Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Prix Rolex jeunes 2014:Un camerounais sur la première marche du podium

8 Juillet 2014, 21:21pm

Publié par Hervé Villard

 

Arthur Zang, jeune camerounais de 26 ans a été déclaré vainqueur de ce prix de même que quatre autres jeunes du monde entier.

 

Arthur Zang vient d’être présenté à la face du monde entier avec quatre autre jeunes originaires de l’Arabie saoudite, du Rwanda, de l’Italie. Présenté comme l’un des plus intelligents de sa génération il vient de gagner le prix Rolex Jeunes lauréats de l’édition 2014. Son invention, le «cardiopad», la première tablette médicale d’Afrique qui permet aux soignants exerçant en milieu rural de transmettre les résultats d’examens cardio-vasculaires à des spécialistes en cardiologie via le réseau de téléphonie mobile, a séduit le jury de ce concours constitué de scientifiques et spécialistes hors hiérarchie. Ils sont tombés sous le charme de ce projet novateur pouvant permettre de révolutionner le monde de la médecine moderne de nos jours. Cette première tablette tactile médicale made in Africa, devrait permettre de sauver de nombreuses vies notamment au sein de la population la plus démunie du Cameroun, d’autres habitants des villes d’Afriques et pourquoi pas celles des habitants du monde entier. Choisis parmi 1800 candidats du monde, le jeune prodige Camerounais Arthur Zang autant que les quatre autres Jeunes Lauréats, recevra la rondelle somme de 50 000 francs suisses. Cet argent lui permettra de concrétiser son projet, de faire découvrir au monde entier sa réalisation. Outre la somme d’argent qui lui sera allouée, le Camerounais bénéficiera d’une campagne publicitaire internationale pour son projet. Il va pareillement intégrer la communauté des anciens Lauréats et membres de Jury des Prix Rolex, et va pareillement recevoir un Chronomètre Rolex. Diplômé de l’école polytechnique de Yaoundé, c’est au cours d’un stage effectué à l’hôpital général de cette ville il y a trois ans, que le jeune ingénieur initie son projet. Ayant fait le constat amer de ce qu’il y a un sérieux problème de cardiologues au Cameroun, puisqu’ il y a seulement 30 cardiologues pour vingt millions de personnes. Le jeune chercheur à la quête d’une solution palliative a inventé le «cardiopad», un projet qui lui permet aujourd’hui de gagner le Prix Rolex Jeunes Lauréats. Lancés en 2010, les Prix Rolex Jeunes Lauréats récompensent de jeunes visionnaires à un moment clé de leur carrière. Arthur Zang fait ainsi parti de la quatrième promotion des jeunes à inscrire son nom au palmarès des vainqueurs de cet important concours scientifique. D’après les informations, les Prix Rolex constituent les deux programmes philanthropiques phares de Rolex. Ce prix réunit dans sept disciplines différentes jeunes talents et grands maîtres accomplis pour une année de collaboration. Guerrir tous les Camerounais Selon des informations, l’invention du «Cardiopad » par Arthur Zand, le jeune camerounais âgé de 25 ans nait de son désir de soigner tous les Camerounais souffrants des maladies cardiovasculaires. Ayant constaté qu’il n’y avait que trente (30) cardiologues dans toute la République du Cameroun et que ceux-ci sont d’avantages concentrés dans les deux métropoles que sont Douala et Yaoundé, il a voulu que les populations vivant dans les coins les plus reculés du terroir tels Akwaya dans la région du Sud-ouest, Kette, village frontalier à la Rca, Kolofata à l’Extrême Nord, frontalier avec l’Etat du Bornou au Nigéria, Molondou à l’Est du Cameroun pour ne citer que ceux-ci, puissent aussi bénéficier des services de ces médecins là. « (…) les patients qui vivent dans des villages éloignés sont obligés de prendre le bus pour réaliser leurs examens, ce qui pose non seulement un problème au niveau de leur suivi médical mais aussi au niveau économique car le transport accroît aussi leurs dépenses », explique le jeune camerounais sur le site d’information Youthink ! Il poursuit ses recherches en systèmes électroniques embarqués au laboratoire de polytechnique avec l’appui de professeur Samuel Kingué. Pour parfaire ses connaissances en électronique numérique, il suit un programme d’enseignement gratuit à distance dispensé par le gouvernement indien. C’est ainsi que le Cardiopad voit le jour. La tablette médicale mise au point par Arthur Zang permet de réaliser des électrocardiogrammes. L’appareil est relié par des électrodes à la poitrine du patient permet de transmettre des résultats à distance au cardiologue. «Il s’agit d’une solution mobile et bon marché : nous comptons le commercialiser à 2 millions de Francs CFA (environ 4 000 dollars US), soit un coût deux fois inférieur à celui des appareils actuellement sur le marché », déclare Arthur Zang dans les colonnes de Youthink. Il précise en passant que l’appareil n’est pas destiné aux patients mais aux hôpitaux qui les prêtent aux patients. Himore Medical, Le projet Arthur Zang étant novateur et plein d’espoir pour l’avenir et l’évolution de la médecine au Cameroun et en Afrique, le gouvernement camerounais a décidé de subventionner ce projet. Une subvention qui a permis au jeune chercheur camerounais de créer Homore médical une petite entreprise qui emploie cinq personnes et dont la mission est de concevoir et fabriquer des appareils médicaux. D’après des informations, une trentaine d’appareils auraient déjà été fabriqués. «Nous avons déjà fabriqué une trentaine d’appareils et mettons au point actuellement une machine mobile qui permettra de faire des échographies à distance, si nous obtenons toutefois les financements nécessaires», précise le jeune homme. Celui qui travaille d’arrache pied pour changer «Le monde» est conscient du fait que la vie n’est pas facile au Cameroun et en Afrique pour les jeunes chercheurs. «La première difficulté pour les jeunes entrepreneurs, c’est le manque de soutien au moment où on en a le plus besoin », affirme-t-il. «Pour financer mes recherches, je me suis d’abord tourné vers les banques mais elles me demandaient toutes sortes de garanties alors qu’à l’époque je n’étais qu’un simple chercheur à l’école polytechnique. Or, chez nous, la fonction de chercheur n’est pas reconnue. Vous êtes un peu considéré comme un chômeur car vous n’avez aucun revenu », précise le Camerounais. «En Afrique, très souvent, lorsque le projet devient un peu trop complexe les gens se découragent et des projets comme le Cardiopad ont tendance à émerger uniquement dans les environnements où la recherche est vraiment développée ce qui n’est pas le cas en Afrique », remarque le nouveau modèle des jeunes africains.

 

 

Hervé Villard Njiélé.

Arthur Zang,Camerounais, Genie africain; Prix Rolex, Cardiopad, Tablette numerique médicale, jeune,scientifique,25 ans
Arthur Zang,Camerounais, Genie africain; Prix Rolex, Cardiopad, Tablette numerique médicale, jeune,scientifique,25 ans
Arthur Zang,Camerounais, Genie africain; Prix Rolex, Cardiopad, Tablette numerique médicale, jeune,scientifique,25 ans
Arthur Zang,Camerounais, Genie africain; Prix Rolex, Cardiopad, Tablette numerique médicale, jeune,scientifique,25 ans
Arthur Zang,Camerounais, Genie africain; Prix Rolex, Cardiopad, Tablette numerique médicale, jeune,scientifique,25 ans
Arthur Zang,Camerounais, Genie africain; Prix Rolex, Cardiopad, Tablette numerique médicale, jeune,scientifique,25 ans
Arthur Zang,Camerounais, Genie africain; Prix Rolex, Cardiopad, Tablette numerique médicale, jeune,scientifique,25 ans
Arthur Zang,Camerounais, Genie africain; Prix Rolex, Cardiopad, Tablette numerique médicale, jeune,scientifique,25 ans
Arthur Zang,Camerounais, Genie africain; Prix Rolex, Cardiopad, Tablette numerique médicale, jeune,scientifique,25 ans

Arthur Zang,Camerounais, Genie africain; Prix Rolex, Cardiopad, Tablette numerique médicale, jeune,scientifique,25 ans

Pris Rolex jeune 2014

Pris Rolex jeune 2014

Commenter cet article