Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Electricité:La centrale thermique de Yassa-Dibamba désormais opérationnelle

, 06:10am

 Photo1-centrale-thermique-de-Yassa-copie-1.jpg

 

Elle a été inaugurée le 15 décembre dernier par le ministre de l’eau et de l’énergie  Michaël Ngako Tomdio.

 

 La centrale thermique de Yassa-Dibamba est déjà fonctionnelle et ce depuis deux jours.  Elle a été mise en marche le 15 décembre 2009 par le ministre de l’eau et de l’énergie du Cameroun, Michaël Ngako Tomdio. C’était  lors de la cérémonie d’inauguration de ladite centrale  qui s’est déroulée à Douala mardi dernier. Cet ouvrage d’une capacité de 86 Mégawatts va renforcer la fourniture en électricité dans la ville de Douala  et mettre fin aux délestages dont sont victimes les populations de la capitale économique du Cameroun

 

  Pendant son allocution, le ministre de l’eau et de l’énergie représentant  le Premier ministre empêché durant cette cérémonie d’inauguration, a reconnu que l’économie camerounaise a souffert ces dernières années du fait des coupures intempestives d’électricité. Selon le lui, « la centrale thermique à fioul lourd de Yassa-Dibamba permettra de couvrir les besoins en électricité pendant la période d’étiage et d’améliorer la qualité de l’offre ».

 

Toutefois, il a rappelé  à l’attention du public présent qu’il ne s’agit que d’un début de réponse à la demande. Et a par ailleurs fait le listing des autres programmes à réaliser à long terme  parmi lesquels celui de la centrale hydroélectrique de Lompangar dont le démarrage des travaux se fera au premier trimestre 2010.

A ce projet, le président de la région Aes Amérique latine et Afrique, Andrew Vesey ajoute la réhabilitation et la rénovation des barrages déjà existants, pour un investissement chiffré à plusieurs milliards de francs Cfa

photo2centrale-de-yassa.jpg 
Coût de réalisation

L’exécution des travaux de la centrale thermique de Yassa-Dibamba a duré dix neuf mois et 2500 personnes ont été employées pendant cette phase de construction pour un  coût de construction de 62,8 milliards de F CFA.
 Cette  centrale s’étend sur une superficie de 7, 5 hectares  et est située à l’entrée de la ville de Douala sur l’axe lourd Douala-Yaoundé, non loin du pont sur la Dibamba.  Elle est donc à l’abri des zones de surpeuplement.

La centrale de Yassa-Dibamba fonctionne au fuel lourd ou au gaz naturel selon l’énergie disponible. Elle est équipée de huit moteurs de marque Wärtsila, d’une puissance de 16,6 Mw chacun. Ces moteurs sont logés dans la salle des machines.

Les 86 Mw sont injectés sur l’ensemble du réseau couvert par ladite centrale. Ce qui n’est pas un atout négligeable, à en croire les experts en la matière. Le fuel est conservé dans deux cuves de 3000 m3 chacune.

Des assurances ont été également données sur le plan sécuritaire. Dans cette perspective, les techniciens ont prévu des cuves contenant de l’eau à utiliser en cas de l’incendie. Il a également été prévu du gasoil pour l’entretien des pièces et de l’huile pour le moteur. Selon les responsables de la compagnie d’électricité  AES SONEL présents à savoir, Andrew Vesey, vice-président exécutif et président de Aes Sonel pour l’Amérique latine et l’Afrique, que Rita Trehan, et Bernado Do Santos de Aes Corporation,« La mise en service de cette centrale thermique, permet au Cameroun d’accroître sa puissance installée et d’injecter sur son réseau interconnecté sud (RIS),de 86MW de plus, soit une fois et demi l’équivalent de l’alimentation de toute la région de l’ouest Cameroun qui oscille aujourd’hui autour de 50 MW »

 

 

Hervé Villard Njiélé.