Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Rwanda : Nicolas Sarkozy demande des excuses

25 Février 2010, 16:36pm

Publié par hervy

 Lors de sa visite ce jour à Kigali la capitale rwandaise, le président français Nicolas Sarkozy a déclaré que la France a fait des erreurs lors du génocide Rwandais de 1994 et a annoncé sa volonté politique de bâtir  "une coopération économique, politique, culturelle" entre les deux pays.

"Ce qui s'est passé ici est inacceptable, et  oblige la communauté internationale, dont la France, à réfléchir à ces erreurs qui l'ont empêchée de prévenir et d'arrêter ce crime épouvantable", a déclaré le président français  lors d'une conférence de presse en présence du président rwandais Paul Kagame à Kigali.

Le président français a notamment évoqué de "graves erreurs d'appréciation", une "forme d'aveuglement" et des "erreurs dans une opération Turquoise engagée trop tardivement" par Paris lors du génocide.

"Des erreurs d'appréciation, des erreurs politiques ont été commises ici et elles ont eu des conséquences absolument dramatiques", a-t-il affirmé.

Nicolas Sarkozy a souligné la "très forte portée symbolique" de sa visite au Rwanda, qui a pour objectif, a-t-il assuré, de "tourner une page extrêmement douloureuse" de l'histoire des deux pays. Il a ainsi invité Paul Kagame au sommet Afrique-France de Nice en mai.

"A partir de toutes ces erreurs, de tous ces drames, nous allons essayer de construire une relation bilatérale", a-t-il déclaré, évoquant "une coopération économique, politique, culturelle qui ne ressemblera sans doute à aucune autre"  a conclut Nicolas Sarkozi.

 Il faut rappeler que depuis  la crise diplomatique survenue entre ces deux Etats en 1994, aucun président français ne s’était rendu dans ce pays. Le passage de Sarkozy, selon les observateurs avertis de la scène politique internationale mettra sûrement un bémol à cette crise. Avant de se rendre au Rwanda, Nicolas Sarkozy s’était rendu hier au Gabon où, il a visité la tombe du feu président Bongo et s’est entretenu avec Ali Bongo le président Gabonais. Cette deuxième visite  de sarkozy  en Afrique depuis son élection a pour but  de normaliser les relations entre la France et ses anciennes colonies.   

Voir les commentaires

Francophonie : la conférence interparlementaire sur la diversité des expressions culturelles se tiendra au Québec en 20011

25 Février 2010, 15:53pm

Publié par hervy

 

 

L’annonce a été faite le 4 février dernier par le président de l’assemblée nationale du Québec et président de l’assemblée parlementaire de la francophonie(APF) Yvon Vallières

 

La conférence interparlementaire sur la diversité des expressions culturelles se tiendra du 30 janvier au 4 février 2011 au Québec.  

Une partie importante de la conférence sera consacrée aux politiques visant à développer et à soutenir les industries culturelles. L'Assemblée nationale est fière d'accueillir cette conférence interparlementaire portant sur la mise en œuvre et le suivi de la Convention de l'UNESCO sur la promotion et la protection de la diversité des expressions culturelles. Cette rencontre permettra, entre autres, d'affirmer et de renforcer le rôle dynamique de la Francophonie dans l'enjeu de la diversité des expressions culturelles auprès de la communauté internationale", a précisé M. Vallières.

 

Cette conférence sera organisée par l'Assemblée nationale du Québec et l'Assemblée parlementaire de la Francophonie, en partenariat avec l'Organisation internationale de la Francophonie et l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

 

Les sections membres de l'APF seront invitées à participer à la conférence de Québec. De plus, certaines organisations interparlementaires et des représentants de la société civile seront invités à titre d'observateurs. La Conférence se déroulera parallèlement à d'autres réunions statutaires de l'APF, notamment le Bureau et la Commission de l'éducation, de la communication et des affaires culturelles.

 

L'APF regroupe des parlementaires de 77 parlements ou organisations interparlementaires répartis sur les 5 continents.

 

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Télécommunication : le Tchad passe de la numérotation de 7 à 8 chiffres en mars

25 Février 2010, 15:23pm

Publié par hervy

A partir du 15 mars, la numérotation téléphonique passera de 7 à 8 chiffres au Tchad.
Selon l'Office tchadien de régulation des télécommunications (OTRT), ce changement intervient pour conformer le pays aux standards internationaux en matière de numérotation, mais également pour répondre aux besoins du marché de la téléphonie fixe et mobile.
Ainsi, les numéros de l'opérateur Zain doivent êtres précédés du chiffre 6, le 9 pour l'opérateur Tigo, le 7 pour l'opérateur Salam, et le 2 pour Sotel et Tawali.  Les abonnés de la téléphonie mobile tchadienne devront se conformer à cette nouvelle norme qui sera bientôt opérationnelle.  Le Tchad rejoint ainsi le Cameroun qui est passé à la numérotation à 8 chiffres depuis 2007.

Hervé Villard Njiélé

 

 

Voir les commentaires

Meilleur joueur africain 2009: la short list est connue

25 Février 2010, 14:44pm

Publié par hervy

 

Il s’agit de Didier Drogba, Mickael Essien et Samuel Eto'o qui devront se disputer la succession d'Emmanuel Adebayor le 11 mars prochain.

 

Cette distinction pilotée par la confédération africaine de football  devait normalement se dérouler le 25 février à Dakar (Sénégal), mais elle aura finalement lieu le 11 mars à Accra (Ghana). La cérémonie des « Glo-CAF Awards » (trophées annuels décernés par la Confédération africaine de football) a été repoussée pour « permettre aux différents nominés d’honorer de leur présence à ladite cérémonie ».

 

On comprend mieux en prenant connaissance des trois derniers joueurs en course pour le titre de footballeur africain de l’année 2009, révélés mardi 16 dernier février à Accra : Didier Drogba (Côte d’Ivoire), Michael Essien (Ghana) et Samuel Eto’o (Cameroun). La date initialement prévue se trouvait être le lendemain du huitième de finale (aller) de Ligue des champions entre l’Inter de Milan et Chelsea… réunissant donc les trois prétendants. Cette décision nous évitera de revivre l’épisode de début 2008, lorsque le trophée avait été remis à Frédéric Kanoute car Didier Drogba avait refusé de se déplacer à la cérémonie en pleine Coupe d’Afrique des nations.

 

 

La liste des nominés

 

Footballeur africain de l’année

 

Didier Drogba (Chelsea et Côte d’Ivoire)

 

Michael Essien (Chelsea et Ghana)

 

Samuel Eto’o Fils (Inter Milan et Cameroun)

 

Meilleur joueur évoluant en Afrique

 

Uche Agba (Heartland FC du Nigeria), Mputu Mabi (Tout Puissant Mazembe de la RD Congo), Abdelmalek Ziaya (Entente Sétif d’Algérie)

 

Meilleure sélection nationale

 

Algérie, Côte d’Ivoire, Ghana

 

Meilleur club

 

Heartland FC (Nigeria), Stade Malien (Mali), Tout Puissant Mazembe (RD Congo)

 

Meilleur jeune joueur

 

Dominic Adiyiah (AC Milan et Ghana U-20), Kermit Erasmus (Feyenoord de l’Afrique du Sud U-20), Sani Emmanuel (Bodens BK du Nigeria)

 

Entraîneur de l’année

 

Diego Garzitto (Tout Puissant Mazembe), John Obuh (Nigeria U-17), Sellas Tetteh (Ghana U-20).

Voir les commentaires

Football : les dix grands stades du monde

25 Février 2010, 11:58am

Publié par hervy

Le football est un sport mondial. C'est d'ailleur la seule discipline sportive qui defraie tant la chronique au niveau mondiale et qui unie également les peuples. C'est comme le disait un commentateur la langue la plus utilisée par tous les habitants de la planète terre. Connu plus sur l'appellation de sport roi,l'antre où se déroule cette discipline connait depuis quelques années des améliorations considérables. Les stades rivalisent aujourd'hui au niveau de la capacité d'accueil. Voici le classement des 10 grands stades de football dans le monde. 
 
1) Rungnado May May Stadium en Corée du Nord avec une capacité d'accueil de 150 000 places 
 
2) Le stade Atzeca au Mexique avec une capacité d'accueil de 114 600 places 
 
3) Le stade Castelao au Brésil avec une capacité d'accueil de 100 000 places 
 
4) Le stade Nou Camp à Barcelone en Espagne avec une capacité d'accueil de 98 000 places 
 
5) Le FNB Stadium à Johannesbourg en Afrique du Sud avec une capacité d'accueil de 94 700 places 
 
6) Le stade Rose Bowl Stadium aux Etats Unis avec une capacité d'accueil de 92 500 places 
 
7) Le Wembley Stadium en Angleterre avec une capacité d'accueil de 90 000 places 
 
8) Le stade San Siro en Italie avec une capacité d'accueil de 85 700 places 
 
9) Le stade Santiago Bernabeu en Espagne avec une capacité d'accueil de 85 000 places 
 
10) Telstra Staduim en Australie avec une capacité d'accueil de 83 500 places

Voir les commentaires

Cameroun : Grèves de la faim, révolte contre l’injustice ou chantage judiciaire

25 Février 2010, 10:34am

Publié par hervy

Cameroun : Grèves de la faim, révolte contre l’injustice ou chantage judiciaire 

 

La liberté d’expression quoique sujette à question, a considérablement évoluée au Cameroun. Nous sommes partis des motions de soutien à l’honneur du prince aux marches pacifiques, puis progressivement des settings à la révolte par les violences de la rue et dernière trouvaille en date, aux grèves de la faim.

 

L’ex-secrétaire d’Etat au ministère des Enseignement secondaires, Catherine Abena, interpellée le 08janvier dernier dans le cadre d’un dossier de détournement présumé de fonds publics, en est l’expression la plus récente. Depuis son arrestation. Elle a observé une grève de la faim qui lui a permis d’échapper momentanément à l’univers carcéral de Kondegui, où elle avait été admise à faire valoir ses droits judiciaires. Son acte visait à contester les accusations portées contre elle, qui n’était que le second d’un ministre encore en poste.

Aujourd’hui, impossible de ne pas remarquer la présence des éléments de l’administration pénitentiaire, en faction devant le bloc de « réanimation et soins intensifs » de l’hôpital Central de Yaoundé. Catherine Abena  y est hospitalisée depuis vendredi 15 janvier 2010 après être tombée dans les pommes à la prison de Kondegui.

Elle est poursuivie pour faute de gestion, après les conclusions d’une enquête du Conseil de discipline budgétaire et financière qui lui impute une perte de deux cent cinquante  millions Fcfa. Pour s’insurger contre cette « injustice », la fille de Manga Pauline Jacqueline et de feu Abena Hubert Claude, Administrateur civil et ancien préfet, se  refusait à toute consommation d’eau et de nourriture.

Depuis, l’ex-secrétaire d’Etat aux Enseignements secondaires a recommencé à s’alimenter après avoir observé une grève de la faim pendant environ dix jours. Le 19 janvier 2010,  Catherine Abena a décidé de renouer avec les délices de la cuisine sur conseil  des médecins.

 

Ondo Ndong aussi

 

Elle n’est pas la première qui ait ainsi tenté cette forme de protestation. Malgré les charges qui pesaient sur lui, l’ancien Directeur général du Feicom, condamné en 2007 à 50 ans, avait au départ de son aventure carcérale décidé de repousser les repas qui lui étaient offerts.

Ce n’était pas encore officiellement une “ grève de la faim ”, mais ça y ressemblait. Les visiteurs et les geôliers de Emmanuel Gérard Ondo Ndong ont noté qu’il avait décidé de repousser les repas proposés, sans qu’aucune source ne se hasarde à s’étendre formellement sur les raisons de cette décision. C’est tout juste si on supputait sur une éventuelle corrélation entre les décisions du tribunal de grande instance de Yaoundé et cette option de M Ondo Ndong. Tentative de contestation du verdict de la justice, ou forme de “ guerre psychologique ” contre un système rattrapé par ses contradictions ?

Ondo Ndong, Catherine Abena s’affirment comme des figures symboliques d’un régime, dont l’un des traits caractéristiques se cristallise autour d’un pouvoir qui encourage les atteintes les plus féroces à la fortune publique, favorise les mœurs les plus licencieuses en matière de gouvernance, promeut la privatisation des ressources publiques par une élite prédatrice, sans rien négliger du détournement des richesses publiques au bénéfice du parti au pouvoir ou à la jouissance débridée des “ criminels à col blanc ”, dont le président Paul Biya disait le 21 juillet 2006, du haut de la tribune du 3e congrès extraordinaire du Rdpc qu’ils devraient “ rendre gorge ”.


Rouge gorge ?


Si l’aventure de Ondo Ndong a été perçue comme un pet de lapin, un chroniqueur estime que « Catherine Abena a prouvé une chose : l’action punitive du Pouvoir est creuse parce que manquant de socle moral. Personne d’autre que Catherine Abena n’a réussi à faire vaciller l’édifice de la fameuse « Opération épervier » avec autant de vigueur que l’ex-secrétaire d’Etat l’a fait, il y a quelques semaines ».

Avec Mme Abena, ajoute le chroniqueur décidemment en verve, « le pays a découvert, quelque peu ahuri, que la dissidence est possible : que quelqu’un peut refuser de se résigner, dire non, en faisant valoir une force de caractère autonome, rare. On doit donc à cette Femme d’avoir engagé l’un des premiers vrais tournants de cette affaire, celui qui fait triompher la seule détermination morale devant des tractations politiciennes dont personne n’a jamais eu la maîtrise des contours ».

D’où l’embarras du Pouvoir. « Qui se retrouve en face d’une difficulté inédite : être obligé de construire une justification publique de son action (ce qu’il avait toujours refusé de faire, jusqu’alors) pour répondre à un individu qui a posé son corps dans la conscience de tout un pays, comme une jurisprudence qui métaphorise l’injustice et l’aberration, comme une remise en cause brutale de tous les fondements d’une « punition collective » que les damnés sont censés accepter sans mot dire. En cela, la mort de Boto’o à Ngon avait déjà été, pour les meneurs de cette « opération », un choc, un coup moral. Catherine Abena, si elle avait emprunté le même chemin, aurait terriblement aggravé la situation et déstabilisé, en son cœur, les fondements de cette mise en scène ».

 

L’ex-secrétaire d’Etat a frappé les imaginations, en infligeant une défaite pour le moins cinglante à Amadou Ali et, surtout, à Paul Biya en personne. Etait ce le but recherché ? « Une défaite au système entier parce qu’elle a gravement accentué le discrédit qui pèse depuis longtemps sur cette « opération ».

 

Marque déposée

 

Quelques soient les motivations profondes de Catherine Abena, elle n’a hélas pas la marque déposée de ce genre de protestations. Malfrat en col blanc ou feyman, chacun a ses objectifs. Il y a quelques années, arrêté en possession de photocopie de billets de 500 francs français en noir et blanc, Olivier Kamga Monkam avait écopé de vingt ans de réclusion criminelle au Maroc, pour «falsification de monnaie».

Après plus de cent jours de grève de la faim, Olivier Kamga Monkam, âgé de 25 ans, avait perdu 33 kg. Il ne se levait plus, souffrait d'hémorragies intestinales, de dysfonctionnements rénaux et d'hallucinations. «La nuit, lorsque les démons viennent me visiter, je me sens brusquement immobilisé, mes membres se raidissent et je n'entends plus. C'est alors que je vois apparaître l'ombre d'êtres insaisissables, des bêtes aux pieds fendus, dansant à un rythme barbare et essayant de se jeter sur moi», écrit-il ainsi de sa prison, le 17 janvier 2002.

Plus près de nous, des personnes se réclamant du SCNC avait été contraints à la grève de la faim en 2007, après leur interpellation. En juillet 2008, des enseignants de l’Université de Douala étaient entrés en grève de la faim

L’université de Douala a été paralysée en partie par une grève de la faim « illimitée » des enseignants de cette institution supérieure qui décriaient les mauvaises conditions de travail mises en place par le recteur, et exigeaient entre autres, leur reclassement de chargé de cours à Professeur.

Les grévistes au nombre de neuf, avaient déclaré que les « manigances orchestrées du recteur » ont amené l’administration à revoir à la baisse, leur indice à la fonction publique, en témoigne le cas d’un chargé de cours, Amadou Monkaré qui dit avoir été recruté en 2001 à l’indice 635, mais qui a été ramené  à 530, alors « qu’en temps normal, il devrait être au-delà de 750 ».

Des universitaires sur le macadam


En dehors des deux grévistes de la faim, sept autres enseignants qui dénonçaient « la gestion à la petite semaine du recteur » avaient souligné qu’ils allaient rejoindre leurs collègues en commençant une grève de la faim. Durant les émeutes de la faim de 2008, six morts avaient été enregistrés à Loum. Parmi ces derniers, Aya Patrick Lionel, onze ans, élève au Lycée de Loum. C’est le fils de Joe La Conscience, un activiste qui manifestait pour dire “ Non à la modification de la Constitution ”. Ce dernier s’était rendu devant l’ambassade des Etats-Unis au Cameroun à Yaoundé où il avait entamé une grève de la faim pour exiger la réouverture de Equinoxe radio et télévision.

 

 

 

Voir les commentaires

Interview: Roger milla parle des lions avant la coupe du monde et de la nommination de jacques songo'o

23 Février 2010, 17:01pm

Publié par hervy

INTERVIEW: CAMEROUN / R. MILLA

« C'est la honte ! »

EXCLU365 - CAMEROUN / R. MILLA « C'est la honte ! »  
 
Présent ce samedi à Buéa pour vivre la traditionnelle Ascension du Mont Cameroun. Roger Milla, ambassadeur itinérant du Cameroun, est revenu sur l'actualité du Cameroun et évoque l'avenir de la sélection avant la Coupe du Monde. 
 

Quel commentaire vous inspire le dernier changement survenu dans le staff avec limogeage de l'entraîneur des gardiens Thomas Nkono, au profit de Jacques Songo'o ?

Si on a changé Nkono aujourd'hui, c'est parce que le moment était arrivée de le faire ! Personne n'est éternel dans cette sélection. Pourquoi demain on ne peut pas changer aussi certains joueurs ? Il y en a qui pense que c'est leur boutique, qu'ils y ont le titre foncier, qu'ils sont inamovibles au sein de cette équipe. L'équipe nationale appartient aux 22 millions de Camerounais. Donc, personne ne peut venir là, fut-il milliardaire, et faire le bras de fer avec qui que ce soit. 


Apres avoir critiqué les Lions de retour de la CAN angolaise, vous avez soutenu William Andem pour succéder à Nkono. Pourquoi le choix s'est-il finalement porté sur quelqu'un d'autre ?

Le ministre a tranché, avec le concours de la Fécafoot je crois. Maintenant William Andem doit comprendre, il ne doit pas s'impatienter, qu'il attende son tour. Avant il n'était pas là, maintenant qu'on sait qu'il réside au Cameroun, je crois qu'on pensera à lui. Il n'est pas exclu qu'il commence avec les juniors, les espoirs ou les cadets, pour voir comment il travaille. Mais, je pense au dessus de tout que William a tout son temps, il est en bonne santé, il est fort, il peut attendre. Surtout que ce n'est pas quelqu'un qui verse dans la polémique, ce n'est pas quelqu'un de mafieux.


Vous avez exigé aussi le départ d'Alexandre Ribeiro, le coordinateur sportif auprès des sélections...

Ce que je vois ce monsieur faire au sein de l'encadrement technique est une façon de ridiculiser notre pays. On ne peut pas aller prendre des Européens pour venir gérer et exploiter notre sélection comme ça. Ils font entrer de l'argent qu'ils récupèrent par la suite pour eux-mêmes. Si Ribeiro est encore là, on s'asseoira après la Coupe du monde pour régler tout ce désordre. Les attributions de Ribeiro au sein des Lions, un Camerounais pourrait les occuper. 


De plus en plus, vous vous éloignez ou on vous éloigne des Lions. Pour quelle raison ?

Je n'ai pas de poste dans cette équipe. Je ne peux en être proche que si le ministre me demande de l'accompagner. Sincèrement, si j'avais un poste là-bas, le désordre qu'il y règne aujourd'hui n'aurait pas cours. Je ne suis pas quelqu'un de désordonné. Mes anciens coéquipiers et moi avions travaillé dans la discipline pour que les Lions du Cameroun soient ce qu'ils sont aujourd'hui au niveau du football mondial. On doit respecter cela. Il est inadmissible de ridiculiser tout un pays comme pendant la CAN. Partout où on passe maintenant, c'est la honte. Je reviens du Maroc pour un événement Coca Cola, il n y a que le nom du Cameroun partout, on parle de nous en mal. Alors que les Marocains nous respectaient assez. Pour l'histoire du Togo, c'est la CAF qui a suspendu le Togo mais on raconte que c'est le Cameroun. Tout ceci déshonore notre pays et il faut que ça cesse. 


Il y a vingt ans, vous avez donné au football africain un visage à la Coupe du monde en Italie. A votre avis, à quatre mois d'un autre mondial, que peuvent tirer vos successeurs de votre succès de 90 ?

Pour en profiter, il faut d'abord que cette équipe soit disciplinée. A notre époque c'était le cas, on ne faisait pas de chantage comme certains joueurs le font aujourd'hui.
 

Pour redorer le blason du Cameroun, il faut faire une bonne Coupe du monde. A votre avis, comment la préparer ?

Il faut déjà faire de très bons matches amicaux avec des adversaires solides. Je pense que si on fait des matches de haut niveau, on va retrouver notre prestige, parce que pour l'instant notre image est ternie. Déjà, c'est bien que le Cameroun commence sa préparation le 3 mars contre l'Italie. Maintenant, il faut attendre voir comment ça va se passer là bas pour faire le point sur la valeur de cette équipe après sa triste CAN en Angola.


Propos recueillis à Buéa par Paul Nana (Rédaction Football365

Voir les commentaires

Cameroun : Paul Biya victime d’un accident

23 Février 2010, 15:55pm

Publié par hervy

Le président de la république du Cameroun Paul Biya a été victime d’un accident de la circulation le 17 février dernier à Yaoundé. Selon le quotidien camerounais Le Messager qui révèle cette information, un pneu du véhicule dans lequel se trouvait Paul Biya aurait crevé le 17 février dernier et semé une panique au sein de la garde présidentielle. L’incident qui a eu lieu dans un quartier populeux de la capitale économique du Cameroun a suscité un fort déploiement des gardes présidentielles  qui ont immédiatement sécurisé les lieux. Selon le journal de Pius Njawé toujours, le président de la république aurait récemment échappé à un empoisonnement.  Même si la piste du sabotage a été évoqué le journal mentionne par ailleurs que la crevaison est du à un manque d’entretien du véhicule du président de la république.

Cet incident malheureux qui a épargné le président Paul Biya par grâce s’est produit quatre jours après que celui-ci ait célébré en catimini son soixante dix septième anniversaire.

Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Football : Ronaldo accroche les godasses

23 Février 2010, 13:19pm

Publié par hervy



L'attaquant brésilien Ronaldo a annoncé  hier lundi 22 février, la fin de sa carrière footballistique pour 2011.

 

Agé de 33 ans, Ronaldo Luís Nazário de Lima  plus connu sous le prénom Ronaldo évolue jusqu’à présent au Corinthians de Sao Paulo du Brésil (un club très populaire du pays). D’après les informations diffusées par son club, ce dernier pourra arrêter sa carrière professionnelle de footballeur l’année prochaine. « J'ai prolongé pour deux ans mais ce seront les dernières années de ma carrière. Je me suis décidé. Je veux donner le maximum, m'amuser et j'espère terminer sur des victoires importantes comme « la Copa Libertadores », annonce ainsi "El Fenomeno" (le Phénomène) à la fin d'un entraînement avec son club qui fête cette année son centenaire.

 

Attaquant symbole de la Seleçao (l’équipe nationale du Brésil), il a porté le maillot auriverde 97 fois. Elu trois fois meilleur joueur du monde par la FIFA, le meilleur buteur de l'histoire des phases finales de la Coupe du Monde avec 15 réalisations réussies en trois éditions (1998, 2002 et 2006), a évolué au sein des plus grands clubs européens. Lancé par le PSV Eindhoven (Club néerlandais), le Ballon d'Or 2002 a explosé médiatiquement en une seule saison disputée au FC Barcelone (1996-1997). Transféré pour une somme record (30,5 millions d’Euros), à l'époque, à l'Inter Milan, il quittera le club italien pour retourner en Espagne, au Real Madrid, après le Mondial 2002. Champion du monde avec le Brésil à deux reprises (1994 et 2002), Ronaldo a effectué un retour réussi en mars 2009 aux Corinthians après être resté quatorze mois hors des terrains en raison d'une grave blessure au genou obtenue quand il jouait avec l'AC Milan.

 

Hors du stade

 

Ronaldo est père d’un garçon de dix ans, Ronald et d’une fille de deux ans prénommée Maria. Il compte désormais passer plus de temps avec sa petite famille. Et surtout continuer les œuvres sociales  qu’il  a débutées depuis 2000.

Nommé ambassadeur de bonne volonté de l'Organisation des Nations unies (ONU). en 2000, Ronaldo octroie des financements pour apporter son soutient aux enfants déshérités. Ainsi, en 2003, il donne son accord au gouvernement brésilien pour devenir ambassadeur de la lutte contre l'analphabétisme. Il s’implique de plus en plus dans l'édification des centres sportifs et la construction d'édifices hospitaliers ou de recherche médicale. Sa future retraite lui donnera surement du temps pour se consacrer à cette lourde mission sociale.

Voir les commentaires

Développement des infrastructures sanitaire : Les Iraniens au chevet de l’Afrique de l’Ouest

23 Février 2010, 09:53am

Publié par hervy

Présenter, promouvoir et démontrer la technologie iranienne de fabrication du médicament et du matériel biomédical à l’ensemble du marché Ouest-Africain à partir de la Côte d’Ivoire voilà résumé d’une manière brève  l’objectif poursuivit par la délégation iranienne qui a séjourné en Côte d’Ivoire du 15 au 17 février dernier. Pour atteindre cet objectif visé, la délégation Iranienne en partenariat avec le ministère de la santé de Côte d’Ivoire et la première dame  de ce pays ont organisé  à la CAISTAB de Côte d’Ivoire, du 15 au 17 février dernier, le Forum international du médicament et du matériel biomédical.

En marge de ces travaux, les participants ont été reçus en audience par l’épouse du président de la République, à sa résidence privée d’Abidjan Cocody. La délégation reçue par Mme Simone Ehivet Gbagbo comprenait les responsables des industries et entreprises iraniennes du secteur de fabrication du médicament et du matériel biomédical, les dirigeants du secteur de la banque de développement des exportations, les promoteurs de Fonds d’investissements.

A cette importante délégation iranienne dirigée par le vice-ministre iranien de la Santé et son Excellence M. Tiéti Roch d’Assomption, ambassadeur de Côte d’Ivoire en Iran, il faut ajouter les 12 délégués venus des six (6) pays africains (le Togo, le Niger, le Cameroun, la Guinée, la Mauritanie…). Au nom de tous les participants, c’est le vice ministre iranien de la Santé qui a expliqué à la première dame, les objectifs du forum Africa Health.

L’autorité iranienne a indiqué que ‘’Africa Health’’ est destiné à « jeter les bases d’un partenariat permettant aux pays d’Afrique de l’Ouest d’accélérer leur industrialisation à partir de l’expérience et du soutien financier et stratégique de l’Iran ». Le vice-ministre iranien a dit que son pays fera en sorte de construire des industries de fabrique de médicaments.

La première Dame a salué le futur partenariat entre les pays de l’Afrique de l’Ouest et la République d’Iran. Elle a expliqué que cette opportunité est la bienvenue. Mme Gbagbo a surtout indiqué aux délégués que la Côte d’Ivoire a prévu de mettre en œuvre une politique d’accès à la santé à travers l’AMU. En introduction aux échanges, l’ambassadeur Tiéti Roch d’Assomption a expliqué que le forum résulte de la nécessité de permettre à la Côte d’Ivoire et à d’autre pays africains, de mettre en place une politique sanitaire. A l’ouverture des travaux de ‘’Africa Health’’, c’est l’ancien ministre ivoirien de la Santé, Abouo N’Dori Raymond, qui a représenté la première Dame. Faisant le point, Abouo N’Dori a expliqué les difficultés de la Côte d’Ivoire et des pays africains en général qui se résument à l’accès aux soins et aux médicaments.

Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 > >>