Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

sport

Ligue 1: Panthère de Bangangté dévore l’Union

21 Mars 2014, 17:24pm

Publié par Hervé Villard

L’équipe de  Bangangté a  battu Union de Douala  par deux buts à zéro. C’était à l’occasion du match en retard comptant pour  la 8ème journée de la  ligue 1 qui s’est  joué au stade de la Réunification de Bépanda ce 20 mars 2014.

 

pantheres221210-530.jpg

C’est sous une forte escorte policière et  des applaudissements du public venu nombreux que,  Nkama Grégoire Gaël, l’attaquant de Panthère de Bangangté  et ses coéquipiers  ont quitté le stade de la Réunification de Bépanda ce jeudi 20 mars 2014. Après la passionnante  rencontre  qu’ils ont livré, rencontre qu’ils ont remporté par deux buts à zéro, ils ont été assaillis par les milliers de supporters  fous de joie et  qui tenaient tous à  leur  dire merci pour l’excellent travail abattu.

C’est que, pendant cette rencontre  annoncée en grande pompe par les différents médias  de la capitale économique du Cameroun, les poulains  de Joseph Atangana , le coach de Panthère de Bangangté ont  étalé le grand jeu. Ils ont convaincu les milliers de supporters présents qu’ils méritent    la place de leader du championnat qu’ils occupent jusqu’à présent.

C’est d’ailleurs les fauves du Ndé qui annoncent le ton de la rencontre dès le coup d’envoi.  Les nombreuses actions de but qu’ils s’offrent à eux sont mal négociées. Youmou Bleck Casimir, le portier de l’Union de Douala, très en jambe,  annule plusieurs autres pourtant bien cadrées.  L’Union de Douala qui  est sur une dynamique de deux victoires consécutives, se jette aussi dans la bataille. Ils multiplient des occasions de but mais, ne les concrétise pas. Israel Kologni Kologni, le portier de Panthère Sportive de Bangangté  raye une bonne partie. Les magnifiques dribbles de Ashu Tambe Clevis (11), le virevoltant milieu de couloir de l’Union de Douala, ne l’émeuvent pas. Avec l’appui de  Tchangue  Kameni(18), de Martial  Kout Daling (20), de Marcelin Chouket et des autres coéquipiers Israel Kologni, va  réussir à annuler toutes les actions offensives des Nassaras Gamakai  qui évoluent pourtant à domicile.

Entre temps, Panthère de Bangangté  calme  le jeu et l’oriente vers les cotés. La technicité de ses joueurs, leur volonté et surtout leur vivacité dans les phases de jeu qu’ils  construisent  vont  arracher  les applaudissements du public, tombés  amoureux du style de jeu déroulé. Malgré toutes ses actions  de part et d’autres, les deux équipes regagnent  les vestiaires sans marquer ni encaisser le moindre but.

A la reprise, c’est  Panthère rugit en premier  dix minutes seulement après la reprise.  Suite à un corner bien exécuté, dans la surface de réparation, Meuteng Tchakounté,  capitaine des fauves du Nde, profite de la passivité de la ligne défensive de l’Union pour dévier d’un coup de tête la balle dans les filets. Panthère mène alors un but à zéro.  Union blessé, se jette dans la bataille malheureusement ne marque pas. Ses actions  sont stoppées  par  la  ligne défensive  très vigilante de Panthère du Ndé.  Malgré la pression,  les fauves du Ndé ne cèdent pas. Ils profitent plutôt de la situation pour assommer l’équipe de Sébastien Roques, déjà mal en point. Gaël Grégoire Nkama, l’attaquant de Panthère, bien servit, élimine trois défenseurs de l’Union, d’une frappe puissante il  loge le cuir au fond des filets (88ème).  C’et sur ce score de deux buts contre zéro en faveur de Panthère que cette rencontre va s’achever.  Au plaisir de Joseph Antangana, coach de Panthère  qui très heureux. « Je vais féliciter d’abord mes poulains qui ont résisté et qui ont su attendre le bon moment pour marquer »  D’après Sébastien Roques, le coach de Union de Douala  déçu, «Il n ya rien à dire, Panthère de Bangangté a mérité sa victoire », déclare-t-il à la presse.

 

Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Ligue 1 : Wome Nlend dans la peau de renaissance

19 Mars 2014, 17:09pm

Publié par Hervé Villard

L’ancien pensionnaire d’Ums de Loum a livré son premier match avec Renaissance de Ngoumou, ce dimanche 16 mars 2014 au stade de la Réunification de Douala. 

 Pierre-Wome-Nlend

 

La polémique au sujet du  départ de l’international Camerounais Wome Nlend de  l’Union des mouvements Sportifs  de  Loum  a été définitivement clos cet après midi à Douala. La présence de l’ancien pensionnaire de Canon de Yaoundé sur la liste des joueurs  de l’équipe de Renaissance de Yaoundé a  levé un pan de voile sur cette histoire qui n’était pas du tout partagé  par tous les amoureux du ballon rond et de nombreux chroniqueurs sportifs. Quand celui-ci est apparu sous les maillots de  Renaissance de  Ngoumou son nouveau club, c’est l’euphorie totale qui s’est emparée du stade de la Réunification de Bépanda. L’international Camerounais qui est rentré au pays pour rehausser  le niveau  du football national a eu droit à une « standing Ovation » de tous les spectateurs, orphelins de son départ d’Ums.  Arborant le dossard N° 18, la présence de Wome Nlend au sein de Renaissance de Ngoumou prouve une fois de plus que  le joueur et son ancien employeur Ums de Loum, se sont accordés sur les clauses de sa libération. Certaines indiscrétions, font savoir que Pierre Kouémo le président de l’Ums de Loum demandait la sonne de 200 Millions de Francs Cfa pour libérer son joueur.  Des observateurs avertis avaient trouvé cette somme d’argent très exorbitant pour les présidents de club au Cameroun. D’aucun avait d’ailleurs fait savoir qu’il était difficile pour le joueur de jouer avec Renaissance de Ngoumou si ce problème n’était pas résolu. On voyait par ailleurs le meilleur joueur de l’année 2013 passé une année blanche à cause de ce problème. Heureusement, il y a eu une entre les responsables d’Ums de Loum et Renaissance. Ce qui a profité à Wome Nlend qui arbore désormais le dossard N° 18 de ce club.


 Mais, seulement sa présence au sein de l’équipe de Ngoumou n’a pas suffit à stopper la raclé infligé son club en déplacement à Douala (0-4).  Malgré sa volonté et son jeu alléchant toujours apprécié par le public, son club a été battu. C’est sur des salves d’applaudissement du public que celui-ci a quitté le stade de la réunification  à la fin de la rencontre. Il va falloir au dossard N° 18 de renaissance de doubler d’ardeur au travail pour tirer son équipe vers le sommet comme il l’a fait avec Canon de Yaoundé l’an dernier.

 

Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Ligue 1: News-Stars éblouit Renaissance de Ngoumou

19 Mars 2014, 16:58pm

Publié par Hervé Villard

L’équipe de  la ville de Douala a sévèrement battu  Renaissance de Ngoumou (4-0).  C’était  lors de la 9ème journée du championnat national de 1ère division qui s’est joué hier dimanche 16 mars 2014 au stade de la Réunification de Bépanda. 

 New Stars de DoualaJPG

C’est   tout joyeux que le staff administratif, le staff technique  les joueurs et les supporters de News Stars de Douala ont quitté le stade de la réunification de Bépanda  ce  dimanche 16 mars après midi. Après  leur  brillante victoire (4-0) sur  l’équipe de Renaissance de Ngoumou  ces derniers  n’ont  pas pu dissimuler leur joie.  Car, l’émotion était  à son paroxysme. Supporters, joueurs, encadreurs et tous les autres membres sympathisants  ont exulté de joie en quittant l’antre du stade de la réunification. La joie de tout ceux qui gravitent autour de cette équipe étaient aussi grande parce que, en plus d’empocher les trois points en jeu durant cette rencontre, New-stars de Douala a littéralement  marché  sur son  adversaire du jour. «Les Nouvelles Etoiles »  de  la ville de Douala ont  régné en maitre durant cette rencontre. Elles  ont comme l’ont déclaré nombreux de leurs supporters fous de joie,  donné une leçon de football à leur adversaire du jour, Renaissance de Ngoumou , en dominant entièrement cette rencontre dans presque tous les compartiments. Une autre raison des moindres,  c’est  l’espoir qu’a donné cette victoire. Après avoir sombré durant la 5ème et 6ème journée de ce championnat parce que battu successivement par Panthère de Bangangté (0-1) et  par l’Union de Douala (0-3), les poulains de Djonkep Bonaventure  ont renoué avec la victoire. « On est très  heureux d’avoir  arraché les trois points de la rencontre. Après  notre défaite (0-3) face à Union de Douala, on avait presque perdu la face dans ce championnat. On espère que cette victoire de 4buts à zéro, va nous donner du courage d’aller chercher  les autres points. Puisque, le championnat est assez long », déclare  Ngando Mbiala , l’un des  joueurs de News-Stars de Douala, butteur durant cette rencontre.

Son point  de vue est partagé par ses coéquipiers qui estiment qu’ils doivent travailler d’avantage, pour produire des spectacles comme ce qu’ils ont fait hier pour remporter les matches et glaner des points importants.  «C’est un plaisir pour nous de gagner cet après midi. On espère tout simplement que les autres journées seront comme celle-ci. C’est du moins ce que nous souhaitons. Mais, on attend pour voir la suite», affirme Didier Yimga aussi buteur dans cette rencontre. Plus heureux encore  après cette rencontre c’est le coach Bonaventure Djonkep. Après les deux dernières défaites enregistrées par  son club, celui qui  occupe désormais le banc de touche de l’équipe nationale A’ n’avait plus le cœur tranquille. La joie qui a  illuminé son visage après cette rencontre  traduit  à suffisance  la sérénité  qui  est revenue dans ce club.

Au niveau de la rencontre proprement dite,  il faut dire que les poulains de Bonaventure Djonkep se sont carrément baladés durant cette rencontre. Dès l’entame,  ils ont manifesté leur envie de dominer cette rencontre et surtout de renouer avec cette victoire qui les fuit depuis quelques journées déjà. Ils  sont sur tous les ballons  mais  pêchent par la finition. Les nombreuses occasions  qui s’offrent à eux sont mal négociées par  les attaquants  de ce club. La véritable occasion transformée en but intervient à  la 24ème minute.  Suite à une belle phase de jeu bien Didier Yimga (8) bien servi dans la surface de réparation, pousse le ballon dans les filets. Et c’est sur ce score que  les deux équipes vont à la pause.

A la reprise, malgré les soubresauts de Renaissance de Ngoumou,   l’équipe de New-Stars de Douala garde le moral haut. Elle essouffle d’ailleurs son adversaire avec un 2ème but inscrit à la 68ème minute. C’est Youmbi Epandé, qui trouve cette fois  le chemin de filets. Arouna Sangou  par la suite, inscrit le 3ème but de New-Stars et Ngando Mbiala le 4ème sur pénalty à la fin de la rencontre. C’est donc sur ce score de 4buts à zéro  en faveur de New-stars que les deux équipes se séparent.

Bien avant cette rencontre, en levée de rideau, ce sont les Astres de Douala qui battaient  Canon de Yaoundé par un but contre zéro au stade de la réunification. Le seul but de cette rencontre a été inscrit par Ebah Tobbie à la 78ème minute.

Autres rencontres.

Dans les autres rencontres de cette 9ème journée de la ligue 1,  Union de Douala a battu Ums de Loum sur ses propres installations à Njombé (2-0). C’est le même score qui a sanctionné la rencontre opposant Tonnerre de Yaoundé à Young Sport Academy de Bamenda au stade omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. A  Bafoussam, Fovu a disposé de Douala Athlétic Club de Douala par deux buts contre un.

 

Hervé Villard Njiélé


Résultat provisoire 9ème journée 

New-Stars de Douala    4-0  Renaissance de Ngoumou 

Ums de Loum            0-2  Union de Douala 

Astres de Douala  1-0  Canon de Yaoundé 

Tkc Yaoundé     1- 1 Young Sport Academy Bamenda

Fovu de Baham   2- 1  Douala Academy Club de Douala

Unisport du Haut- Nkam  1-0  Sable de Batie

Corpion de Bé   0-2  Bamboutos de Mbouda

 

Voir les commentaires

Union- Bamboutos: près de 7.750.000 fcfa de recette, le public conteste

26 Février 2014, 12:23pm

Publié par Hervé Villard


Cette rencontre phare de la 5eme journée du championnat national de première division, a connu une affluence pas encore vue depuis le lancement du championnat  professionnel au Cameroun. Seulement la recette n’est pas à la hauteur du public

 

«L’équipe de Bamboutos de Mbouda est justement une équipe au millions de supporters. Je confirme que c’est une équipe du cœur, une équipe qui est aimée ». Cette déclaration  est d’un chroniqueur sportif présent au stade de la réunification de Bépanda hier dimanche 23 février 2014 après midi. Surpris, éblouit par la présence des milliers de supporters présents à l’antre de Bépanda pendant ce match phare de la 5ème journée,  il a n’a pas pu retenir ses émotions. « C’est la première fois que le stade de la réunification est aussi plein depuis que je couvre les match ici » renchérit-il.

Loin de faire dans du sentimentalisme, il y avait effectivement du monde au stade. La tribune présidentielle, les gradins étaient pleins à craquer. Les autres tribunes qui ne sont pas souvent occupé pendant d’autres rencontres, étaient noires de monde. Les chroniqueurs sportifs et les journalistes ont eu de la peine à faire leur travail parce que, en plus de cette mobilisation des supporters et de la température qui était élevée,  il y avait également trop de bruits. Bruits dus à l’animation qu’il y avait dans tout le stade. La loge réservée aux hommes de médias a par conséquent été pris d’assaut par ces supporters venus de tous les coins de la République. A majorité des supporters de Bamboutos de Mbouda, ils sont venus supporter leur club récemment monté en 1ère division après sept ans d’hivernation. On estime à plus de 30.000 le nombre spectateurs ayant assistés à cette rencontre.  D’après des informations, la recette de cette rencontre serait évaluée à près de sept millions sept cent cinquante milles (7.750.000 fcfa). Une recette contestée par les hommes de média et quelques  responsables de club qui estiment à plus de 25 voire 30 de nos millions. « Il y aurait eu des ventes de billet parallèle parce que le montant avancé ne correspond pas au public de grand jour qu’il y a eu  ce jour », commente  Parfais Magloire Nsang, chroniqueur sportif qui fait pareillement savoir  que la ville de Mbouda et ses différents villages et quartiers se sont vidés de leurs habitants pour cette rencontre. Les  journalistes sportifs dans l’ensemble et  quelques observateurs avertis du football estiment que la recette de cette rencontre a été sous évaluée. « Pour un public d’environ 30.000 spectateurs, on ne peut pas seulement avoir 7millions de recette. Si à Mbouda qui n’est pas grand comme Douala, on parlait de près de 10 millions, combien de fois le stade de la réunification. Il y a certainement eu fraude ou vol au niveau de la vente des tickets. En attendant que le lumière  soit faite sur cet état de chose tous sont unanimes qu’il y a eu distraction de recette.

 

Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Coupe du monde 2014: Les vendeurs à la sauvette du Moungo soutiennent les Lions Indomptables

18 Février 2014, 11:08am

Publié par Hervé Villard

Vêtus aux couleurs de l’équipe nationale de football,  ils ont décidé d’accompagner à leur manière et au quotidien  les Lions Indomptables du Cameroun dans cette aventure.

 CIMG3752-copie-1

Tous ceux qui vont ou  reviennent de l’Ouest Cameroun en passant  par le département du Moungo sont agréablement surpris  par ce qu’ils observent à chaque péage de ce département. Les vendeurs  à la criée qui  proposent  des vivres de différentes qualités  aux passagers  des  différents véhicules qui stationnent à ces points d’arrêt obligatoires,  sont tous habillés aux couleurs de l’équipe nationale de football : le vert rouge jaune.   De la tête au pied, ils sont parés aux couleurs du  pays comme s’ils devaient prendre part à une séance de démonstration particulière. Ceux  d’entre eux qui n’ont pas les moyens de s’habiller au complet, arborent chacun  le maillot des Lions indomptables.  C’est pendant qu’ils écoulent leurs marchandises ou qu’ils les proposent aux passagers, que ces derniers se rendent effectivement compte que ce sont des vendeurs à la crier. Du paysage de Mbanga   à celui de Nkongsamba, sans oublier les autres, c’est le même scénario qui s’observe. Tous les vendeurs  à la sauvette sont habillés aux couleurs de l’équipe nationale fanion.

 

C’est que, depuis la qualification de l’équipe nationale à la prochaine coupe du monde qui se joue au Brésil en juin 2014 prochain, ces jeunes camerounais qui  cherchent leurs pitances en vendant dans les différents  points de péage du département du Moungo  ont décidé de soutenir à leur manière l’équipe nationale du Cameroun en  se transformant  en  ses véritables ambassadeurs. «Nous avons décidé dans notre association de faire cela pour soutenir les Lions Indomptables qui vont à la coupe du monde. Vous n’êtes pas les seuls à vous interroger. Tous ceux qui passent par ici nous posent la même question », explique un jeune vendeur en proposant des ananas aux passagers d’un bus de voyage. Pour ces derniers  conscients de l’acte qu’ils sont en train de poser, c’est également un moyen d’exprimer leur patriotisme. « En portant tous les jours les maillots des Lions, on fait également la promotion du Cameroun.  Il y a beaucoup de gens qui ne comprennent pas ce que nous faisons. C’est aussi pour nous une manière de dire que nous sommes fiers d’être des Camerounais »  poursuit- le jeune vendeur.

Selon des informations glanées auprès de ces derniers, les couleurs varient en fonction des jours et sont  fonctions d’un calendrier arrêté de concert avec les vendeurs des autres postes de péage. « Il y a des jours où on s’habille en maillot jaune et d’autre jour en vert. Cela dépend des jours et de la couleur que vont porter les autres vendeurs», affirme un autre vendeur. «Le jour où nous portons les maillots de couleurs verts, les vendeurs du péage de Nkongsamba portent plutôt le maillot jaune » fait savoir  ce dernier.

L’action n’est coordonnée par aucune administration et les maillots sont achetés par ces mêmes débrouillards.  Si aucune sanction n’est prévue pour ceux qui ne respectent pas encore cette mesure, tous les vendeurs sont obligés de s’y plier apprend-on. Selon des informations, cette campagne de soutien aux Lions Indomptables du Cameroun d’un autre genre s’arrête à la fin de la coupe du monde.

 

Hervé Villard Njiélé  de retour dans le Moungo

 

Voir les commentaires

Coupes africaines:Union de Douala et les Astres sauvent l’honneur

14 Février 2014, 20:00pm

Publié par Hervé Villard

Les Astres de Douala et Union ont sévèrement dominé leur adversaire au tour  préliminaire des coupes africaines ce week-end. Score de la partie  trois buts à zéro chacune.

 photo-des-Astres-de-Douala.jpg

Les milliers de supporters des Astres de Douala et de l’Union sportive  de cette même ville ont passé des moments inoubliables ce week-end à Douala.  Venus comme d’habitude supporter  le club qu’ils portent en cœur, ils sont rentrés tous joyeux en scandant à tue tête  le nom de leur équipe respective et ceux des joueurs qui  leurs ont permis de se régaler et  surtout de goutter  aux délices que profère une victoire en coupe africaine.


C’est que, les Astres de Douala et l’Union sportive  de Douala qui jouaient la phase aller des tours préliminaires des coupes africaines à domicile, ont  démontré aux yeux du monde, qu’elles avaient envie de briller dans ces compétitions. Comme si elles s’étaient passé la main, les deux équipes ont littéralement marché sur leurs différents  adversaires en les dominant par le même score (3-0)


Après  la fausse note de Yosa vendredi 7 février 2014, battu (0-2) par Fc Konzo du Congo Brazzaville, fausse note qui a créé une frayeur généralisée chez tous les camerounais et d’avantage les supporters de l’Union de Douala et les Astres de Douala, la victoire  réalisée et de forte belle manière a permis aux uns et aux autres de garder  l’espoir et surtout de continuer à supporter leur club.


C’est Union de Douala qui ouvre le bal de cette grande fête ce samedi 8 février 2014 au stade de la Réunification de Douala. Croisant  le fer avec  l’équipe d’Aslad de Moundou du Tchad, les Nassaras Gamakai ne vont pas lésiner sur les moyens en leur possession.  Ils vont affirmer leur ambition dès l’entame de cette compétition et domineront sans ambages leur adversaire à la fin du match (3-0). C’est Patrick Ngoula qui trouve le chemin des filets le premier, à la (34e). Sur une phase de jeu bien menée par l’équipe qui veut jouer la phase de poule de cette coupe, le milieu de terrain dévie au fond des filets un magnifique centre du virevoltant Ashu Tambe Clevis, véritable maitre à jouer de l’Union de Douala. A la seconde manche, celui qu’on a baptisé  de «poison de l’équipe du Tchad» aggrave le score 15 secondes seulement après la reprise.  Il récupère un ballon, sème toute la défense de d’Aslad de Moundou du Tchad dans le vent et crucifie le portier d’un magnifique tir (46e).  Pour conclure cette belle épopée,  Alain Nandjou s’invite à la fête. Il inscrit le 3ème but des Nassaras Gamakai à la 47eme, pour Union 3 et 0 pour Aslad de Moundou. Même si plusieurs occasions de but ont été ratées les supporters se sont du moins délectés.


24h après ce festival de l’Union de Douala, ce sont les Astres de Douala qui remettent ça un jour après. C'est-à-dire le  dimanche 9 février 2014, sur le même stade. Rencontrant Akonangui de la Guinée Equatoriale, les brésiliens de Bépanda  ont tout simplement copié ce qu’a fait leur ainé Union de Douala  la veille. Ils ont inscrit trois buts à leur adversaire du jour. Franck Namatchoua ouvre la marque à la 15ème minute de la première manche. Il est suivi plus tard par  Raymond Fabrice Fossouo qui marque le second but quatre minutes seulement après l’ouverture du score. C’est à dire à la 19ème minute. Dominant le jeu dans tous les compartiments, l’attaquant des Astres de Douala va signer son premier doublé en ligue africaine des champions, en inscrivant le 3ème but des Astres à la 73ème minute. Ce but qui sera le dernier de cette rencontre va permettre aux Astres d’avoir un pied  aux 16ème de finale avant le match retour.

Sauf miracle au match retour, Union de Douala et les Astres  pourront se qualifier.

 

Hervé Villard Njiélé

 

 

Voir les commentaires

Sport: Union de Douala a besoin de 351 millions

7 Février 2014, 13:00pm

Publié par Hervé Villard

 Le budget annuel de ce club a été dévoilé pendant la troisième assemblée générale tenue ce dimanche 26 janvier 2014


http://img.over-blog-kiwi.com/300x300/0/63/78/34/201306/ob_d708ff9ec10e435c8db83b4540412585_nassara-card-9.JPG

Trois cent cinquante et un millions de francs cfa (351.000.000). C’est le budget annuel des Nassaras Gamakaî pour la nouvelle saison sportive 2014 qui commence  le 1er février prochain. Ce montant qui s’équilibre en recette et en dépense va permettre au club d’atteindre les différents objectifs qu’il s’est fixé pour cette nouvelle saison. Le  montant en question qui reste encore à collecter, proviendra des  comités de soutien, des membres du conseil, de subventions allouées à ce club, des frais de transferts réalisés et surtout des partenaires de cette équipe. Ainsi, dix millions proviendra des différents comités de soutien du club,  70 millions des membres du conseil, 31 millions des subventions, 20 millions des primes spéciales, 40 millions de la vente de la Nassaras carte, 90 millions des transferts des joueurs, 70 millions des sponsors et partenaires et 10 millions des différentes recettes des stades. A en croire Franc Happi le président de ce club, si toutes les parties suscitées apportent chacune sa contribution à la hauteur attendue, le club aura la rondelette somme de 351 millions de franc cfa pour préparer sa saison sportive. Surtout que l’équipe est pareillement engagée en coupe africaine et devrait présenter un beau visage pendant cette compétition qui débute bientôt.

Pour y parvenir, le président Franck Happi recommande la solidarité. «Compte tenue du fait que l’année sera financièrement difficile, on doit se serrer les coudes  pour atteindre les objectifs fixés. Ces objectifs sont à l’image de l’Union de Douala. Il est prévu qu’on doit doter le club d’un centre d’entrainement cette année », a déclaré Franck Happi à la sortie de cette assemblée générale très courue par les hommes de médias

Pendant cette cérémonie qui réunissait à la fois  tout le staff administratif de cette équipe de la capitale économique du Cameroun, le nouvel entraineur de l’Union de Douala a été officiellement présenté aux médias. Sébastien Roques qui est apparu pour la première fois au coté de Théophile Fenkou  pendant la séance d’entrainement jeudi dernier au stade la réunification a été confirmé au poste d’entraineur principal. Les dirigeants de l’Union ont pareillement saisi l’occasion pour revenir sur le départ de l’ancien coach serbe Vladan Tomic, qui n’a mis qu’un mois avec cette équipe. «Vladan Tomic est un grand coach. On s’est séparé pour incompatibilité d’humeur », a précisé Franc Happi.

Content de présider cette assemblée générale ordinaire, le prince Ngassa Happi a prêché la paix et rien que la paix au sein de l’Union de Douala. Il a invité tout les sympathisants des Nassaras Gamakai à jouer franc jeu. «J’ai été fier de présider aux destinées de notre équipe. Il n’y a pas eu d’éclat de voix, le rapport financier a été fait et le recrutement présenté.  Ce que je demande c’est que, chacun doit être responsable et faire son travail. En marchant vers la même direction,  nous sommes sur d’aller vers la victoire. Chacun dans l’Union à sa place» a déclaré, le président du comité des sages d’Union de Douala.

 

Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Saison sportive 2013-2014: Unisport du Haut-Nkam donne le ton

7 Février 2014, 12:56pm

Publié par Hervé Villard

Voir les commentaires

Ligue 1 de football: William Tchuameni premier buteur de la saison

7 Février 2014, 12:48pm

Publié par Hervé Villard

 En marquant l’unique but de l’Unisports du Haut-Nkam lors du match d’ouverture de la saison sportive 2013-2014, l’attaquant de l’Unisport du Haut-Nkam s’est adjugé le titre de 1er butteur de la nouvelle saison sportive


  Le jeune William Tchameni attaquant de l’Unisport du Haut-Nkam vient d’entrer dans l’histoire de la nouvelle saison sportive qui a débuté ce 1er février 2014. Celui-ci a inscrit à la 38ème minute du match d’ouverture qui opposait son club aux Astres de Douala le tout premier but de la saison. C’était sur penalty. Son tir bien ajusté à heurté le montant gauche des buts gardés par Hugo Nyame, le portier des Astres avant de terminer sa course dans les filets. Ce but a permis à son club de remporter sa première victoire de la saison.

Au sein de l’équipe de l’effectif des flambeaux de l’Ouest depuis l’année dernière, William Tchuameni a plus joué sur les bancs de touche que sur le stade. Selon des informations, il n’a livré environ cinq matches avec l’ancien coach de cette équipe Pierre Njili. Malgré son assiduité au entrainement et la pleine forme qu’il affichait, sa jeunesse et surtout la présence des joueurs plus expérimentés que lui  au sein de cette équipe contribuaient à limiter son tend de jeux. Avec  l’arrivée de Sinisa Jovanovic le nouveau coach serbe de  Flambeau Tamkwa, celui-ci a repris le chemin des entrainements. Il inspire d’ailleurs confiance. Il a d’ailleurs marqué les esprits à sa première titularisation à la pointe de l’attaque de l’Unisports du Haut-Nkam. Sa percussion et sa taille sont des atouts qui pourront jouer en sa faveur cette saison. Buteur providentiel, il a été porté en triomphe par les supporters  à la fin de la rencontre.

 D’après Marcelin Ngaha le capitaine de cette équipe, William Tchuameni, fait partie des jeunes joueurs de l’Unisports du Haut-Nkam qui inspirent confiance. « Quand je l’ai vu prendre le ballon au moment du tir au but, je l’ai laissé faire, j’ai compris qu’il avait atteint la maturité et qu’il avait confiance en lui » déclare-t-il au sujet de ce joueur. Avant d’ajouter qu’il doit encore travailler pour mériter la confiance mis en lui. Et surtout pour garder sa place de titulaire.

 

Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Lions Indomptables : Volker Finke" Homme de l’année 2013" des Brasseries du Cameroun.

7 Février 2014, 11:21am

Publié par Hervé Villard

La correspondance annonçant cette bonne nouvelle a été adressée au secrétaire général de la Fecafoot en date du  6 janvier 2014 dernier.


http://www.camer.be/UserFiles/Image/Volker_Finke050613300.jpg

La nouvelle est passée sous cape pourtant elle vaut la peine d’être relayée. Volker Finke le sélectionneur de l’équipe Fanion du Cameroun a été voté «Homme de l’année 2013 » par les brasseries du Cameroun. L’entreprise qui fait partie des tops sponsor de l’équipe nationale de Football a par cet acte, récompensé Volker Finke pour les bons et loyaux services rendus à l’équipe nationale depuis son admission comme coach principal. S’il y a un fait d’arme qui est à relever,  c’est celui de la qualification  de l’équipe fanion à la coupe du monde 2014 alors que celle-ci était hypothétique. Il a su grâce à son talent de manager de mettre sur pied une équipe conquérante, gagnante, qui a remis du boum au cœur des supporters des Lions, lors de la dernière rencontre face au Sénégal au stade Ahmadou Ahidjo. Rencontre brillamment remportée (4-1). 

Cette distinction honorifique de l’entraineur- sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun est confirmée dans une correspondance signée du Directeur Général de cette importante entreprise. D’après Thiéry Lancin, le directeur régional des Sabc pour le centre, qui signe cette correspondance, «au terme d’une évaluation des personnalités et personnes morales éligibles, notre choix  s’est finalement porté sur  l’entraineur des Lions Indomptables, notre chère équipe nationale en la personne de Volker Finke». Pour cette entreprise brassicole fière de faire du coach allemand son homme de l’année 2013, celui–ci a rempli les valeurs de « Performance  responsabilité et  d’intégrité » chères à cette société.

Le communiqué publié par Raphael Nkoa Team Press officer des Lions indomptables, demande pareillement à la Fécafoot de designer quelqu’un pour représenter le Coach des Lions au moment de la remise des prix.


Hervé Villard Njiélé

 

 

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>