Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

sport

Championnat professionnel du Cameroun : Faux départ pour Union de Douala

6 Février 2013, 10:55am

Publié par Hervé Villard

  

union de Douala 

Les Nassaras Gamakai ont été tenus en échec sur leurs propres installations  ce samedi 2 février 2013.  C’était lors du match d’ouverture du championnat professionnel du Cameroun qui l’a opposé aux Astres de Douala. Score de la partie un but partout.

 

Les nombreux  recrutements effectués par les Nassaras Gamakaï, champion du Cameroun de  la saison sportive  2011-2012 n’ont pas permis  à Union de Douala de commencer la saison sportive  comme elle  l’a achevée la saison dernière. Les poulains de Bonaventure Djonkep  très attendus dans cette rencontre amplement médiatisée, ont presque  répondu aux abonnés absents. En lieu et place d’un spectacle alléchant et digne d’un champion, les  joueurs d’Union de Douala ont plutôt présenté un visage pale.  Ils  ont manqué d’initiative d’expérience de vivacité et même  de courage  pendant cette rencontre.  Bref, ils sont passés à coté d’un match  pourtant très important pour  l’équipe. C’est  par  chance que l’équipe qui ambitionne remporter le trophée de la champion league africaine a pu arracher un  match nul dans cette rencontre.

Maladresse 

Dès  l’entame de cette rencontre, ce sont les Astres de Douala qui affirment leur ambition. Très audacieuse,  l’équipe qui a échappée de peu à la relégation la saison dernière veut  en découdre avec l’Union de Douala.  Appuyer  sur son latéral droit Abouna Dzana et sur ses virevoltants attaquants   les brésiliens de Bépanda donne du tournis  à Union de Douala qui peine à trouver ses marques. L’équipe aux millions de supporters est  méconnaissable car malmenée  par Astres de Douala qui veut jouer les premiers rôles dans ce championnat cette année. A plusieurs reprises bien que dominant de bout en bout ce match, l’équipe ne marque pas. Elle multiplie des ratés.

Il faut attendre la 33ème minute pour voir Ernest Nsombo ( 11) ouvrir la marque pour  les Astres. Sur une belle phase de jeu bien menée,  Ernest Nsombo  oblige  Youthe Jehu, le portier d’Union de Douala baptisé « sauveur » par les supporter grâce à ses nombreux arrêts  à aller chercher le ballon dans ses filets. De la même manière, les Astres dominent la rencontre mais, pêchent par leur  maladresse. Ils ratent presque toutes les occasions de but qui s’offrent à eux.  

 Il faut attendre la 79ème minute pour  voir les Nassaras  Gamakaî revenir au score. Sur un centre dans la surface de réparation, Philipe Ngom Balonga  rentré à la place de Jude  Kongnuy, saute plus haut que la défense des Astres de Douala et  dévie de la tête le cuir au fond des filets.

Malgré la domination des Astres la rencontre, va s’achever sur ce score de parité d’un but partout. Un Score qui ne reflète pas la physionomie du match «Nous avons vendangé  plusieurs actions en première manche. Si  les nombreuses occasions que nous avons ratées se présentaient plutôt à Union de Douala  le score de cette rencontre n’aura pas été le même. Comme je le disais c’est la jeunesse et l’inexpérience qui est à l’origine de tout cela et j’espère qu’on va s’améliorer entre temps.» pense le coach des Astres.

Pour justifier la prestation tatillonne de l’Union, Bonaventure Djonkep  évoque entre autres raisons le manque de concentration de ses poulains.  «Nos enfants sont encore spirituellement en vacance, plusieurs d’entre eux reviennent des différentes équipes nationales et ils viennent de reprendre le championnat c’est pour quoi ils ont lourds. Je pense qu’au fur et à mesure que la compétition avance, ils vont trouver le rythme »  argue le coach. La rencontre s’est déroulée en présence du général Pierre Semengue, le  président de la ligue professionnel du football du Cameroun qui a donné d’une manière solennelle le coup d’envoie de cette deuxième saison sportive, et de nombreuses autres personnalités et présidents de clubs.

Dans le reste des rencontres de cette première journée qui s’est jouée ce dimanche, on a enregistré les résultats suivants. Dak 2000 2- 2 New-Stars, Unisports 0-0 Panthère


Hervé Villard Njiélé
 

 

Voir les commentaires

Football d’élite : Mtn revoie ses subventions à la hausse

6 Février 2013, 10:44am

Publié par Hervé Villard

  photo Unisport du Haut-Nkam

  

Ce montant est passé  de 494 millions en 2012  à 654 millions en 2013 

 L’une des informations importantes dévoilées lors de la cérémonie marquant la signature de la convention de  partenariat entre la ligue professionnel du football du Cameroun et l’entreprise de téléphonie mobile Mtn a été , la revue à la hausse du montant des subventions allouées aux clubs de l’élite one et two.

Pendant  le point de presse visant  à renouveler  l’accord existant entre les deux parties, point de presse  qui s’est déroulée à Douala ce 30 janvier 2013, Karl Toriola , Directeur général de Mtn Cameroun a officiellement déclaré les ambitions  nourries par son entreprise  pour le football Camerounais.  

Parmi  les multiples actions que Mtn Cameroun entend mener  pour professionnaliser le football camerounais et surtout le développer, on note la revue à la hausse des subventions allouées au club. En  lieu  et place des 494 millions  octroyés en guise de  subvention aux clubs  des divisions d’élites  en 2012, c’est désormais 694 millions qui seront désormais partagés  à ces derniers. Ainsi, tandis que  les clubs de l’élite One auront  chacun 24 millions, ceux de l’élite Two recevrons 14 millions de fcfa chacun.  La convention  de partenariat ayant été signée pour deux ans,  Mtn Cameroun versera  aux clubs  près d’un milliard trois cent huit millions de francs Cfa au total (1 308 000 000 fcfa) entre 2013à 2014. 

Au coté du championnat local depuis 2002, Mtn Cameroun n’entend pas s’arrêter là. D’après son directeur général, l’entreprise veut accompagner le Cameroun dans l’aire du professionnalisme «Le football professionnel, comme son nom l’indique, induit des exigences  encore plus accrues pour les clubs, mais aussi pour les joueurs et encadreurs. Nous  en avons tenu compte. C’est pourquoi, nous avons décidé avec la ligue professionnelle de booster de manière significative et équitable la subvention allouée à chaque club de la Mtn élite one et Two. Plus qu’un apport financier, nous voulons à travers la revalorisation de notre contribution participer à l’amélioration de des conditions de vie  et d’entrainement des joueurs et des encadreurs » a précisé, Karl Toriola, Directeur général de Mtn Cameroun dans son discours.

 En plus de la revalorisation des subventions, l’entreprise entend pareillement remettre   des primes d’excellence aux clubs qui se seront distingués  par leur performance, leur organisation et leur gestion pendant la saison sportive. Ainsi, les trois premiers clubs seront primés.

 Après avoir construit des stades  de football dans les villes de Mbouda et de Guider, Mtn Cameroon entend contribuer de manière efficace à la relance du football camerounais. Ceci en aidant les clubs à se construire solidement. Elle entend pareillement intensifier le programme  d’infrastructures  avec la construction de nouveaux stades de football répondant aux normes internationales.

Le général Pierre Semengue, président de la Ligue de Football professionnel  qui prenait part à cette cérémonie n’a pas caché sa satisfaction. « Au moment où les choses semblaient aller mal, Mtn s’est porté garant pour continuer et même aller au-delà de ce que nous espérions », a déclaré le président de la ligue.

 

Hervé Villard Njiélé

 

photo Unisport du Haut-Nkam

 

 

Voir les commentaires

Gymnase multisports de Bépanda : L’incompétence à l’origine de l’effondrement de la charpente métallique

4 Février 2013, 22:02pm

Publié par Hervé Villard

 

 

Les résultats de la commission d’enquête commise  à cet effet a rendu  sa copie ce mardi 29 janvier 2013. C’était  devant le gouverneur de la région du littoral Joseph Beti Assomo 

Ces résultats étaient attendus en grande pompe  par la majorité des habitants de la capitale économique du Cameroun et  d’avantage par les  journalistes et les journalistes sportifs en particuliers. Car, chacun voulait savoir  avec certitude ce qui a occasionné l’effondrement de la charpente métallique du gymnase multisports de Douala.  Ce qui a été fait ce mardi 29 janvier 2013 au service du gouverneur de la région du littoral.

 Parmi les raisons de l’effondrement de la charpente métallique du gymnase multisports de Douala  relevées par la commission d’enquête  commis à cet effet  et présentées d’une manière succincte  par Joseph Beti Assomo  le gouverneur de la région du littoral, on note l’appréciation contestable de la fiabilité du sol en terme de stabilisation de la charpente, le suivi approximatif du processus de pose des fers, la défaillance dans la méthodologie de mise en œuvre de la charpente métallique, l’irrégularités au niveau du suivi administratif et  financier du chantier pour ne citer que ceux-ci. Le rapport de la commission d’enquête incrimine d’une manière claire les premiers acteurs  responsables de la construction de ce chantier. Le rapport ajoute  en passant que, l’ouvrage  du constructeur a été bien construit et que, c’est la réalisation qui a posé problème.  

Au chapitre de la reprise des travaux, le gouverneur rassure en passant  que tout sera mis en jeu pour que  les propositions faites par  la commission d’enquête soient respectées afin que la réalisation de cet ouvrage se fasse conformément aux règles de l’art.   « Ce rapport sera transmis au ministère des sports pour une bonne exploitation et des prises de décisions conséquentes » rassure le gouverneur.

 

 Commission d’enquête

 Commis au lendemain de l’effondrement du gymnase multisports de Douala, cette commission d’enquête dirigée par René  Théodore Efoua Fono, délégué régional des Travaux Public pour le littoral, avait pour mission de déterminer les circonstances et les causes de cet incident  survenu au chantier du gymnase multisports de Douala, déterminer les responsabilités et proposer les mesures correctives  et propositions techniques  juridiques appropriés en vue d’une relance régulière des travaux.  C’est un rapport de 180 pages y compris des annexes que cette commission constituée de 9 personnes a remis au gouverneur hier.

 

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Can 2013:Café foot orange tient ses promesses

29 Janvier 2013, 16:51pm

Publié par Hervé Villard

 spécialistecafe foot

 

La 3ème édition de cette rencontre d’échange sur la coupe d’Afrique des nations organisée par l’association des journalistes sportifs du Cameroun de concert avec l’entreprise de téléphonie mobile Orange Cameroun s’est ouverte à Douala ce 21 janvier 2013

Tous les journalistes camerounais n’ont pas la possibilité de se déplacer pour vivre la coupe d’Afrique des Nations en direct. certains seulement ont cette possibilité. Ce qui pénalise d’office certaines  rédactions qui n’ont pas des moyens d’envoyer des reporters couvrir la coupe d’Afrique des Nations. Pour réduire ce gap existant entre les journalistes présents en Afrique du Sud et ceux restés au pays, pour permettre à tous les journalistes de vivre la Can en direct, pour permettre aux professionnels des médias d’être au cœur de cette messe du football africain, l’association des journalistes sportives (Ajsc) avec Orange organisent depuis trois années consécutives, le Café foot. C’est un forum d’échange qui permet aux journalistes et amoureux du ballon rond de vivre intensément la coupe d’Afrique des nations en compagnie des spécialistes du football, des anciennes gloires du football camerounais et des techniciens de football. C’est un réel forum d’échange sur l’édition de la coupe d’Afrique des Nations en cours qui est organisé. Des Techniciens et professionnels du football conviés font des analyses sur le plan technique tactique, analyse le jeu, l’arbitrage, font des pronostics, ressortent les atouts et les faiblesses des équipes. Bref c’est un décryptage au sens propre du terme qui se fait dans ce forum d’échange, animé au quotidien par les journalistes de l’association des journalistes sportives du littoral parmi lesquels Nathanaël Njock et d’autres encore.

Comme en 2010 et 2012, la tradition vient une fois d’être spécialiste café Footrespectée. La 3ème édition du Café foot Can orange2013, a belle et bien débuté à Douala. A l’occasion de la Can 2013 qui se joue en Afrique du sud, les journalistes et amoureux du ballon rond se réunissent à l’institut français où un espace est aménagé pour vivre ce moment important du football africain. Là, les journalistes peuvent regarder les matches à travers les écrans aménagés à cet effet ou surfer sur internet. Pour la conférence d’ouverture c’est l’entraineur de football Vassillius Esseme et François Michelet Assong ancien arbitre de football, qui ont ouvert le bal des invités. On a pu apprendre de ces spécialistes du football que, la configuration du football africain aujourd’hui et les différents matchs nuls enregistrés durant les rencontres du 1er tour de la coupe d’Afrique des Nations 2013, démontrent à suffisance qu’il n’y a plus de petite équipe en matière de football en Afrique.

Pour permettre aux journalistes de passer des moments agréables  un espace  multimédia avec des machines sont disponibles. Question de permettre aux journalistes de faire aisément leurs papiers. Des sandwiches et des gadgets sont pareillement distribués. Pour animer d’avantage cet espace, des jeux concours sont organisés pendant les rencontres et les gagnants reçoivent des prix.

journaliste au Café Foot

Selon les membres du bureau de l’Ajsc littoral a l’origine de ce projet soutenu par le bureau national de l’association des journalistes du Cameroun. Le Café foot Orange 2013 se tient également à Yaoundé la capitale politique du Cameroun. Il est animé par le bureau régional et reçoit au quotidien une cinquantaine de journalistes.

A Douala, près de huit  invités ont déjà été reçus pendant cette troisième expérience du Café foot Orange. Parmi lesquels, les anciens Lions indomptables, les arbitres de football, les entraineurs de football pour ne citer que ceux-ci. Les journalistes de Douala et les responsables de l’Ajsc Douala entendent s’approprier véritablement cet outil.  La cinquième conférence a  lieu  ce mercredi 30 janvier 2013cafe foot

journaliste-cafe-orange.jpg

 journalistecafe-foot.jpg

Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Sport :Unisport du Haut-Nkam parmi les meilleurs du monde

22 Janvier 2013, 13:20pm

Publié par Hervé Villard

photo-Unisport-du-Haut-Nkam.JPG

  

L’équipe du Flambeau de l’Ouest occupe le 384ème rang au classement des 500 meilleures équipes du monde.

 

L’IFFHS (la Fédération Internationale de l’Histoire et des Statistiques du Football) a publié son classement  mondial des clubs pour l’ensemble de l’année 2012. Ce classement tient uniquement  compte des résultats des douze derniers mois des compétitions (inter)continentales, des matches de championnat national et de la coupe nationale.

Sans surprise, c’est le Barça qui sort une nouvelle fois vainqueur de ce petit jeu. Vainqueur de la coupe du Roi, demi-finaliste de la Ligue des Champions et auteur de la meilleure moitié de saison de son histoire, le club blaugrana profite également de sa large avance dans les classements précédents IFFHS pour conserver la tête devant le champion d’Europe en titre Chelsea (2e). Finaliste de la dernière édition de la Copa Libertadores, Boca Juniors complète le podium. Le top 10 est constitué  uniquement des clubs sud américains et européens. Anji Makhatchkala de Samuel éto’o est 36è. Le premier club africain pointe au 67è rang. Il s’agit de l’Espérance de Tunis avec 147,5points. Seuls Unisport du haut Mkam et coton sport de Garoua sont présents parmi les près de 500 clubs ayant obéit aux critères de classement. Ils sont respectivement 384è et 399è. Soit 65 points pour le flambeau de l’ouest et 63,5 pour les « Cotonculteurs » de Garoua.

 

 

Le classement des 10 clubs premiers mondiaux du 1er janvier au 31 décembre

 

 1. FC Barcelone (ESP)

307 points

 2. Chelsea (ANG) 279

 3. Boca Juniors (ARG) 278

 3. Atlético Madrid (ESP) 278

 5. Corinthians (BRE) 272

 6. Bayern Munich (ALL) 270

 7. Real Madrid (ESP) 259

 8. Juventus (ITA) 231

 9. Borussia Dortmund (ALL) 226

10. Olympique Lyonnais (FRA) 224

Le classement des 10 premiers clubs africains du 1er janvier au 31 décembre

2012 :

1. Espérance de Tunis (Tunisie) :147,5 pts

2. Al Hilal d’omdourman (Soudan): 142,5pts

3. El Merreikh (Soudan): 127 pts

4.  Djoliba AC Bamako (Mali): 124 pts

5. Chelsea Berekum (Ghana) : 112pts

6. AC Léopard Dolisie (Congo): 102 pts

7. Wydad Casablanca (Maroc): 101 pts

8. Al Ahly du Caire (Egypte) : 99 pts

9. Sunshine star FC (Nigéria) : 90,5 pts

10. Interclube de Luanda (Angola): 89 pts

….

21. Unisport du haut Nkam (Cameroun) : 65 pts

22. Zamalek du Caire (Egypte) : 64,5 pts

23. Coton sport de Garoua (Cameroun) :63,5 pts

 

 

 

Voir les commentaires

Interview;Adoum Garoua « Je prescris avec force et énergie l’arrêt des travaux. »

10 Janvier 2013, 18:53pm

Publié par Hervé Villard

 « Je prescris avec force et énergie l’arrêt des travaux. »

 «Il ya eu une catastrophe sur le site du chantier  de construction du Adoum-Garoua gymnase multisports  de Douala avec l‘effondre ment des fermes de la t oiture métallique qui avait déjà été posée. Je voudrais dire ici combien j’ai été touché par cet effondrement.  Je voudrais également dire merci à Dieu parce qu’il n’y a pas eu de mort. Je remercie  d’une manière particulière le gouverneur de la région du littoral et son équipe pour sa prompte réaction après l’annonce de cette mauvaise nouvelle, le vendredi 4 janvier 2013. Sa descente sur le terrain lui a permis de s’enquérir de la situation exacte de l’accident. Je voudrai également le remercier pour les dispositions sécuritaires prises à savoir : l’arrêt des travaux et l’ouverture d’une enquête, pour une évaluation préalable de ce qui s’est passé. Cela fait partie de l’une de mes prescriptions. A savoir l’arrêt des travaux qui est déjà fait.

Par la suite, il fallait que je fasse moi-même une descente sur le terrain pour écouter les principaux acteurs, pour en savoir un peu plus sur ce qui s’est passé. Pour cela, nous avons écouté tout le monde à savoir : les ingénieurs chargés du suivi des travaux et de la maitrise d’œuvre, les ingénieurs de Btp, le directeur général de New-services c'est-à-dire ; l’entrepreneur, le maitre d’œuvre, les consultants, les ingénieurs de suivi et évaluations notamment ceux du ministère des Travaux  Publics. Après les avoir écouté, je prescris avec force et énergie l’arrêt des travaux. Et deuxièmement je prescris aux ingénieurs chargés du suivi des travaux, maitre d’œuvre, aux ingénieurs Btp, ceux du ministère des Travaux Publics  et toutes les autres parties prenantes une enquête.

Il s’agit d’évaluer sans complaisance, l’état des dégâts, l’état d’avancement des travaux, de déceler toutes les failles, tous les manquements et faiblesses et de nous proposer des mesures à prendre pour que le chantier puisse reprendre en suivant des normes techniques. Il  y va de l’intérêt de tous, de chacun d’entre nous, de trouver les meilleures solutions, les solutions objectives, pour qu’un tel accident ne puisse plus jamais arriver. Je saisis aussi l’occasion pour demander au groupe d’ingénieur cette fois ci concernant Yaoundé, dans le cadre de cette enquête technique de visiter aussi le gymnase multisports  en construction à Yaoundé. Voilà ce que j’ai à dire comme prescription forte concernant les différents acteurs. Et je demanderai à monsieur le gouverneur de mettre à notre disposition cette enquête avec diligence afin que nous prenions des mesures en fonction du résultat de ces rapports. Voilà donc ce que j’avais à vous dire en ce qui concerne la visite que j’ai effectué  à Douala au site du gymnase en construction. »

 

Recuillis par Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Gymnase multisports de Douala: Adoum Garoua prescrit une enquête minutieuse

10 Janvier 2013, 17:54pm

Publié par Hervé Villard

 

 Adoum-Garoua.jpg

Le ministre des Sports l’Education Physique Adoum Garoua a pris cette décision après la visite qu’il a effectuée sur le site du gymnase  multisports de Douala sinistré depuis le vendredi 4 janvier 2013

 

«Je prescrit l’arrêt des travaux et l’ouverture  d’une enquête technique. Il s’agit d’évaluer sans complaisance les failles des travaux réalisés pour nous proposer des solutions appropriées pour le bien de tous. Je demande à monsieur le gouverneur de mettre à notre disposition dès que possible, les conclusions de  cette enquête»  Cette  déclaration  est du ministre des sports et de l’éducation physique, Adoum Garoua en visite de travail à Douala.  Après sa descente sur  le site du gymnase multisports de Douala, sinistré depuis le vendredi 4 janvier 2012, après avoir apprécié de près le sinistre, de même que  les différents dégâts qu’il y a eu en ce lieu, il  a pris la ferme résolution d’arrêter les travaux en cours. Il a également ordonné l’ouverture d’une enquête pour  retrouver les causes  de l’incident et surtout établir les chaines de responsabilités des différents acteurs qui ont intervenus dans le processus de construction de cet édifice public à caractère sportif.  Bref, le ministre des sports et de l’éducation physique veut  voir claire dans cette affaire. Pour comprendre ce qui s’est passé, il a instruit aux différents ingénieurs chargés du suivi des travaux et de la maitrise d’œuvre, aux  ingénieurs de Btp, le directeur général de New-services c'est-à-dire ; l’entrepreneur au  maitre d’œuvre, aux consultants, et aux ingénieurs du ministère des Travaux  Publics d’ouvrir une enquête afin que les résultats puissent permettre la poursuivre les travaux en toute sécurité.

Pour effectuer cette visite, le patron des sports et de l’éducation physique s’est entouré des techniciens en bâtiments, des fonctionnaires de son ministère. Dans la suite de sa délégation, on pouvait également apercevoir le gouverneur de la région du littoral  Joseph Béti Assomo, le préfet du Wouri Naseri Paul Bea,  le délégué régional des sports et de l’éducation physique et autres personnalité importantes. Bref c’est une forte délégation conduit par Adoum Garoua qui est descendu sur le site du gymnase multisports de Douala.   Pendant cette visite, il s’est entretenu avec les responsables de l’entreprise Ama Architects, maitre d’œuvre de la construction de ce gymnase.

Durant cet échange entrecoupée par des descriptions techniques, on a noté  l’incapacité  les ingénieurs de Ama Architects, à expliquer de manière précise, les raisons réelle de  l’effondrement de la charpente métallique  au ministre des Sports et de l’Education physique. Ces derniers pour se justifier ont évoqué la thèse du sabotage. «Après la chute, nous avons effectué la visite du site et nous avons d’abord remarqué qu’un hauban a été détaché.et on ne sait par qui ? Le deuxième n’a pas pu supporter le poids de l’élément et  s’est arraché du sol. Et, avec l’effet vent, toute la ferme s’est basculée d’un seul coté. Ayant déjà été liaisonné, toute la charpente est effondré. Toutes les dispositions sécuritaires ont été prises. C’est l’enlèvement de ce hauban que nous avons constaté après qui est à l’origine de l’effondrement de la charpente métallique », croit savoir Maurice Etaba ingénieur permanent de suivie de la maitrise d’œuvre. 

Pour l’un de ces collègues, c’est un problème sécuritaire. «Les fermes étaient solidement montés et étaient liées entre elles par les haubans. On a détaché ce hauban on ne sait quand et c’est cela qui a entrainé la chute. Seul l’enquête permettra de  déterminer avec exactitude  qui a fait ça » ajoute  son collègue.

Le ministre des Sports et de l’Education Physique, stupéfait face à tout cela a rendu grâce à Dieu pour le fait qu’il  n’y a pas eu de mort. «Je voudrais vous dire combien je suis touché par l’effondrement de la charpente du gymnase multisports de Douala. Dieu merci, il n’y a pas eu de mort. Je voudrais remercier également le gouverneur de la région du littoral pour sa prompte  réaction », a déclaré le ministre aux hommes de médias.

La décision prise par  le ministre des Sports et de l’Education physique et qui vise à arrêter les travaux dans le site de ce gymnase et d’ouvrir une enquête coïncide avec celle prise par le gouverneur de la région du littoral quelques jours seulement après le sinistre. Il faut dire qu’après sa descente sur le terrain le dimanche 6 janvier 2013, celui-ci avait ordonné l’arrêt immédiat  des travaux et l’ouverture d’une enquête. Une décision que vient de rééditer Adoum Garoua.

En effet, selon les témoignages des riverains, la charpente métallique de cet édifice encore en construction s’est écroulée aux environ de 13h 45 pendant que les ouvriers étaient encore à la pause. Cet incident va d’avantage retarder la construction de ce gymnase multisports qui peinait d’ailleurs à sortir de terre.

 

Hervé Villard Njiélé


 

 

 

Voir les commentaires

Bonaventure Djonkep (coach Union de Douala): «C’est une victoire dans la douleur »

7 Janvier 2013, 20:21pm

Publié par Hervé Villard

 

DSC01790

«C’est une victoire dans la douleur, mais c’est une victoire quand même. C’est vrai que ce n’est pas la victoire qu’on recherche mais, on est en train de chercher nos marques. Et c’est d’hommage qu’une équipe qui a largement dominé le championnat la saison dernière soit aujourd’hui encore à chercher ses marques. Logiquement on  devrait déjà avoir des bases et c’est que nous n’avons pas maintenant parce que malheureusement, nos joueurs ont été tellement utilisés dans les équipes nationales qu’on peine aujourd’hui à retrouver nos marques. Mais, cela nous oblige aujourd’hui à travailler et de voir ceux qui sont arrivés, de travailler la cohésion entre ceux qui sont arrivés et ceux qui sont là. Ça nous permet de tourner l’effectif, de savoir qui peut jouer à quel poste et surtout qui peut faire quoi. Maintenant, nous sommes à trois semaines du championnat et à un mois de la coupe d’Afrique, c’est ça qui m’inquiète le plus. Nous allons aller à la coupe d’Afrique sans avoir les matches amicaux dans les jambes, je suis en train de me poser beaucoup de question. Je me demande si nos dirigeants veulent que les équipes camerounaises vont loin dans les compétitions africaines. Parce que, logiquement, on devait aller en coupe africaine avec au moins cinq à dix matches dans les jambes. Décidément chez nous, l’habitude à la peau dure. Pour pallier à cela, nous allons essayer de terminer chaque semaine par un match amical. Aujourd’hui on a fait un match important. Je pense que nous allons trouver des adversairs comme Dak qui vont nous mettre sous pression. Mais, seulement la différence entre un match amical et un match de compétition c’est que le match amical ne permet pas à un joueur de sortir entièrement de ses gons  pour afficher son meilleur niveau. Ça ne permet pas au gars de se donner à fond. Et là, quand on se retrouve en compétition ou au championnat, c’est très difficile.

 

Recueillis par Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Joseph Ndoko (Coach de Dak2000): Nous sommes satisfait d’avoir participé au tournoi »

7 Janvier 2013, 20:18pm

Publié par Hervé Villard

 «Nous sommes satisfaits d’avoir participé au tournoi. Ce tournoi nous permet d’évaluer les joueurs dans l’ensemble. Nous avons pensé au départ qu’on était en retard dans la préparation. Mais, avec ce que les gamins ont produit aujourd’hui, ça nous rassure un peu. Et, je ne peux qu’être satisfait pour la suite. Le résultat est ce qu’il est mais, au fond, on a le sentiment d’avoir retrouvé l’équipe que l’on recherchait. On a pris un but sur un détail. Nous aussi, nous avons eu l’occasion de marquer mais, on ne l’a pas fait.  Bon on est satisfait du moins. Par rapport à l’équipe de Union de cette après midi. Elle a joué la maturité et l’expérience. Elle a exploité des erreurs de jeunesse que nous avons commises mais, ça va aller.

Je pense que par rapport au championnat qui commence bientôt, on prêt, on va jouer. Je pense qu’on va faire plaisir u public de Douala et du Cameroun. Car, nous venons à la Mtn élite One pas pour jouer les figurants mais, pour déposer une marque. »

 

recuilli par Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Tournoi de l’amitié : Union de Douala remporte le trophée de la quatrième édition

7 Janvier 2013, 20:13pm

Publié par Hervé Villard

 

une-partie-du-match-Union---Dak.jpgL’équipe championne du Cameroun a battu l’équipe de Dak 2000 par un but à zéro. C’était lors de la finale de ce tournoi qui s’est déroulée  dans l’antre du stade de la réunification de Bépanda hier dimanche 6 septembre 2013.

 

 Victoire difficile c’est vrai mais, victoire méritée pour Union de Douala.  C’est du moins ce que l’on peut dire après avoir vécu en direct la finale de la quatrième édition du tournoi de l’amitié qui s’est déroulée au stade de la réunification de Bépanda ce dimanche 6 septembre 2013. Union de Douala champion du Cameroun de la saison  sportive 2012 écoulée a  difficilement damé le pion à  la modeste équipe de Dak 2000, nouveau promu en division élite.  Car, il a fallu attendre  la 114ème minute de cette rencontre âprement disputée, pour voir l’équipe les nassaras kamakaî trouver le chemin des filets sur un coup de pied arrêté.

 Suite à une faute à l’entrée de la surface de réparation de Dak, le central de la partie siffle un coup franc qui est exécuté par le joueur  Mundi (7) de l’Union de Douala. Ndjeng le portier de Dak 2000, incapable de capter ce tir puissant et flottant renvoie la balle du poing. Malheureusement pour lui, elle sera poussée au fond de ses filets par Koufana (26)  un joueur de l’Union de Douala présent dans la surface de réparation. Et, c’est par ce but, le seul de cette rencontre d’ailleurs qui a permis à l’équipe qui envisage jouer les premiers rôle dans le championnat d’élite one et  la  Champion league africaine de remporter son  premier trophée en 2013.

Rencontre difficile

Pour dire vrai, la rencontre en elle-même n’a pas été facile.  Tous les supporters d’Union de Douala  qui croyaient à la domination pure et simple de leur équipe pendant cette finale  ont vu leur rêve s’écrouler comme un château de cartes des l’entame de la rencontre. Car, c’est l’équipe de Dak 2000 qui  a pris le match à son compte. Développant un jeu limpide basé sur des passes précises et une attaque en outrance,  le vice champion de la Mtn élite two de la saison écoulée, a fait savoir à son adversaire du jour qu’il ne venait pas en victime résigné. Et, qu’il avait son mot à dire dans cette rencontre. Les attaquants de ce nouveau promu en division d’élite sont passés plusieurs fois à coté de l’ouverture du score. Pas parce qu’ils étaient  maladroits, mais surtout et à cause de la dextérité et l’expérience de Youthé Jehu, le portier de Union de Douala, couronné meilleur gardien de la saison sportive 2011 -2012 par  le Livecamerfoot Awards.

 Du haut de son gabarit, il a rayé plusieurs actions de Dak 2000 pendant cette finale. «C’est lui l’homme de ce match » ont commenté des spectateurs à la sortie du stade. Celui qu’on ne présente plus  a défendu avec vigueur le titre de meilleur gardien de but qu’il lui a été attribué en contribuant efficacement à l’obtention du premier trophée de l’an 2013 de son club. Les autres aussi n’ont pas de mérité. Mais, sur le plan de jeu dans l’ensemble, des belles phases de jeu ont plus été développés du coté de Dac 2000. L’Union de Douala et la constellation de Stars que le club a présentées n’ont pas du tout  produit la qualité de jeu digne d’un champion qu’on attendait. Le jeu était presque décousu et manquait par fois d’imagination et de cohésion. Malgré la volonté de faire du beau jeu qui animait les joueurs, ces derniers peinaient à le matérialiser. Une chose qui se justifie selon Bonaventure  Djonkep, l’entraineur principale de Union de Douala par le fait que « les joueurs ne se connaissent pas suffisamment. Ils se découvrent pour la plupart ». Le coach qui connait ces difficultés entend du moins rectifier le tir à travers les matches amicaux pour développer des automatismes et permettre à ses poulains de débuter les différents compétitions qui les attendant la tête haute.

Du coté de Dak 2000, Joseph Ndoko coach de l’équipe reste stoïque. Car, la mission a été accomplie. «L’objectif pour nous dans ce tournoi n’était pas trop le titre. Le tournoi nous permettait plutôt de nous évaluer et de préparer la saison sportive qui débute bientôt » déclare-t-il satisfait. A la fin de la rencontre, la joie  était d’avantage du coté des supporters de l’Union de Douala qui ont engrangé un nouveau trophée.

 

Hervé Villard Njiélé.

 

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 > >>