes au tir au but. A la suite de cette épreuve fatidique des tirs au but, les Astres de Douala seront éliminés (4-3).

A Bamenda, Yong Sport de Bamenda et Ums de Loum comme au match aller, vont se séparer  sur un score nul et vierge (0-0) au terme du temps règlementaire. Et  l’équipe du département du Moungo sera éliminé au tir au but (3-4).

 

Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Eloundou Kisito (Coach Canon de Yaoundé):«Je pense que cette victoire va réconcilier le Canon»

2 Décembre 2013, 17:29pm

Publié par Hervé Villard

Eloundou Kisito (Coach Canon de Yaoundé) 

«Je pense que cette victoire va réconcilier le Canon»


http://www.camfoot.com/IMG/jpg/kisito_eloundou-6.jpg

Rencontré à la fin de la qualification du Canon de Yaoundé pour la finale de la coupe du Cameroun,le coach du Canon de yaoundé tout ému n'a pas caché son émotion et son voeux de voir l'équipe complète du Kpa Kum réunifiée.

 

C’est un sentiment de satisfaction qui m’anime. Vous pouvez vous-même voir. Je suis tout ému. Je dis merci à mes joueurs qui comme moi ont cru jusqu’à l dernière minute. Je pense que cette victoire va réunir le Canon aujourd’hui divisé. Et je pense que cette victoire va faire du plaisir à une dame qui a tout donné pour le canon, une dame de grand cœur qui e bat au quotidien  pour cette équipe qui a presque tout sacrifié pour cette équipe. Cette victoire n’a pas de secret pour nous. Le seul secret, c’est qu’on a tout simplement cru à notre potentiel. On a prie tous le temps, on travaille tout le temps et on croit que Dieu ne voit. Le ciel nous a récompensé tout simplement cet après midi.  Il faut dire que cet après midi, ce n’était pas du tout facile. On y a cru. Au départ, on venait refaire ce qu’on a fait au match aller à Yaoundé ou tout du moins contenir cette avance. Quand les Astres ont marqué à la 35ème minute. Cela a été difficile. Mais on a cru jusqu’à la dernière minute. Bravo ! Ça n’a pas été facile.

 


Réalisées par Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Coupe du Cameroun: Le Canon revient 14 ans après

2 Décembre 2013, 17:25pm

Publié par Hervé Villard

Après plus d’une douzaine d’année en hivernation, l’équipe de NKoldongo jouera  à nouveau  la  finale  de la coupe  du Cameroun.  Elle croisera le fer avec la jeune équipe de Yong Sport Academy de Bamenda qui anime depuis plusieurs années déjà le championnat national et qui peine à trouver ses marques.

 http://3.bp.blogspot.com/_M5DXSXi5JJo/TH3ISKZXgqI/AAAAAAAABtk/3oN5D-h6M0o/s1600/CAM+Canon+Sportif+de+Yaound%C3%A9.jpg

 En quête elle aussi de crédibilité et surtout de trophée, les poulains d’Emmanuel Ndoumbe Bosso ne cracheront certainement pas sur ce trophée si le Kpa Kum le lui donne. Seulement  la seule chose qui fait plaisir et qui aiguisent les curiosités dans cette affiche c’est la présence parmi les prétendants, du Canon de Yaoundé, onze fois détenteur de ce  prestigieux trophée,  quatorze ans après.

Après avoir remporté l’édition de la coupe du Cameroun de 1999, le Canon de Yaoundé n’a plus jamais été présent au dernier carré de cette compétition.  Pendant ces quatorze années d’hivernation, l’un des clubs les plus titrés du Cameroun  s’est fait humilié par les jeunes équipes qui se bombent aujourd’hui le torse dans le championnat national. Coton sport de Garoua aujourd’hui champion du Cameroun et  détenteur du  titre du club le plus titré du pays de Roger Milla, a ravi la vedette à l’équipe de la capitale du Cameroun. Selon des spécialistes, et des chroniqueurs de football, l’équipe de Garoua n’a pas  fait  seulement ombrage au Mekock Megonda,  il l’a fait  aussi à toutes les autres équipes mythiques du Cameroun comme Union de Douala, Tonnerre.   Il a surtout empêché à l’équipe qui faisait la fierté de la ville de Yaoundé et surtout de la capitale du Cameroun d’assurer son hégémonie sur la coupe du Cameroun et de régner en maitre sur cette compétition. Même s’il  reste que  Canon de Yaoundé est  l’équipe camerounaise ayant remporté le plus de trophée de coupe du Cameroun, sa présence aujourd’hui en finale de cette compétition  quatorze ans après reste un évènement. La  joie des joueurs, des amoureux de ce club et des dirigeants en dit long sur le stress causé par la longue attente. Cependant, même si l’on sait que la présence d’un joueur comme Wome Nlend  est de trop dans cette qualification, une question demeure du moins sur toutes les lèvres. Est-ce le retour du ‘’Grand canon de Yaoundé ? » Seule la finale de la coupe du Cameroun nous le dira.

Hervé Villard Njiélé

Palmarès canon de yaoundé

Coupe du Cameroun : 1957, 1967, 1973, 1975, 1976, 1977, 1978, 1983, 1986, 1993, 1995, 1999. Finaliste 2013

Champion du Cameroun : 1970, 1974, 1977, 1979, 1980, 1982, 1985, 1986, 1991.

Coupe des clubs champions : 1971, 1978, 1980

Coupe des vainqueurs de coupes : 1979

 

Voir les commentaires