Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Douala: Trois blessés graves dans un écroulement de maison

19 Mai 2014, 21:36pm

Publié par Hervé Villard

 Douala: Trois blessés graves dans un écroulement de maison

L’incident s’est déroulé au quartier Akwa Nord le vendredi 9 mai 2014 aux environs de 18h

L’émotion est encore grande au quartier Akwa Nord  à Douala ce samedi 10 mai 2014. Les populations de ce quartier ne se sont pas encore remis  de l’incident qui s’y est déroulé la veille et qui a fait trois blessés graves parmi lesquels un enfant de 11 ans.  Rassemblée non loin du lieu du drame, ils commentent sur  la catastrophe et l’ampleur des dégâts  que cela  a causés.

C’est que,  le vendredi 9 mai 2014 aux environs de 18h, un immeuble de cinq niveaux en construction situé non loin de  la pharmacie de l’harmonie s’est effondré en blessant au passage trois personnes. Parmi les personnes blessées, on dénombre deux ouvriers en service sur le chantier et un petit garçon de 11ans qui se trouvait sur le site au moment  de l’incident.   Ceux-ci  ont immédiatement été conduits d’urgence  à l’hôpital  Laquintinie pour  les plus graves et l’hôpital du district de Deido pour des soins l intensifs.

 Pendant l’effondrement, l’immeuble en question a endommagé le toit et la charpente de deux maisons voisines. Plusieurs murs, sur le coup et le poids des décombres effondrés  ont connu plusieurs fissures. En plus des dégâts sus évoqués, les escaliers permettant d’accéder au premier niveau  d’une des maisons voisines ont été détruits, le compteur d’Aes Sonel arraché et les adductions d’eau cassé. «On  regardait la télé aux environs de 18h, il y a eu  comme un tremblement de terre. On avait trop peur. On a été pris de panique quand  on constaté que c’était la maison d’à coté qui s’écroulait », Explique Yopa Jacqueline, une riveraine  toute éplorée. «On n’a pas dormi dans cette maison hier », poursuit-elle.

« J’étais à la boutique quand ma fille m’a alertée. Quand, je suis arrivé à la maison, il fallait me rassurer que personne n’était touchée et que la maison était en sécurité », narre madame Samba, une riveraine en présentant la toiture de sa maison endommagée et les murs de son domicile cassés pendant cet incident. «C’est vrai que nous avons passé la nuit à la maison. On était juste étendu mais on n’a pas dormi » précise Salomon Samba encore sous le coup de l’émotion.

Pour l’instant, aucune information ne filtre sur les causes de l’effondrement de  cet immeuble d’Akwa Nord. Mais, la piste de  la mauvaise  qualité des matériaux de construction est évoquée. Mais, rien encore n’a été confirmé.

Selon des informations, le bâtiment donc la construction a repris  il y a environ cinq mois, était abandonné depuis plusieurs années, faute de moyen financier. Après cet incident, les sapeurs pompiers sont descendus sur le lieu de même que  les autorités de la ville.  A savoir, le sous préfet de Douala 5ème  et Fritz Ntone Ntone. Sur le lieu de l’incident, les gravats jonchaient encore le sol de même que des morceaux de planches jetés en désordre.

 

Hervé Villard Njiélé

 

 

Commenter cet article