Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

sport

Mtn élité One : Unisport de Bafang limoge le coach des fauves du Nde

23 Août 2012, 09:14am

Publié par Hervé Villard

  françois Xavier nnanga

François Xavier  Nnanga a été botté à la touche par le staff administratif du club du département du Ndé. C’était quelques heures seulement après la cuisante  défaite (0-3) enregistrée par Panthère de Bangangté lors de la 20ème journée de la Mtn élite one.

 

Ce qui était  il y a encore quelques jours de la rumeur, vient d’être confirmé. François Xavier Nnanga  n’est plus l’entraîneur de la panthère sportive  du Ndé.  Il a été  limogé  quelques jours après  le match perdu par les fauves du Ndé à la 20ème journée de la Mtn élite one.

  Selon des informations,  le manque de résultat est à l’origine de cette décision des dirigeants de l’équipe de la capitale du Ndé. D’après ces derniers, le résultat produit par Panthère depuis le  début de la phase retour du tout premier championnat professionnel du Cameroun, est peu reluisant. Et, est contraire aux ambitions que le  club  s’est fixé au début de la saison. Selon des sources proches du staff administratif,  la cuisante défaite de Nzuimanto (0-3) face à Unisport de Bafang à Bangangté,  est la goutte d’eau  qui a débordé le vase. Le staff  n’a pas digéré ce résultat et a estimé que François Xavier Nnanga, qui a conduit  l’équipe du Ndé, au titre honorifique de champion de  la phase aller  de la Mtn élite one, ne maitrise la situation.  D’où cette décision. Celui-ci  a immédiatement été remplacé par  Emmanuel Likomba, le  coach de Sable de Batie, qui vient de démissionner de ses fonctions.

François Xavier Nnanga qui vient d’être remercié, est au chevet de la panthère de Bangangté depuis mars 2012. Il remplaçait le  commissaire Sandjong, limogé pour manque de résultat.  

 Il est à noter que, pendant les sept rencontres  de la phase retour de la Mtn élite one,  Panthère a concédé quatre défaites. L’équipe a été successivement battue par  Aigle de Dschang (2-1) à la  16ème  journée, Canon de Yaoundé (1- 0) à la 17ème  journée,  New-Star de Douala (1-0)  à la 19ème  et  Unisport de Bafang (3-0) à la 20ème journée.  Le club a pareillement enregistré deux victoires  face à Yong Sport academy (4-0) à la 14ème journée et Scorpion de Bé (2-0) à la 15ème journée et un match nul (1-1) face aux  Astres de Douala à la 18ème journée.

Emmanuel Likumba qui souhaitait plutôt prendre la tête de L’équipe de Bangangté la saison prochaine, a immédiatement été sommé par les dirigeants du club, de terminer la saison avec l’équipe.

Aux dires du nouveau coach interviewé sur  les antennes de radio Equinoxe, des pourparlers,  ont déjà eu lieu. Et le staff technique et lui seraient tombés d’accord sur les termes de son nouveau contrat. Emmanuel Likumba  déclare d’ailleurs que des négociations avec François Xavier Nnanga, l’ancien coach de panthère se sont passées dans de bonne condition. Le club et le coach se sont séparés à l’amiable.

L’actuel coach de panthère qui a commencé les entrainements hier avec son nouveau club, espère que les dirigeants de Sable et lui se sépareront également dans de bonnes conditions.

Le limogeage de  François Xavier Nnanga, vient une fois de plus remettre sur la sellette le problème d’instabilité du banc technique récurrent dans  les championnats au Cameroun. Cette situation demande d’ailleurs que le ministère de tutelle et la Fécafoot  s’y penchent sérieusement.  Car, le professionnalisme  que l’on veut implanter au pays de Roger Milla et l’image de  notre football en pâtissent.

 

Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Alexandre Song désormais barcelonais

21 Août 2012, 16:20pm

Publié par Hervé Villard

Alexandre-song.JPEG

Alexandre Song désormais barcelonais

 

Le lion Indomptable a signé son contrat hier lundi à 17h en présence des dirigeants du club catalan (le président Sandro Rosell et Tito Vilanova)

 

Ce n’est plus qu’une rumeur, la nouvelle est vraie. Alexandre Song Bilong est désormais catalan. Le camerounais fais désormais de l’effectif des blaugranas depuis ce lundi 20 aout 2012. Arrivé dans la ville de Barcelone pour  finaliser son transfert, Alexandre Song a regardé avec envie ses nouveaux coéquipiers joué le trophée Gamper.  Trophée que son nouveau club a d’ailleurs perdu face à la Sampdoria de Gênes (0-1).

 

 Selon le site internet redaction@le10sport.com Alexandre song fait ses premiers pas dans l’antre très fermée du FC Barcelone plus précisément à 9h30min. Le milieu de terrain camerounais pose fièrement devant les locaux médicaux aux couleurs du club et symbolise ainsi son arrivée chez les Blaugrana (19 M€). A 10h, l’ancien milieu de terrain d’Arsenal a passé la traditionnelle visite médicale avec les médecins du club barcelonais. Une formalité pour le Lion Indomptable, qui valide ainsi officiellement son arrivée au Barça avec un contrat de cinq ans à la clé. Le temps de se remettre de ses émotions, de commencer à visiter un peu la ville et de poser ses valises à l’hôtel, Song avait rendez-vous à 17h avec les dirigeants et le staff catalan. Le président Sandro Rosell et Tito Vilanova.  Fier de son nouveau statut et surtout d’avoir rejoint le club de son cœur, le camerounais n’a pas caché sa satisfaction dans sa première déclaration. «Je suis très heureux d'être ici, parce que tout le monde sait que le Barça est la meilleure équipe du monde. Joindre cette équipe est fantastique. J'ai toujours voulu jouer dans ce club et jouer avec les meilleurs joueurs du monde, Cesc Fabregas, Messi, Iniesta ... C'est un grand jour pour moi et ma famille Je vais me battre pour avoir ma place »a déclaré l’ancien joueur d’Arsenal. Alexandre Song est officiellement présenté au public Barcelonais avec tous ses coéquipiers à 21h45

  

19 millions d’euros

 

Alexandre Song Bilong sera devant la presse espagnole et internationale ce mardi 21 aout 2012. Le joueur aura notamment l’occasion de répondre à certains journalistes britanniques, qui n’avaient pas hésité à insinuer lundi matin qu’Arsène Wenger s’en était séparé à cause de son manque de professionnalisme à Arsenal.  Le goleador Camerounais qui est le second camerounais à évoluer au sein du club Catalan après Samuel Eto’o Fils, a signé un contrat de cinq ans avec le barça. Les dirigeants du plus grand club de la planète de l’heure ont déboursé près de 19 millions d’euros pour s’attacher les services de l’ancien joueur d’Arsenal.  C’est après plusieurs tractations que le club anglais a fini par libérer le joueur camerounais qui avait déjà le cœur à Barcelone.

 Selon des informations, Arsene Wenger qui avait déjà planifié l’ossature de son équipe avec le milieu de terrain camerounais n’a pas du tout digéré son départ. Selon certains médias étrangers, celui-ci aurait taxé l’international camerounais « d’ingrat » puisque, c’est lui qui lui a donné sa chance en le sollicitant quand  q il évoluait encore à Bastia en France.

 

Alexandre Song Billong, né le 9 septembre 1987 à Douala, est un footballeur international camerounais qui évolue au poste de milieu de terrain au FC Barcelone.

 

Il est le neveu de l'ancien footballeur international camerounais Rigobert Song et possède également la nationalité française.

 

Biographie

Débuts au SC BastiaÀ 14 ans, il rejoint le centre de formation du Sporting Club de Bastia en provenance du Red Star 93. Le club évolue alors en D1, et Alexandre Song fait partie, avec en particulier Michael Essien, d'une nouvelle génération talentueuse. Lors du championnat de France 2004-2005, François Ciccolini le fait débuter en professionnel à seulement 16 ans, il dispute cette saison-là 32 matchs de championnat sur 38. À cette époque, il a déjà des contacts en Angleterre, notamment avec Manchester United!il est même sur le point de rejoindre les Red Devils avant que le club corse ne revalorise son contrat

En 2005, Song est prêté pour une saison à Arsenal et prend part à neuf rencontres toutes compétitions confondues. En juin 2006, il signe définitivement dans le club londonien. Après de petites entrées en jeu en Ligue des champions et en Premier League, il est prêté au club de Charlton Athletic lors du marché des transferts hivernal de la saison 2006-2007 afin de gagner du temps de jeu et aider ce club à se maintenir parmi l'élite anglaise.

 

Il revient à Londres à l'issue de cette saison et gagne peu à peu du temps de jeu au sein de l'effectif londonien.

À partir de la saison 2008-2009, Song devient l'une des pièces maitresses de l'effectif des Gunners et un titulaire indiscutable dans le nouveau système de jeu d'Arsène Wenger.

FC BarceloneLe 18 août 2012, le FC Barcelone révèle avoir trouvé un accord avec Arsenal concernant le transfert du joueur pour un montant de 19 millions d'euros

 

Le 20 août 2012, Song est présenté aux médias comme nouveau joueur du Barça. Il s'engage pour 5 ans, sa clause libératoire s'élève à 80 millions d'euros. Il devient ainsi le septième joueur de l'histoire à être transféré d'Arsenal vers Barcelone.

 

En sélection  nationale

Song face au Marocain Mohamed Chihani en 2009. Alexandre Song commence à être convoqué avec la sélection camerounaise en 2005 alors qu'il n'a que 18 ans, mais doit attendre 2008 pour porter le maillot des Lions Indomptables pour la première fois. Cette année là, Otto Pfister le sélectionne pour la Coupe d'Afrique des nations qui se déroule au Ghana. Le 22 janvier, il honore sa première sélection lors du premier match du Cameroun face à l'Égypte (défaite 4-2). Alors que le Cameroun arrive en finale, Song sort dès le début d'une partie finalement remportée par la même sélection égyptienne. Song réalise de bonnes performances et fait partie de l'équipe type de la compétition.

 

Deux ans plus tard, il participe une nouvelle fois à la Coupe d'Afrique des nations durant laquelle le Cameroun est éliminé en quarts de finale par l'Égypte (3-1 après prolongations), futur vainqueur de la compétition. Les performances de Song sont une nouvelle fois reconnues malgré la courte campagne des Lions Indomptables durant ce tournoi. En effet, le milieu de terrain fait partie de l'équipe type de la Coupe d'Afrique des nations pour la seconde fois consécutive.

 

Hervé Villard Njiélé

 

 

 

 

 

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Mtn élite One : New star hypnotise le fauve du Ndé

13 Août 2012, 20:13pm

Publié par Hervé Villard

Mtn élite One
New star hypnotise le fauve du Ndé

New Stars de DoualaJPG
Du coté des fauves de Bagangté, il faut signaler que ces derniers ont pêché par leur manque de réalisme. Ils ont vendangé toutes les occasions de but qu’ils se sont crées, pendant cette rencontre pourtant importante pour eux. Pendant la première manche surtout l’équipe de panthère était entreprenante et conquérante. Mais, elle n’a pas eu de chance. Ces attaquants un peu crispés, ont manqué la baraka. A chaque fois qu’ils flairaient un bon coup, leurs frappes étaient soit non cadrées soit stoppées parle portier Janvier Mbarga, déterminé à offrir l’un des quatre titres à prendre dans ce championnat à son nouveau club.
Les prouesses et les détentes exceptionnelles de Alain Tchoumté, le portier des fauves de Bagangté ont permis de limiter les dégâts. A plusieurs reprises, nez à nez avec les attaquants de New-star, celui-ci a stoppé des actions de but que d’aucuns croyaient au fond des filets. « Malgré la défaite de panthère de Bagangté, Alain Tchoumté n’a pas été battu » a commenté un reporter sportif à la fin du match.
Face à ce nouveau point engrangé par son équipe, Gerard Mbimi le coach de New-star de Douala n’a pas caché sa satisfaction. « La panthère n’est pas un figurant dans ce championnat, je dis bravo aux gars parce qu’ils ont fait un bon boulot. Avec cette victoire, nous nous rapprochons d’avantage du podium. Il est vrai qu’il y a eu beaucoup d’occasions ratées. Je peux comprendre, il y avait trop d’émotion, les joueurs voulaient en finir rapidement avec l’équipe de panthère. Mais, l’essentiel est fait. Je ne peux qu’en être heureux. » Déclare-t-il. Sentiment partagé par Erick Kingue le capitaine de l’équipe de New-star qui pense que la différence au cours de ce match s’est faite au niveau de l’envie de gagner qui les animait. «C’est notre façon de jouer et surtout l’envie qui nous animait qui nous ont permis de faire la différence. Maintenant on va voir si on pourra aspirer au titre. L’essentiel pour nous c’est de gagner à chaque journée des points. Si à la fin le nombre de point qu’on a engrangé nous permet d’être champion ce que c’est une bonne chose. Mais pour l’instant, l’essentiel c’est d’assurer notre place en première division » conclut le capitaine essoufflé.
Pour le coach de panthère de Bagangté qui pense que tout n’est pas perdu, les joueurs n’ont pas respecté quelques consignes. « C’est vrai qu’on n’a pas développé notre jeu ce soir mais, on va travailler d’avantage au cours de la semaine pour arranger ça. » pense –t-il.
Dans les autres rencontres, du jour, Njalla quan Sport academy de Limbé a administré une douche froide à Canon de Yaoundé (4-1) tandis qu’Union de Douala confirmait sa suprématie devant Yon sport academy (2-1) à Bamenda. Coton sport de Garoua a battu Aigle de Dschang (1-0) pendant que Renaissance de Ngoumou prenait le dessus sur scorpion de Bé (2-1) à Garoua. A Douala Astres qui croisait le fer à Tiko United s’est imposé par (2-1). Unisport de Bafang en déplacement à Bafoussam a tenu sable en échec sur ses propres installations.(0-0)
Hervé Villard Njiélé
 

Voir les commentaires

Ligue régionale : Ums de Loum champion du littoral

13 Août 2012, 20:09pm

Publié par Hervé Villard

 Ligue régionale

Ums de Loum champion du littoral

Le club de la ville de Loum a battu celui de Yabassi (2-1) lors de la finale de la ligue régionale de football du littoral qui s’est jouée au stade d la réunification de Bépanda. C’était vendredi 10 aout 2O12 en présence du représentant du gouverneur de la région du littoral.

«Finalement, finalement nous sommes champion, finalement, finalement. » C’est par ce refrain chanté à la fois par les joueurs et les supporters de l’Union des mouvements sportifs de Loum (Ums) que l’équipe de la ville de Loum ,vainqueur de la finale régionale de football du littoral a célébré sa victoire ce 10 aout 2012 au stade de la réunification de Bépanda. David Kamogne, l’entraîneur de cette équipe n’est pas passé par quatre chemins pour exprimer sa satisfaction, après cette victoire historique qui permet à son équipe de représenter la région du littoral durant les interpoules. «Je suis très satisfait aujourd’hui parce que nous avons gagné un match qui n’était pas facile du tout. Face à une équipe de Bama Football Club de Yabassi qui s’est pratiquement balader en demi-finale, on n’y croyait pas trop. Cette victoire nous permet d’être champions de la région.» a déclaré très enthousiasmé David kamogne, coach de Ums de Loum.

Le représentant du gouverneur de la région du littoral, qui a présidé cette finale, était également séduit par la qualité de jeu « J’ai été très content de cette finale. Car, il n’y a eu aucun incident. Sur le plan technique il y a eu une bonne organisation que je félicite d’ailleurs. J’adresse mes encouragements et mes félicitations à l’équipe de Loum qu’il prépare bien la suite de la compétition afin que celle-ci soit bonne », a-t-il déclaré.

Parlant de la finale proprement dite, elle était très enlevée. C’est Bama Fc qui passe à l’offensive dès le coup d’envoie. Avec un jeu limpide construit sur une succession de passes bien alignées et une rapidité exceptionnelle, l’équipe du coach watong Douglas, prend le match à son compte. Mais, seulement ses attaquants échouent à chaque fois sur l’intrépide Kameni Janvier, le portier de Ums de Loum, décidé à garder ses buts vierge. La véritable action de ce match qui intervient à la 27ème minute est à la faveur de L’Ums de Loum. Ndomilep Moussima (2) bien positionné dans la surface de réparation dévie du bout du pied un ballon qui refuse malheureusement de rentrer dans les filets, alors que le portier de Bama Fc, Tchatat Kinga était battu.

A la 35ème minute, l’équipe de Yabassi ouvre la marque. Sur une faute de main du Portier de l’Ums, Janvier Kameni, consécutive à un coup franc, le ballon qu’il relâche est directement poussé dans les goals par patience Nka’a, très habile depuis le début de la rencontre. Alors que Bama Fc croyait contrôler la rencontre, Wirikom René(10) égalise pour l’Ums de Loum. Sur un centre dévié à plusieurs reprises par les Joueurs de Ums de Loum, Wirikom, profitant du cafouillage, dévie le ballon au fond des filets de la tête. C’est sur ce score (1-1) que les deux équipes vont à la pause.

A la reprise, c’est Um s de Loum qui met le pied sur l’accélérateur. Motivé et galvanisé par le coach à la mi-temps, les joueurs doublent d’ardeurs au travail. Ils tirent dans les buts à toutes les positions. La chance leur sourit quelques minutes plus tard. Sur un pénalty consécutive à une faute de main dans la surface de réparation de Bama, que le public a contesté, Ums de Loum inscrit son second but. Tchientcheu Alphonse(11), désigné par ailleurs homme du match à la fin de la rencontre, ne tremble pas devant le portier de Bama Fc. Il prend à contre pied le gardien de but de Bama et inscrit le but de victoire pour son équipe. C’est poussant des cris de joie que l’équipe de Loum a quitté le stade en brandissant le trophée remporté très haut au vu et su de tous. Des prix ont été remis au meilleur joueur, meilleur buteur et au meilleur régisseur de stade à la fin de la rencontre.

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Mtn élite One : Et de cinq pour Union de Douala

6 Août 2012, 21:10pm

Publié par Hervé Villard

 

une phase de match union contre Coton sport à DoualaMtn élite One

 

Et de cinq pour Union de Douala

 

L’équipe de la capitale économique du Cameroun a enregistré sa cinquième victoire consécutive en venant à bout de Sable de Batie par 3buts à zéro. C’était  lors de la 18ème journée du championnat national de 1ère division qui s’est jouée au stade de la réunification de Bépanda hier.

 

«Arbitre arrêtez le match ! Arbitre arrêtez le match !  Ce score est trop lourd.» Ces bouts de phrase sont d’un supporter de l’Union de Douala fou de joie. Après l’inscription du troisième but de l’équipe qu’il porte en cœur à la 39 ème minute, il n a pas pu contenir son émotion. Après avoir fini de courir dans tous les sens tout  en agitant le drapeau de l’Union qu’il avait la main, le fervent supporter des Nassaras Kamakaï , d’un ton ironique  va demander à l’arbitre depuis la tribune présidentielle, d’arrêter le match. Car la victoire de son club est déjà  acquise et il ne faut pas ridiculiser les « sansan boys » de Batie, qui courent après le ballon depuis plusieurs dizaines de minutes.

 Comme ce supporter, c’est toute l’équipe de l’Union de Douala qui était sous le coup de l’émotion. Les joueurs véritables artisans de cette victoire, les coaches, le  président, tout le monde était content «Cette victoire est à l’honneur des joueurs de l’Union de Douala qui font des efforts pour gagner des matches. Ils jouent très bien, ils marquent des buts et on engrange des points. On en tête du championnat, et on est content de notre place. » Affirme Bonaventure Djonkep, le coach de l’Union de Douala, satisfait de la prestation de ses poulains. Mbarga Foe, l’entraineur adjoint des Nassaras  est doublement épanoui. Car l’équipe qu’il encadre a obtenu sa revanche. « C’est vrai qu’au match aller on avait perdu par 1 but contre trois mais vous savez on dit généralement que la vengeance est un plat qui se mange à froid aujourd’hui on a eu notre revanche»,  déclare-t-il avec sourire.

Cette victoire, l’Union  de Douala l’a obtenu pratiquement pendant la deuxième période de cette rencontre, déterminante pour le club mythique de la capitale économique du Cameroun, qui courre depuis plusieurs années après un trophée.  

Après une première manche très serrée, durant laquelle  le portier Youthe de Union de Douala s’est fortement déployé pour garder ses buts vierges, Union de Douala va carrément marcher sur son adversaire durant la seconde manche. Des le coup d’envoi de cette dernière manche déterminante, Les poulains de Djonkep vont mettre  en pratique les conseils des coachs reçus pendant la mi-temps. Entreprenants et déterminés, ils ouvrent la marque à la 46ème minute par l’intermédiaire de   Edoua Nga. Suite à une belle action menée par Ashu Kerrido (11) du coté droit des buts gardé par Tangouatio, le portier de Sable de Batie, celui-ci arme un tir immédiatement repoussé par la défense des «Sans Sans Boys ». Edoa Nga qui suivait l’action repousse le cuir au fond des filets, d’un magnifique lobe.  

Galvanisé par  ce but qu’il vienne de marquer, et profitant de  l’expulsion de Mekim (9) l’attaquant de  Sable de Batie pour mauvais comportement, les poulains de Djonkep Bonaventure  vont confirmer la bonne santé qu’il affiche depuis le début de la phase retour de la Mtn élite one. L’intrépide Joël Babanda (10) va inscrire le second but à la 66ème minute. Suite à un débordement du virevoltant Ashu kerrido , très en forme  à  l’aile gauche, celui-ci effectue un centre que  Joël Babanda (10) reprend d’un plat de pied et trompe le portier de Sable. Pour le deux buts à zéro. Le troisième but qui intervient à la 39èmeminute sera un véritable régale. Yon Loa (2) entré à la place de  Mbarga Manga (20) à  15 minutes de la fin du match  va pousser au fond des filets un tir de Joël Babanda(10) repoussé par le gardien de Sable de Batié. C’est sur ce score de trois buts à zéro en faveur d’Union de Douala que Abdouramane,  l’arbitre centrale de cette rencontre va siffler la fin du match. Par cette victoire, Union  sportive de Douala se rapproche d’avantage du titre et confirme ainsi ses ambitions. Parlant des autres rencontres, Renaissance de Ngoumou et Njalla quan sport Academy ont battu successivement Yong sport academy et Aigle de Dschang par un but à zéro. A Bafang, New-star de Douala est allé imposer  un nul de deux buts partout à  Unisport de Bafang sur ses propres installations. Canon de Yaoundé et Astres de Douala  en déplacement àTiko et à bagangté ont également imposé un match nul à leurs différents adversaires que sont Tiko United et  Panthère de Bagangté. Ils se sont séparés sur un score d’un but partout chacun. Coton sport lui a gagné son match par forfait. On adversaire du jour Scorpion de Bé n’a pas fait le déplacement pour Garoua. Ses joueurs en grève réclament prés de 7 mois d’arriérés de salaire.

 

 

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

J.O 2012 : Douche froide pour les poulains d’Enow Ngatchou

26 Juillet 2012, 12:19pm

Publié par Hervé Villard

can-feminine-lionnes-indomptables-rustenburg-L-1.jpg

J.O  2012

Douche froide pour les poulains d’Enow Ngatchou

 

Les lionnes Indomptables du Cameroun ont été sévèrement battues par l’équipe féminine du Brésil (0-5) lors de la première rencontre du 1er tour des jeux olympiques de Londres 2012.

 

Déception. C’est le sentiment éprouvé par tous les camerounais qui ont regardé le match Cameroun brésil via leur petit écran hier soir. Galvanisés par le palmarès de l’équipe nationale féminin de football réalisés depuis trois années sur le continent africain, ces derniers s’attendaient à une brillante prestation des championnes d’Afrique. Mais seulement ils ont été déçus en regardant toute la rencontre. Car, les poulains d’Enow Ngatchou n’ont pas développé le jeu qu’on leurs connait. Ils ont passé toute la rencontre à courir après le ballon sans toutefois inquiéter l’adversaire qui, il faut le dire n’était pas des moindres. En dehors des trois premières minutes durant lesquelles les lionnes ont donne envie de faire le jeu. Ces dernières ont sombré durant tout le reste de la rencontre en enregistrant au passage une sévère déculottée à la brésilienne de zéro but contre cinq.

Dès la 7ème minute, l’équipe brésilienne très engagée dans la partie inscrit son premier but de la rencontre. Sur une balle perdue dans leur camps par les camerounais, ces derniers relance très rapidement et procède par un contre attaque. Suite à une faute à l’entrée de la surface de réparation qui donne lieu à un coup franc en faveur du Brésil, Francielle, la joueuse de la seleçao d’un plat de pied trompe Ngon Ndom le portier camerounais et met le cuir au fond des filets. Quelques minutes plus tard, les brésiliens virevoltants, dominateurs et surtout maitre du ballon double la marque. Sur un corner bien centré par Marta le capitaine de l’équipe du Brésil, Renata venu créer le surnombre dans la surface de réparation camerounais, dévie le cuir au fond des filets, d’un coup de tête magnifique (10ème). Le brésil mène alors par deux buts à zéro.

Bléssés dans leur âme, les poulains d’Enow Ngatchou vont tenter de refaire le jeu. Mais, ils vont butter sur la robustesse et expérimentée équipe brésilienne, suffisamment préparée pour cette rencontre. Les camerounaises vont pareillement briller part leur jeux fébriles et décousus. Ces dernières vont étaler au grand jour, leur inexpérience et surtout leur amateurisme. Ils vont confondre vitesse et précipitation et vont par conséquent vendanger les maigres occasions de but qu’ils vont se créer. On va noter en passant la mauvaise réception des balles et un jeu vers l’avant précipité. Une tactique qui ne sera pas profitable. Car, c’est sur ce score de deux buts à zéro que l’arbitre va mettre fin à la rencontre.

A la reprise, la physionomie de la rencontre reste la même. Bebey (10) Eyango(7) Jeannette yango(16) assiègent le camp brésilien pour réduire la marque. La camerounaise jouent un peu plus haut Mais pêche par la mauvaise passe. Des ballons sont parfois dégagés à l’emporte pièce. Pendant près de vingt minutes, elles vont neutraliser l’équipe brésilienne et tenter de lui imposer son jeu. Mais, ce sera sans compter sur le coaching et l’expérience de leur adversaire. Procédant par contre attaque, elles vont pousser l’équipe du Cameroun à la faute et bénéficier d’un pénalty à la 73ème minute. Marta, capitaine de l’équipe du brésil sans hésiter battre le portier camerounais pour le trois zéro. Avec ce but, le Cameroun va craquer et va chercher à réduire la marque. Mais elle va s’exposer en le faisant. Et va encaisser les deux autres buts suite à de très belles actions de jeu brésiliennes Christiane (79ème ) et Marta (88ème). Les différentes prouesses Ngo Ndong vont permettre aux Lionnes indomptables de limiter les dégats. Ngono Mani , Onguene Feudjio trop attendu dans cette rencontre n’ont presque rien prouvé. Elles devront attendre la seconde rencontre contre la Nouvelle zélande pour sauver les meubles. Quant aux autres rencontres, L’Angleterre a battu la nouvelle zélande par un but à zéro. Le Cameroun est donc dernier de sa poule.

 


Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Mtn élite one : Union Douala sur un nuage

15 Juillet 2012, 22:31pm

Publié par Hervé Villard

union-douala 

Mtn élite one

 

Union Douala sur un nuage

 

 Le club de la capitale économique du Cameroun a  réalisé sa deuxième victoire consécutive dans la phase retour de la Mtn élite one  en disposant de Njalla Quan sport Academy  par deux buts à zéro.

 

La joie de Yon Loa (2), Edoa Nga (9), Joël  Babanda 10), Youthe Jehu (22), Bimbe Aaron(15), Moundi (13),Fai Collins (3) et les autres joueurs de l’union de Douala  était débordante hier au stade de la réunification de Bépanda.  Djonkep Bonaventure leur coach, les membres de l’équipe dirigeante et les  sympathisants de ce club mythique de la ville de Douala n’étaient pas en reste. A la fin de la rencontre qui les opposait à l’équipe de Njalla Quan sport Academy, rencontre qu’ils ont gagné par deux buts à zéro, ils ont couru dans le stade et les gradins pour exprimer leur satisfaction.  Ces derniers étaient autant satisfaits par ce qu’ils ont arraché les trois points de la journée qui leur permet de se rapprocher d’avantage du podium. Car, pour être champion comme à l’habitude de déclarer Bonaventure Djonkep, « il faut gagner chaque match et éviter de laisser les points s’échapper » Une chose  que ses poulains une fois de plus, ont  réalisé hier après midi au stade de la réunification de Bépanda.

 

Dès l’entame de cette rencontre, c’est Njalla Quan Sport academy qui se montre dangereux à travers son meneur de jeux  Joseph Yanki (7). Déjà butteur au match aller à Limbe, il va à travers des dribles donc lui seul connaît le secret semer à plusieurs reprises le danger dans le camp de l’union de Douala. Mais, la maladresse de ses coéquipiers va empêcher que ses nombreux gestes techniques soient récompensés par un but. Il réussira néanmoins par ses nombreux passement de jambe à arracher les ovations  du public venu vivre en direct cette rencontre.

Malgré les prouesses du joueur de Limbe, les premières occasions nettes de but seront à l’avantage des Nassaras kamakai.  Et, c’est Ashu Tambe (13) qui déclenche les hostilités. Sur un coup franc à l’entrée de la surface de réparation, son tir pourtant cadré est difficilement renvoyé par  Méyangue Mar, le portier de Njalla Quan.  Le ballon qui rebondit dans la surface de réparation, est repris par Mbarga Manga qui malheureusement, échoue sur le portier déjà repositionné (3ème ). A la  13ème minute, Un autre coup franc d Ashuw Tambe que le public croit dans les filets passe à coté des buts de Njalla Quan.  Tout le stade qui croyait en fin à l’ouverture du score  est une fois de plus déçu.   Comme si la série des ratés n’était pas finie, Babanda recidive. A la suite d’une belle action de jeu mené par les nassaras, Joel Babanda  tente un lobe qui est malheureusement dévié en corner par le portier  Méyangue Mar, très en forme dans cette partie. Le geste  de sauvetage du portier qui intervient à la 30ème minute, arrache cependant des acclamations du public et suscite pareillement des commentaires.  C’est sur ce score de parité que les deux équipes vont aller à la pose.

A la reprise, c’est un Union de Douala métamorphosé qu’on va voir. Volontaire, engagé et assoiffé de victoire les poulains de Bonaventure Djonkep qui ont reçu des consignes du coach vont tout donner dans la rencontre. Ils vont faire un pressing très haut et seront présents sur toutes les balles.  Ce qui va pousser les joueurs de l’équipe de Njalla Quan à jouer plus bas pour sécuriser leur but. Ces derniers vont pareillement commettre de nombreuses fautes pour freiner les ardeurs des joueurs de Union de Douala  qui, multiplient des occasions de but à tous les coups.

  Malgré les multiples occasions de but sauvé in extremis par  intrépide portier de Njalla  Quan , Union de Douala ouvre la marque à  la 68ème minute, quelque secondes seulement après l’entrée de Yon Loa,(2) à la place de Mbarga Manga (20) sorti sur blessure.

 Sur une bonne phase de jeu bien menée par les hommes de Bonaventure Djonkep, Méyangue Mar le portier de  l’équipe adverse sera battu cette fois ci. Sorti intercepter ce ballon servi  à Edoa Ngah Charles (9), celui-ci très habile dévie la trajectoire du ballon qui rebondit sur le portier avant de le remettre au fond des filets de la tête.

 Tous les fans de Union sont debout. Des cris de joie se font entendre. La mine froissé du coach des Nassaras s’illumine. Comme galvanisé par l’ouverture du score,  les poulains de Djonkep vont assiéger le camp adverse. Coup sur coup, ils vont passer à coté de l’inscription du second but. C’est d’abord Edoa Nga qui manque de saler l’addition.  Sur une touche rapidement jouer alors que le portier de Njalla Quan était sorti de ses buts, son tir qu’il croyait cadré traverse les goals vides au grand dam des supporters  assoiffés d’un second but.  Dans le même registre, Ashuw Tambe (13) à qui le ballon a été donné dans la surface de réparation décroche un tir  qui est malheureusement dévié en corner par le portier. Le deuxième but interviendra finalement à la  79 minutes. Sur un centre de Ashuw Tambe (13) Yon Loa (2) l’international junior, trompe le gardien  d’un coup de tête et propulse le ballon au fond des filets. Pour Union de Douala  2 et Njalla Quan sport Academy 0.

 La rencontre est ainsi pliée. Le troisième but de union, malgré les efforts fourni par les joueurs ne viendra malheureusement pas. Les poulains de  Zacharie Etoundi Doman vont stopper  la saignée. C’est sur ce score  que les deux équipes vont se séparer.

Union de Douala vient une fois de plus de prendre le dessus sur l’équipe de Limbé.  Car, au match aller à Limbé, lors de la deuxième journée, les Nassaras étaient venus à bout de Njalla Quan  par (2-1).

 

Dans la suite de cette journée, Panthère de Bagangté en déplacement à Garoua a dévoré scorpion de Bé (2-0) tandis que  Yong sport academy  faisait  d’une bouchée Tiko united, qu’il accueillait sur ses propres installations à Bamenda. A Yaoundé, le but de Wome Nlend n’a pas empêché  son équipe de recevoir la douche froide que lui a administré New Star de Douala (1-3). Les autres rencontres à savoir, Astres de Douala  contre Sable de Batie  à Mbouda, et  Aigle contre Unisport à Dschang, se sont soldés par un score nul et vierge (0-0).

 

Hervé Villard Njiélé

 

 

 

 

Résultat 15ème journée Mtn élite one  Dimanche 15 Juillet 2012

 

15H 30, Douala

 

Union - Njalla Quan (2-0)

 

15H 30, Garoua

 

Scorpion- Panthère (0-2)

 

15H 30, Mbouda

 

Sable- Les Astres (0-0)

 

15H 30, Bamenda

 

YOSA-Tiko United (1-0)

 

15H 30, Dschang

 

Aigle - Unisport(0-0)

 

15H 30, Yaoundé

 

Canon - New Stars (1-3)

 

 

Voir les commentaires

Mtn élite One : New star de Douala fait une bonne rentrée

9 Juillet 2012, 12:34pm

Publié par Hervé Villard

New Stars de DoualaJPGMtn élite One

 New star de Douala fait une bonne rentrée

 

L’équipe de Douala a dominé  l’aigle de la Ménoua  par deux buts à zero. C’était hier au stade de la réunification de Bépanda, pendant la première rencontre de la phase retour du tout premier championnat professionnel du Cameroun.

 

La  mine froide et moins détendue qu’affichait Charles kamdem, l’entraineur de l’équipe de l’aigle de la Menoua, à la fin de la rencontre qui opposait son équipe à celui de New Star de Douala peut se comprendre. L’équipe qu’il encadre vient de perdre  le premier  match de la phase retour du championnat national de première division. Pourtant, celui-ci comptait  démarrer cette phase retour sur des chapeaux de roues,  question de rectifier les nombreuses erreurs commises lors de la phase aller.  Son rêve ne s’est pas réalisé hier. Face à une équipe de New star conquérante, ambitieuse et volontaire, ses poulains n’ont pas résisté. Ils ont concédé une cuisante défaite de deux buts à zéro.   La volonté  et l’envie de gagner qui animait le coach  et ses poulains au début de cette rencontre seules n’ont pas suffit. Il fallait y ajouter du réalisme du jeu et surtout de l’agressivité. Ce qui leur a manqué durant cette rencontre dont ils ont quasiment dominé toute la seconde manche.

Dès l’entame de la rencontre, ce sont les poulains de Gérard Mbimi qui se montrent agressifs. Ils sont sur toutes les balles et imposent leur rythme de jeu. Respectant les consignes du coach qui leur a demandé de marquer les premiers, ceux-ci n’hésitent pas à inquiéter le portier Ngam Leonard dès qu’ils sont à  l’entrée de  la surface de réparation.

 C’est Yem Yem Roméo (16) qui  commence les hostilités dès la 6ème minute. Bénéficiant d’un ballon à l’approche de la surface de réparation celui–ci adresse un tir qui survole les buts gardés par le portier d’Aigle de Dschang.  Le coup d’envoi est ainsi lancé.  La défense d’Aigle, dans les minutes qui suivent est assiégée par les joueurs de New Star plus entreprenant que leur adversaire du jour.

Développant le jeu qui est le leur, un jeu construit sur la vivacité  l’altruisme et la perspicacité, les poulains de Gérard Mbimi ouvrent le score à la 12ème minute de la première mi-temps. A la suite d’une belle phase de jeu, Makon Loga Thierry (13) d’un plat de pied, conclut cette phase de jeu en inscrivant un but.  «Superbe geste technique Quelle phase de jeu ! »  S’écrie un supporter de New star dans les gradins. Tous les supporters sont débout et savoure ce but.

  Comme ci cela ne suffisait pas, New star retourne à l’attaque. Motivé par le but qu’il vienne d’inscrire, il gagne presque tous les duels et sont sur tous les ballons. Oumarou Baba bien servi dans l’entrejeu passe à coté du doublé. Son tir pourtant bien ajusté est dévié en corner par le portier de Aigle de la Menoua. Le corner qui suit l’action est repoussé par la défense d’aigle qui broie du noir depuis le début de la rencontre.

 Le deuxième but intervient finalement à la 39ème minute. Sur une contre attaque menée, Medjo (15) bien servi par Yem Yem Roméo (12) déjoue le portier Ngam Leonard avant d’inscrire ce but. Les supporters de New star sont aux anges. Leur équipe domine la rencontre sur tous les plans. Raison suffisante pour crier et danser dans les gradins. 

Aigle de Dschang qui  veut réduire  la marque avant la fin de la première manche  butte sur la défense de son adversaire du jour qui est  bien en place. Ses attaquants aussi, pêchent par leur maladresse et par leur nonchalance. C’est sur ce score, que les deux équipes seront renvoyées aux vestiaires.

A la reprise, le jeu change de camp. Les joueurs d’Aigle de la Menoua qui ont reçu plusieurs conseils de  leur coach, tentent de refaire le match. Entreprenant combatif, ils pêchent au niveau de la finition. Les attaquants vendangent toutes les actions de but qu’ils ont. Ce qui met leur coach en colère. «Vous voyez on a eu plusieurs occasions  nettes de but mais, les gars n’ont pas marqué. Ce n’est pas facile de jouer et de gagner quand on ne marque pas. Ça déteint également sur la qualité de jeu. » Déclare Charles Kamdem, le coach de Aigle à la fin du match.

L’entrée de Mvogo (25),  et de Kouma David ne va pas changer le score de la rencontre. Ces derniers vont ce pendant  changer la physionomie du jeu. De par leur déplacement et leur animation, ils vont permettre à l’aigle de dominer la rencontre. L’équipe de Charles kamdem, va même inscrire un but qui sera malheureusement refusé par le juge de touche pour une position d’hors jeu. Bénéficiant d’un  ballon  à la surface de réparation, Mvogo (25) qui a pris le match à son compte, décroche un tir que renvoie Janvier Mbarga, le portier de New-Star. Kouma David qui a suivi le ballon le pousse au fond des filets.  Alors qu’il jubile, le juge de touche a le fanion levé et signale une position d’hors jeu. La rencontre va s’achever sur ce score de deux buts à zéro en faveur de New star de Douala.   Selon, Charles kamdem déçu, l’espoir n’est pas perdu, l’aigle va continuer à travailler. «Nous avons beaucoup de blessés. Ces joueurs reviennent des infirmeries.  C’est pourquoi, vous avez constaté qu’on a joué trop bas en première mi-temps. Rien n’est encore perdu, on va continuer à batailler jusqu’à la fin de la compétition.» affirme-t-il  avec optimisme. C’est sous forte escorte policière que les arbitres de la partie vont quitter le stade de la réunification.

Parlant des  autres rencontres de la 14ème  journée de la phase retour, les équipes de Douala ont fait une bonne prestation dans l’ensemble. Union en déplacement à Tiko a battu l’équipe de cette ville par deux buts contre un. Astre de Douala qui recevait Canon de Yaoundé à Douala a fait jeu égale d’un but partout. A Bafang, Unisport du Haut-Nkam qui accueillait  Scorpion de Bé s’est imposé sur la plus petite des marques. Score de la partie un but à zéro. Le plus lourd score de la journée est venu du coté de Bagangté. L’équipe locale qui recevait Yong sport academy de Bamenda a administré une sévère correction à son hôte du jour. Quatre buts à zéro à la fin de cette rencontre. A Limbé, Njalla Quan qui était opposé à  Renaissance de Ngoumou s’est imposé par  un but à zéro Tandis que Sable de Batie tenait en échec le champion de la phase aller, Coton sport sur ses propres installations à Garoua. Score de la partie zéro but partout.

 

Hervé Villard Njiélé.

 

 Récapitulatif de la  14ème journée de la Mtn elite One

Dimache 08 Juillet 2012
Douala
Les Astres - Canon (1-1)
New Stars - Aigle (2-0)

15H 30 : Limbe
Njalla Q  .-  Renaissance (1-0)

15H 30: Bangangte
Panthère - YOSA (4-0)

15H 30 : Bafang
Unisport - Scorpion (1-0)

15H 30 : Tiko
Tiko United - Union (1-2)

15H 30 : Garoua
Coton sport - Sable (0-0)

Voir les commentaires

Finale régionale de Basketball : Ecole de Basket Ball rafle la mise

22 Juin 2012, 15:02pm

Publié par Hervé Villard

Ecole-de-Basket-Ball-Douala.jpgEcole de Basket Ball rafle la mise

Les équipes du coach Zedong ont raflé deux des trois trophées en jeux, lors de la finale régionale de basketball du littoral qui s’est déroulée hier au gymnase du collège Delasalle à Douala

 

«On est revenu dans la partie parce que nous savions que nous avions une ascendance psychologique sur l’adversaire, parce que elles ont arrêtées avec les entrainements depuis. Nous avons continué avec «le final four » et on préparait en même temps la finale  de la coupe régionale et la finale de la coupe du Cameroun. Nous avons compris qu’en attaquant un peu plus fort les joueuses de l’équipe adverse allaient être sous pression et c’est ce que nous avons fait. Sinon comment comprendre que des joueuses comme Mutaka, très habiles et adroites  se permettent de rater des lancées franques alors que, d’habitude ces lancées et les tirs à trois points font partie de ses points forts.  Nous avons donc mis ce système sur pied  et ça a porté des fruits.»

Cette déclaration  est d’Alain Zedong, entraineur de l’Ecole de basketball de Douala. Rencontré après la finale régionale de basketball dame  que son équipe a remporté, il était très ému. «Je suis très content c’est vrai mais, nous avons travaillé dur pour cela » précise-t-il  à la fin de ce match.

 Coach le plus heureux de cette finale régionale de basketball, Alain Zedong  a remporté deux trophées avec deux équipes différentes

La première, Ecole de basketball dame, a remportée la coupe devant  Nobless Ladies. Deuxième finale du jour, la  rencontre  a débuté sur des chapeaux de roue avec une entrée tonitruante des Joueuses de Noblesse Ladies. Ces dernières très en jambe et très expérimentées  se sont facilement imposé durant les deux premiers quart temps (13/7) (26/25).  C’était sans compter sur la hargne de vaincre qui anime les joueuses de l’école de Basketball et surtout sur la dextérité et l’expérience du  coach Alain Zedong, entraineur de l’équipe national de basketball dame.  

Durant les deux derniers quart temps déterminant pour cette  finale régionale, Ecole de basketball  fille va renverser la tendance en dominant les deux dernières parties par  (40/37) puis (54/45). Un score qui va permettre  à cette équipe d’arracher le trophée mis en jeu durant cette compétition.

Ecole de Basketball  Elite, la deuxième équipe qu’encadre  le coach Alain zedong, va pratiquement marcher sur son adversaire du jour, Ze Mardi Bc, pendant cette finale.

En dominant entièrement tous les quatre quart temps, cette équipe va remporter cette coupe régionale  à haut le bras (25/17), (36/42), (80/51) ,(102/68). L’énergie  débordante de ses poulains et le respect  des consignes du coach seront les atouts que les joueurs de l’Ecole de Basketball sénior vont exploiter. La qualité de leur passe et surtout leur nombreux dribles va faire  plaisir au public venu nombreux et qui était acquis à leur cause.

Pour Junior Bessigue le capitaine d’Ecole de Basketball Elite, satisfaite de cette victoire, leur prestation du jour avait le goût d’une revanche. «C’est une très grande satisfaction. Vous savez nous avons eu une  année de suspension que nous décrions énergiquement. Il fallait du moins qu’on marque notre retour de la plus belle des manières. Nous l’avons fait. On ne va pas se reposer  parce que  ce soir nous avons joué avec les vétérans. Il faudra se préparer d’avantage pour pouvoir affronter des équipes qui sont jeunes comme nous. » Précise-t-il en brandissant le trophée qu’il vient de recevoir du président de la fédération camerounaise de basketball, Samuel Nduku, Présent à cette fête régionale du basketball.

Bien avant la finale senior,  la finale junior qui s’est jouée un peu plus aux environs de 15h a été remportée par  Snoup Bc. L’équipe que conduit Jules Honore Wang Fang  a battu celle de Flux -Academy (72/62) durant un match un peu serré. 

Les différents  vainqueurs de la coupe régionale de basketball pour le  littoral ont par ce fait arraché leur ticket de qualification pour la coupe du Cameroun de basketball. Etaient présents à cette fête, Lengue Jules césar le président régional du basketball pour le littoral, les membres du bureau de cette fédération  et nombreux autres invités. Le rendez-vous a été pris pour le 16 juillet 2012 pour le « All star game », une activité qui va permettre de clôturer la saison de basketball dans le littoral

 

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Coupe du monde 2014 : La Libye bat le Cameroun en Tunisie

22 Juin 2012, 14:29pm

Publié par Hervé Villard

 

Les poulains de Denis Lavagne sont tombés face au Libyen (1-2) au en Tunisie. C’était lors de la 2ème journée des éliminatoires de la coupe du monde 2014 qui se déroule au Brésil.

 C’est avec les mains sur la tête  et le pas pesant que Nicolas Nkoulou , le capitaine des Lions Indomptables du Cameroun et ses coéquipiers ont quitté le stade  Taieb Mehiri de Sfax hier soir.  Après avoir  fait l’erreur qu’ils n’auraient pas du faire : concédé un  second but à la dernière minute du temps additionnel, ils ne savaient plus quoi dire ni quoi faire après le coup sifflet  final de cette rencontre. Sur un corner en faveur  des libyens, et suite à une faute de marquage, ces derniers vont inscrire le but qui va leur donner la victoire sur un somptueux coup de tête.   Bien qu’étant revenu au score à la première mi-temps par l’intermédiaire de Choupo-Moting, les Lions n’ont pas pu faire plier cette rencontre qui était,  à  en juger la physionomie du match  à leur porté. IL perde ainsi la première place du groupe I au profit de la Libye.

 

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 > >>