Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

sport

Presse Sportive Awards: La liste des laureats

4 Décembre 2012, 13:53pm

Publié par Hervé Villard

Voici la liste des lauréats de cette  première édition


Meilleur reportage Presse Ecrite

Joséphine Abiala (Mutations)


Meilleur reportage Radio

Flore Domgne (Crtv Buea)

 

Meilleur Emission Radio Kick-off

André Mirabeau Mahop (Sweet-Fm)

 

Meilleur reportage Télé

Dipita Tongo (Stv)


Meilleur Emission Télé

Sport sur la 2: Alex Lembe (Canal 2 International)

 

Meilleur réalisateur Télé

S.Kouambi(DBS Télévision)


Meilleur Présentateur Télé

 A. Passy Bekolo (Dbs)


Meilleure Image Télé

Gaston Essono (Stv)


Awards du Coeur

Meilleur Footballeur

Joel Moïse Babanda

Meilleur Cycliste:

Yves Nguegock

Meilleur entraîneur Volley-ball:

P. Nono Ndjock

Meilleur entraîneur de Boxe:

J.P Monyeno

Meilleur entraîneur de Basket:

F Youdom

Meilleur Pongiste:

Sarah Ampong

Award Spécial pour l'ensemble de sa carrière décerné à Zacharie Nko

v

Voir les commentaires

Press sportive awards: Les premiers lauréats reçoivent leur prix

4 Décembre 2012, 13:28pm

Publié par Hervé Villard

 

 

Ils ont été  primés lors de la cérémonie de récompense qui s’est déroulée à la salle de spectacle de Douala Bercy hier. C’était en présence du délégué régional des sports et de l’éducation physique pour le littoral et d’autres invités importants. 

 

 Joséphine Abiala, journaliste  au quotidien privé Mutations, agence de Yaoundé, est toute émue. Elle vient de remporter le prix de la meilleure enquête  sportive en catégorie presse écrite de la première édition des Awards de la  presse sportive, édition 2012.  Sur  le podium où elle est attend  de recevoir son trophée, sa joie est  inestimable. Elle ne tient presque plus sur ses jambes tant l’émotion est à  son paroxysme. « je suis très contente de ce prix que je viens de recevoir. Le sujet sur lequel j’ai travaillé portait sur  les Liones oubliées dans la cage. Je suis allée à l’hôtel des lions un  jour, je voulais faire l’interview de Enow Ngatchou leur coach qui n’était malheureusement pas là. J’ai juste senti ce sujet et je me suis lancée(…)», narre-t-elle à l’assistance avec beaucoup de satisfaction. Et de renchérir,  « Et c’est comme ça que ce sujet me permet de gagner un prix ce jour. Je suis vraiment content ».  Non loin d’elle Dipita Tongo, journaliste à la chaine de télévision privée  Stv saute de joie. Il vient lui aussi de remporter son prix. Dans la catégorie Tv, il a remporté le prix du meilleur reportage. Sur les huit  sujets enregistrés dans cette catégorie, son reportage qui porte sur la difficulté de l’équipe nationale de basquet ball a le plus accroché les membres du jury.  « Je remercie les membres de la fédération camerounaise de basquet Ball qui m’ont facilité la tâche pendant ce reportage, je remercie mon épouse et mes deux enfants, merci encore.» déclare-t-il tout content.

 Comme Joséphine Abiala et Dipita Tongo, tous les lauréats de la première édition de la presse sportive Awards étaient débordants de joie  hier après le dépouillement. Leur trophée en main, ils dansaient, sautaient et couraient dans tous les sens pour exprimer leurs émotions. Les cris de joie, les accolades, n’en finissaient plus. Bref c’était une grande première. Et, il fallait la célébrer à sa juste valeur.

Le jury constitué de Dr Atenga, de Dr Madiba tous enseignants au département de  communication de l’université de Douala et  de Yolande Ekoumou, réalisatrice en chef à la Crtv Tv n’ont pas eu la tâche facile.  Pendant trois dures journées de labeur, ils ont évalué 56 dossiers de candidature au total.

 

Absence d’engouement


 A coté de la joie des lauréats, on a également observé le mécontentement des organisateurs. Car, toutes les catégories en lice  n’ont pas été primées. Le jury a décidé de ne pas primer ces dernières parce qu’il n’y avait pas de compétiteurs. «Dans les catégories que nous ne primeront pas ce soir,  on n’a presque pas enregistré de candidat dans ces dernières ou du moins les candidatures enregistrées étaient insuffisantes», déclare la présidente de jury. Dans l’ensemble, huit catégories ont eu la mention néant. Il s’agit de la meilleure enquête presse écrite, de la meilleure enquête radio, du meilleur présentateur radio, de la meilleure enquête télé, du meilleur montage radio, du meilleur montage télé, du meilleur site internet et de la meilleure photo.

Malgré ce manque d’engouement  on a du moins assisté à un évènement qui promet beaucoup de suspens durant les prochaines années.

Dans la suite des  lauréats de ce concours, on a comme meilleurs émission sportive radio André Mirabeau Mahop de Sweet Fm avec l’émission Kick off, Alex Lembe  a eu le prix de la meilleure émission sportive Tv (Sport sur la 2) Alfred Passi Bekolo celui de meilleur présentateur télé, et serge Kouambi de Dbs le prix de meilleurs réalisateurs.

La cérémonie était auréolée de la présence de plusieurs anciens lions indomptables et de parterre de personnalités importantes. Le rendez-vous a été pris pour l’année prochaine.

 

Hervé Villard Njiélé

 

 

 

 

Voir les commentaires

Coupe du Cameroun:New-Stars de Douala veut manger "la panthère"

25 Octobre 2012, 18:28pm

Publié par Hervé Villard

 

New Stars de DoualaJPG

L’équipe de la capitale économique du Cameroun a livré un match amical contre la sélection nationale militaire. C’était ce  mercredi 24 octobre 2012. Score de la partie (2-4) en faveur de l’équipe  nationale militaire.

 

«Le match amical n’avait aucun enjeu pour nous. Aucun enjeu je vous le dis. Nous avons juste permis aux joueurs qui n’ont pas joué au courant de l’année, de s’exercer un peu. Vous-même aviez constatez qu’on n’a pas fait jouer les cadres de l’équipe. Seul certains d’entre eux, ont joué ce match. C’était juste un match comme ça.»

Ainsi s’exprimait  Gérard Mbimi le coach de New-Stars de Douala après le match amical que son club a livré  et perdu contre la sélection nationale de football  militaire (2-4) ce 24 octobre 2012.


Joint au téléphone par le reporter de www.hervevillard.over-blog.com, celui-ci a laissé entendre que cette rencontre n’avait rien à voir avec le match de dimanche, comme l’ont pensé tous les amoureux du ballon rond ayant fait le déplacement du stade de la réunification de Bépanda.  «Non ! Non ! ce n’était pas une rencontre préparatoire ni un match préparatoire. Je viens de vous le dire, c’était un match sans enjeu » reprécise le coach de New-Stars de Douala.


Pour soutenir ses arguments il évoque en passant le score  et le fait que les cadres de l’équipe n’ont pas joué. «Vous voyez, on était à deux buts partout à la première manche. C’est à la deuxième manche qu’ils ont pris le dessus. Si on tenait à faire jouer les gars on devait les faire entrer. Hors, ils ont un gros match à jouer dimanche. Et, il fallait qu’on les ménage un peu» déclare le technicien.


Parlant de la rencontre retour de la demi -finale de la coupe du Cameroun qui oppose son équipe à celle de Panthère de Bangangté dimanche prochain au stade la réunification de Bépanda, Gérard Mbimi déclare que son équipe se prépare sereinement. «Nous nous entrainons comme d’habitude. Le rythme n’a pas changé, la sérénité est là. Bref il n’y a pas de pression», explique-t-il. «Panthère c’est une équipe que nous connaissons, on espère que ce jour, on pourra faire notre jeu et sortir vainqueur », souhaite-t-il

Revenant de manière succincte sur le match aller qui s’est joué à Bangangté le dimanche 21 octobre 2012 et qui s’est  achevé sur un score nul et vierge (0-0), Gérard Mbimi laisse entendre qu’il avait préparé psychologiquement ses poulains. «On nous a bloqué à l’extérieur du stade pendant près de 45 minutes. Et malgré cela on a fait jeu égal. Je ne peux pas dire que  cela a affecté mes joueurs parce qu’ils étaient préparés à l'avance. Je leur ai fait savoir que l’équipe que nous devrions rencontrer avait des comportements pas très commodes. Et si vous avez regardé le match,  vous constaterez que nous avaons dominé la première manche et panthère la deuxième manche», fait savoir le coach. «On mettra les chances de notre coté cette fois ci», dit-il.


Le capitaine de retour


Bebey Kingue, le capitaine de l’équipe de New-Stars deDouala a suffisamment récupéré et sera de retour pour cette bataille contre la Panthère du Ndé. De retour d’un voyage en Colombie et épuisé, le capitaine courage de New-Stars de Douala avait regardé le match aller sur le banc de touche. Sa rentrée serait certainement d’un appui  pour l'équipe de Douala, qui veut inscrire son nom dans les annales du football camerounais dès  sa première année en élite one.


Même si le coach relativise son absence au match aller, on sentait du moins son absence dans le jeu de New-Stars. Nul doute que sa rentrée sera déterminante  pour cette équipe. «Je ne pense pas que l’absence de Bebey Kingue a influencé le match aller. On a joué sans lui et on a fait le score que vous connaissez. Maintenant, il est là, il a suffisamment récupéré. Sa présence est une bonne chose», déclare Gérard Mbimi.


Le coach de New-Stars de Douala qui ne se prononce pas de manière manifeste sur la rencontre de dimanche prochain, nourrit le désir de la remporter.

Mais, au regard du match aller, ce ne sera pas facile. Car, comme l’a annoncé la présidente Panthère de Bangangté, Célestine Ketcha Courtes, à la fin de cette rencontre, «Panthère vient se qualifier à Douala.» Cette demi-finale s’annonce chaude.

 

A Bafang, Unisport tentera de refaire le match face à Caïman. Battu  au match aller (0-2), il faudra à l’équipe de Pierre Njili de marquer trois buts sans en encaisser le moindre pour se qualifier. Mission difficile mais pas impossible. Bref dans l’ensemble, les deux demi-finales promettent des étincelles.

 

Hervé Villard Njiélé

 

 

Voir les commentaires

Sport : Trois jours pour recycler les gardiens de but à Douala

25 Octobre 2012, 18:23pm

Publié par Hervé Villard

 

 

 

L’initiative est de synclaire Boumtje et de Nleb Daniel successivement encadreur  adjoint des gardiens de but d’As Matelot et encadreur des gardiens de but de l’Equipe nationale espoir. Ils veulent permettre aux jeunes qui rêvent d’être gardien de but de s’approprier leur rêve.

 

Susciter un intérêt au niveau du poste de gardien de but dans une équipe de football, donner des rudiments à ceux qui s’intéressent déjà à ce poste et recenser les gardiens de but qu’il y a dans la ville de Douala. Voilà en quelques mots, résumé  l’objectif visé par  le  test de sélection des gardiens de but qui se déroule au stade  annexe de la réunification de Bépanda du 22 au 25 octobre 2012.


Organisé par Daniel Nleb, encadreur des gardiens de but de l’équipe nationale espoir du Cameroun et  Synclaire Boumtje, entraineur adjoint des gardiens de but à As Matelot de Douala, ce  test de détection  qui dure depuis trois jours déjà  a pour objectif de former des gardiens de but et permettre à ceux qui jouent  déjà à ce poste de pouvoir se perfectionner.


Pendant  ce stage de trois jours, la vingtaine des gardiens de but présents  sont formés aux principes fondamentaux de gardien de but. Il s’agit de la prise de  la balle, du dégagement  et des déplacements entre autres. Les organisateurs entendent ainsi  à travers ce test de dénicher des joueurs talentueux et les proposer aux équipes désireuses. 

 

 Ils projettent pareillement constituer un fichier de gardiens de but  dans le littoral pour faciliter leur suivi et surtout leur répartition en fonction de leurs âges et leurs catégories dans les différents championnats de notre pays. «Les jeunes ne s’intéressent plu au poste de gardien de but. Chacun aujourd’hui veut être attaquant pour marquer des buts. Or on ignore que le gardien de but est l’un des postes clés d’une équipe. On veut ainsi par ce test de détection motiver les jeunes à s’intéresser au poste de gardien de but », explique Synclaire Boumtje décidé à valoriser ce poste.


Sortant  d’un stage  Fifa de perfectionnement des encadreurs de gardien de but au centre technique de la Fécafoot à Odza, il ne cache pas ses ambitions. «J’ai juste voulu transmettre la connaissance que j’ai acquise. Mais, si je vois un jeune qui se démarque sur le plan technique physique et moral, je le présélectionne pour mon club ou pour d’autre club. Ce ne sera que de gaieté de cœur de le faire » ajoute le technicien.

Aidés dans cette tache par Tourey Seydou encadreur technique de New-Stars de  Douala et de Kuate Yaro, directeur administratif des Astres de Douala, Synclaire Boumtje, initiateur de ce projet, pense  d’ailleurs qu’il faut  le renouveler l’initiative pour le professionnalisme des gardiens de but. «Le Cameroun   regorge des bons gardiens de but mais, il faut les former à la base. Les équipes que ce soient régionales ou d’élite n’ont pas d’entraineur des gardiens de but. Les gardiens sont abandonnés à eux même. D’où une nécessité des préparateurs des gardiens de but » laisse-t-il entendre. Il entend d’ailleurs organiser du 28 octobre au 1er novembre 2012  un camp de formation pour les gardiens de but sous la coordination de Mbella Fritz, directeur technique régional du littoral.

 

Hervé Villard Njiélé


 

Voir les commentaires

Coupe du Cameroun :Caïman de Douala à un pas de la finale

23 Octobre 2012, 17:50pm

Publié par Hervé Villard

 

caiman douala

Les « Bana Ba Ngando » ont  battu  par deux buts à zéro  la sélection d’Unisport du Haut-Nkam. C’était au stade de la réunification de Bépanda  ce 21 octobre 2012 à l’occasion des demi-finales aller de la coupe du Cameroun.

«Je suis vraiment très content de la victoire de cet après midi et je demande aux supporters de Caïman Club  d’Akwa de  voyager massivement pour Bafang lors du match retour pour venir supporter leur club. Si on a battu par deux buts à zéro cet après midi, pourquoi pensez-vous qu’on ne peut pas gagner  Unisports de Bafang par trois buts à zéro au match retour »

Cette réaction est de Lea Doumbe François,  l’un  des responsables de Caiman club de Douala. Rencontré après le match  comptant pour les demi finales aller de la coupe du Cameroun, que son club venait de remporter 2-0), il n’a pas caché son émotion. Car, la satisfaction était à son comble.

 Relégué en D2 régionale au courant de la saison sportive 2012 qui vient de s’achever,  il faut au Caiman de Douala la coupe du Cameroun pour sauver sa saison. Et, en battant l’Unisport du Haut-Nkam avec un tel score (2-0), cette équipe se rapproche de la finale de la coupe du Cameroun. Raison suffisante pour que Doumbe Lea François soit autant content.

David Edoube Kotto, le président de Caîman de Douala et les milliers de supporters des Bana Ba Ngando étaient autant contents. Car, l’équipe mythique d’Akwa qui a fait la pluie et le beau temps du  football camerounais dans les années 1962 à 1980 est en train de rééditer l’exploit. 

Champion du Cameroun de football en 1962, 1968 et  1975, trois fois finaliste de la coupe du Cameroun 1971, 1972, 1977. Vainqueur une seule fois  de dame coupe du Cameroun en 1959,  Caïman club de Douala voudrait remporter la version moderne de la coupe du Cameroun. C’est pourquoi, elle met en jeu tous les moyens qu’elle dispose pour atteindre cet objectif capital pour le club et ses dirigeants et ses fans.

Parlant de la rencontre  proprement dite, Les Bana Ba ngando ont fait d’une bouchée leur adversaire du jour. Tels de vrais caïmans affamés, à la quête d’une proie, ils ont assenés à Unisport du Haut-Nkam  leur  adversaire du jour, deux coups de gueules cruciaux avant de se délecter de leur chair. Le premier  coup de gueule intervient à la fin de la  première mi-temps c’est à dire à la 42 minute. Noumbissie (7), sur une balle rapidement relancée par l’un de ses coéquipiers efface d’une feinte de frappe son vis-à-vis dans la surface de réparation et pousse le cuir au fond des filets.

 

Le second coup de gueule intervient pratiquement au même moment. C'est-à-dire à la quarantième minute.  Rentré dans  le cours du jeu, martin Dibongue (18) inscrit le deuxième but  des sauriens du Wouri. Bénéficiant d’un ballon de contre attaque, sans se précipiter, il le contrôle avec maestria avant de surprendre le portier de Unisport de Bafang. A cet instant, les cris de joie fusent de toute part. A la tribune présidentielle comme dans les gradins, le drapeau de Caiman de Douala est agité dans tous les sens. Tous les supporters des   sauriens du Wouri sont aux anges. Car, malgré la pression de l’équipe visitrice, Unisport de Bafang, malgré les nombreuses occasions de but qu’elle s’est créée, c’est leur équipe qui mène au score.

Nonobstant la volonté des poulains du coach  pierre Njili de réduire  la marque, le score restera inchangé. Caîman de Douala vient donc ainsi de remporter la phase aller de la demi finale de la coupe du Cameroun.

Malgré cette défaite, le coach de Unisport de Bafang reste stoïque « Nos chance de qualifications restent les mêmes », a lancé le coach à la fin du match. La joie était d’avantage du coté des supporters du caïman de Douala qui s’imagine déjà à la finale à la finale de la coupe du Cameroun après plusieurs décennies d’hivernation. «Nous allons remporter la finale de la coupe du Cameroun. Cette saison. C’est  la notre »  a déclaré  les supporters de caïman Douala satisfaits au sortir de cette rencontre.  Il faut du moins signaler que, durant cette lutte pour la coupe du Cameroun, Caïman de Douala ne s’est que nourrit de la chair des grands  clubs de la Mtn élite One. C’est d’abord Union de Douala  aujourd’hui champion du Cameroun qui passe à la trappe.A l’aide de ses  dents tranchantes, Caïman a fait d’une bouchée les Nassaras Kamakai et a obtenu son ticket pour les quarts de finales. Alors que l’on croyait qu’il  sera étouffé dans des couvertures de cotons tissés par les joueurs de Coton sport de Garoua. Celui-ci a déchiré ces couvertures à l’aide de ses dents comparables à des lames de rasoirs. L’équipe d’Akwa, après une défaite d’un but à zéro au match aller à Douala est allé battre Coton à Garoua sur ses propres installations. Le rendez-vous a été pris pour le match retour à Bafang.

Quant à l’autre demi-finale, elle se jouait  à Bangangté et opposait Panthère de Bangangté à New-stars de Douala.  Bien qu’opposant deux calibres du football Camerounais, cette rencontre  annoncée en grande pompe par les médias s’est soldée par un match nul et vierge (0-0). Les deux équipes conservent leurs chances de qualification. Si Caïman Club d’Akwa a déjà un pied en final, les joueurs de New-Stars de Douala et de panthère de Bagangté auront encore des efforts  à faire pour arracher le seul ticket en jeu pour cette rencontre. Tout reste jouer dans l’ensemble.

 

 Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

League Europa : Eto'o marque deux buts

4 Octobre 2012, 23:46pm

Publié par Hervé Villard

 samuel-Eto-o-anji.jpg

 

 

Première victoire  d’Anji Makhachkala

L’équipe du camerounais  Samuel Eto’o a laminé celle de  Young Boys Bern (2-0). C’était lors de la 2ème journée de league Europa qui se déroulait ce 4 octobre 2012.

« Eto’o  c’est le joueur qu’on aurait du avoir depuis. C’est Dieu qui t’a mis sur notre chemin, si tu n’avais pas existé, il  fallait bien qu’on te crée. Tu nous fais du bonheur. Merci Samuel Eto’o Fils ». C’est par cette réaction pleine de signification et d’éloge à l’endroit de l’attaquant camerounais qu’un fervent supporter de Anji Makhachkala a exprimé sa joie après la victoire de ce club en Europa League hier.

Ivre de joie surtout et à cause du fait que Samuel Eto’o est le principal artificier de cette victoire de son club, il s’est mué en véritable adorateur de l’ancien pichichi du Fc Barcelone. «Papa Eto’o est un grand joueur, il n ya pas deux comme toi au monde. Tu es fort, même la jalousie des uns et des autres ne peuvent rien contre toi va de l’avant » a déclaré l’admirateur du meilleur buteur de l’histoire de la coupe d’Afrique des Nations de tous les temps.  Auteur de deux buts dans cette rencontre, il a ainsi permis à son club de remporter sa première victoire  à sa première participation à la League Europa. Raison de plus pour le combler de toutes les éloges. Les russes  qui ont fait un passage à vide à la première manche sont revenus avec plus de détermination et ont logiquement ouvert le score sur un penalty de Samuel Eto'o suite à une faute de main.  Sans trembler, il a pris à contre pied le gardien de but du camp adverse et a donné l’avantage à son club. Quelques minutes plus tard, il tue tous les espoirs de l’équipe visiteuse qui nourrissait l’envie de revenir au score. Sur une belle phase de jeu bien élaboré, il surprend le gardien d’un magnifique plat de pied.  Avec deux buts au marquoir en deux journées de cette compétition, il ouvre ainsi son compteur en Europa league et inscrit son nom sur la liste des aspirants au titre de meilleur buteur de cette compétition. Avec cette belle performance on espère qu’il étalera sa grande classe de buteur au stade Hamadou Ahidjo le 14 octobre prochain. Nous le lui souhaitons d’ailleurs. Bon vent sami !

Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Gérard Mbimi (coach New-Stars de Douala) : «Le choix de Jean Paul Akono est plus tactique »

2 Octobre 2012, 21:16pm

Publié par Hervé Villard

 

gerard-Mbimi.JPG«En tant que technicien de football, je vous rassure qu’il est très difficile de commenter le choix technique d’un coach. Puisque, c’est Jean Paul Akono lui-même qui sait sur quels critères il a convoqué ces joueurs. Lui seul sait où évoluent ces joueurs, leur performance et leur temps de jeu.


Je pense  à mon humble avis que l’entraineur sélectionneur des Lions indomptables a d’abord voulu convoquer les gagneurs pour assurer  une  victoire contre le cap vert. Et qu’il constituera la vraie équipe des Lions après. Je ne pense pas que c’est l’équipe définitive qui pourra jouer la Can 2013 qu’il a convoqué là. Vous constaterez en consultant la liste des présélectionnés qu’il a convoqué les joueurs de la vielle garde.  Des anciens qui ont une maitrise, une expérience et qui peuvent gérer ce genre de match. Ceux qu’il a convoqué son en mission commando. Car, les jeunes joueurs ne peuvent pas gérer ce genre de match. Les joueurs convoqués sont ceux qui inspirent confiance car ils ont gagné par le passé.


 Ce sont des joueurs que le coach maitrise et que le public aime. Avec eux, Jean paul Akono veut créer une osmose autour des Lions afin que les problèmes qui minent l’équipe ne soient plus présents. Je pense qu’au soir du 14 octobre, si on est qualifié, alors le coach prendra le temps de mettre sur pied une autre équipe qui ne sera certainement pas celle que nous voyons là. Son choix est plus tactique. »

 

Hervé Villard Njiele

Voir les commentaires

Lions Indomptables : Jacques songo’o de retour

2 Octobre 2012, 20:27pm

Publié par Hervé Villard

Songo-o.jpg

 

 Il a été nommé par  un décret du  ministre des sports ce 2 octobre 2012.

Jacques Songo’o fait désormais partie de l’encadrement technique de l’équipe nationale du Cameroun. Il vient d’être porté au poste d’entraineur chargé de la préparation des gardiens de but. Le décret du ministre des Sport le nommant   à ce poste a été rendu public le mardi 2 octobre 2012.  Selon des informations de sources concordantes, c’est sous la proposition de la fédération camerounaise de football (Fécafoot) que la décision  de choisir Jacques Songo’o comme entraineur des gardiens de but a été prise.  L’ancien gardien de but et capitaine de Lions Indomptables signe ainsi son comme back au sein de l’encadrement technique. A la suite de Jacques Songo’o, le ministre  des  Sports et de l’Éducation physique, M. Adoum Garoua a nommé, d’autres responsables.  A savoir ; Monkam Tchokonte Sylvain Alain au poste d’entraîneur adjoint chargé de la préparation physique des joueurs et Ambane Emmanuel comme préparateur psychologique.

 

 

Hervé Villard Njiélé









 

Voir les commentaires

Mtn élite One :New-Stars brille à Douala

1 Octobre 2012, 23:29pm

Publié par Hervé Villard

 

 

Encore en course pour la  troisième place, synonyme d’une qualification en coupe africaine, les poulains de Gérard Mbimi ont battu Yong sport Academy de Bamenda (3-0). C’était à l’occasion de la 25ème journée de la Mtn élite One qui s’est jouée au stade de la réunification de Bépanda ce 30 septembre 2012.

 

Humilié par Union de Douala lors de  la 24ème  journée de la Mtn élite one (0-4), le nouveau promu en division d’élite, New-Stars, a sauvé  la face hier après midi au stade de la réunification de Bépanda.  Ayant pour adversaire Yong Sport de Bamenda, un autre candidat  en lice pour la troisième place du championnat, les poulains de Gérard Mbimi ont  donné une véritable leçon de football aux académiciens de Bamenda (3-0).

Dès l’entame de la rencontre, les poulains du coach Emmanuel Ndoumbé Bosso sont les plus entreprenants. Ils affirment leur volonté  de  conquérir cette troisième place. Cela s’aperçoit à travers  leur jeu fluide, construit sur les courtes passes. Un jeu qui est un peu plus porté vers l’avant. Ils dominent l’entre-jeu et arrachent au passage des salves d’applaudissement du public moyen, qui a effectué le déplacement du stade de la Réunification de Bépanda. Ils dominent pratiquement les douze  premières minutes et font ainsi ombrage à une équipe de New-stars, un peu tatillonne et moins sûre d’elle.

 Mais seulement, l’enthousiasme qui anime les joueurs de l’équipe de la région du Nord- Ouest ne sera que du spectacle vain. Car, ils ne vont inscrire aucun but durant toute la rencontre. Les occasions de but qui s’offrent à eux sont males négociées. Les attaquants buttent soit sur le portier ou bottent, le ballon en touche.

Face à ces nombreux ratés, New-Stars qui n’était que l’ombre d’elle -même dépuis le début de la rencontre, parce qu’elle  ne produit pas le jeu qu’on lui connait se jette dans la partie. Elle croit en ses chances. Et elle lui sourit d’ailleurs.  A la 22èmeminute, les poulains de Gérard Mbimi ouvrent la marque à la surprise de tous les spectateurs.  Sur une frappe puissante  d’environ 30 mètres, repoussée par Narcisse Bassilekin (1) Ebah Tobbie (9), le meilleur buteur de la saison de l’équipe de New-stars, toujours au aguets, repousse le ballon dans les filets vides. Le but  salué par les fans de New-stars, sonne comme une revanche pour les académiciens de Bamenda. Ils veulent à tout prix rétablir  l’équilibre. Mais, butent sur la maladresse  de ces attaquants et leur manque de créativité. Coup sur coup, ils passent à coté de l’égalisation.

Sur un bonne série de dribble dans la surface de réparation de New-Stars, Djumo Christian(19) met  le cuir sur la tête de Tagne Fotso qui le propulse plutôt hors des buts alors que tout le public jubile (40ème). Deux minutes plus tard, c’est Eka Messi (25) qui rate un caviar. Nez à nez  avec le Portier de New-stars Bokwe Georges,  son tir échoue sur le  portier qui s’est couché du bon coté. C’est sur ce score d’un but à zéro en faveur de New-stars que le central renvoie les deux équipes aux vestiaires.

A la reprise, New-Stars est plus requinqué. Il profite d’ailleurs de la nonchalance de son adversaire du jour pour inscrire le second but. Hervé Boumsong (4) bien positionné dans la surface de réparation, bat à bout portant Bassilekin Narcisse (1) d’une frappe puissante (46ème).  

Malgré l’envie de revenir à la marque, les carottes sont cuites. Et Yong Sport de Bamenda ne peut plus rien. New-stars domine toute la rencontre et manque à plusieurs reprises d’inscrire le troisième but. Celui-ci arrive finalement à la 80ème minute. Ntankeu Landry(11) conclut une phase de jeu bien élaborée par un lobe qui échoue au fond des filets. New-stars 3 Yong sport academy de Bamenda zéro. C’est le score qui va sanctionner cette rencontre.

Gérard Mbimi, l’entraineur de New-stars, content de ce résultat, va du moins réaffirmer son désir de conquérir la troisième place. «Nous devons travailler d’avantage. C’est pourquoi, je dis d’avance bravo à tous les joueurs pour ce qu’ils ont fait. On va continuer à gagner pour améliorer notre place au championnat », précise le coach.

 Du coté de Emmanuel Ndoumbé Bosso, c’est la déception. «On a eu plusieurs actions de but mais, les gars n’ont pas concrétisé. Hors pour gagner une rencontre, il faut marquer des buts. C’est ce qu’on n’a pas fait cette après midi», dit-il un peu déçu.

Dans les autres rencontres de cette 25ème journée, Sable de Bâtie a confirmé sa place en élite one en venant à bout de Njalla quan sport academy (3-0). Panthère de Bangangte s’est d’avantage rapproché de la 3ème place du championnat, en battant renaissance de Ngoumou à Bangangté (1-0). Coton sport de Garoua en déplacement à Tiko, a tout simplement assuré sa position de dauphin de l’Union de Douala. Le Club du Nord a humilié son adversaire du jour (2-0). Unisport de Bafang  qui jouait à domicile a contraint Union de Douala, déjà champion du Cameroun à un nul (0-0). A Douala, Scorpion de Bé déjà relégué en division inférieure, a imposé un match nul et vierge aux Astres de Douala (0-0) à Douala.

 

Hervé Villard Njiélé

 Résultat provisoire de la 25ème journée de la Mtn élite one du Dimanche 30 Septembre 2012

MBOUDA 15H 30
Sable - Njalla Quan(3-0)
BANGANGTE, 15H 30
Panthère - Renaissance(1-0)
TIKO, 15H 30
Tiko United – Coton sport(0-2)
BAFANG, 15H 30
Unisport - Union (0-0)
DOUALA, 13H 30
Les Astres - Scorpion(0-0)
DOUALA, 15H 30
New Stars - YOSA(3-0)
YAOUNDE, 15H 30
Canon - Aigle (2-2)

Voir les commentaires

Cameroun/ Cap Vert :Djonkep soutien les Lions Indomptables

1 Octobre 2012, 23:13pm

Publié par Hervé Villard

 

DSC01790

 

Dans une réaction accordée à la Nouvelle Expression, le coach de Nassaras kamakaî invite tous les camerounais à rester unis derrière l’équipe nationale.


«Le moment n’est pas indiquer pour faire de commentaire sur la liste des 26 sélectionnés de Jean Paul Akono. L’essentiel c’est la qualification pour la coupe d’Afrique des Nations et celle-ci passe par une victoire sur le Cap vert le 14 octobre  à Yaoundé. Donc, économisons nos énergies actuellement pour soutenir tous ensemble cette équipe. Nous sommes tous Camerounais et la sélection  de Joël Babanda  ou non n’est pas important ça aurait du un tel ou un autre joueur. Tout ce que nous devons faire c’est soutenir tous ensemble cette équipe. »  

Dixit Bonaventure Djonkep Coach de Union de Douala champion du Cameroun. Joint au téléphone hier par La Nouvelle expression qui  qui tenait absolument àavoir sa réaction sur la liste des 26 joueurs sélectionnés par Jean Paul Akono pour le match du 14 octobre contre le Cap Vert, il s’est refusé à tout commentaire. Et a plutôt invité tous les camerounais à soutenir  d’un seul cœur  l’équipe nationale afin de pousser cette dernière à la victoire.

Pour l’ancien Lions Indomptables, l’heure n’est pas indiquée pour créer la polémique.  Car, L’équipe a plus besoin actuellement du calme de la sérénité de la confiance et surtout  d’un maximum de confiance. Nommé à la tête de l’équipe nationale en remplacement de Denis Lavagne au lendemain de la défaite  des Lions Indomptables face au cap vertv(0-2) Jean Paul Akono revient d’un voyage en hexagone . Il a rencontré et discuté avec des nombreux cadres de l’équipe Nationale. Ila publié ce jour la liste des 26 joueurs qui entreront d’ici mercredi prochain en stage pour une mission commando pas aisée à assurer. Bon vent

 

Cameroun - Cap-Vert : Les 26 lions de Jean Paul Akono

 

Voici la liste des joueurs convoqués par le nouvel sélectionneur des Lions indomptables du Cameroun. Ce sont les joueurs qui affronteront les requins bleus du Cap-Vert le 14 octobre 2012.

 

Gardiens de but

1- Idriss Carlos Kameni (Malaga, Espagne)

2- Guy Roland Ndy Assembe (Nancy, France)

3- Joslain Mayébi

Défenseurs

4- Nicolas Nkoulou (Marseille, France

5- Benoît Christian Angbwa Ossoemeyang (FK Rostov, Russie)

6- Pierre Wome Nlend (Canon de Yaoundé, Cameroun)

7- Jean Armel Kana-Biyik (Rennes, France)

8- Gaëtan Bong (Valenciennes, France)

9- Henri Bédimo (Montpellier, France)

10- Allan Nyom (Grenada, Espagne)

11- Aurelien Chédjou (Lille, France)

12- Joël Matip (Schalke 04, Allemagne)

13- Nounkeu Dany (Galatasaray, Turquie)

Milieux de terrain

14- Jean II Makoun (Rennes, France)

15- Junior Ollé OIlé

16- Modeste Mbami (Al Ittihad, Jeddah)

17- Achille Emana (Al Hilal, Ryad)

18- Alexandre Song (Fc Barcelone, Espagne)

19- Steve Williams Overtoom (Héracles, Pays-Bas)

20- Patrick Mevoungou Mekoulou (Admira Vacker, Autriche)

21- Idrissou Mohamadou (Kaiserslautern, Allemagne)

Attaquants

22- Samuel Eto’o (Anzhi Makhachkala, Russie)

23- Vincent Aboubakar (Valenciennes, France)

24- Pierre Achille Webo (Istanbul Büyüksehir, Turquie)

25- Fabrice Olinga (Malaga, Espagne)

26- Joël Babanda (Union de Douala, Cameroun)

 

 

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 > >>