Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Hôpital de Logbaba : Une panne d’électricité paralyse la morgue

1 Octobre 2014, 10:59am

Publié par Hervé Villard

Dr charles Soffeu, Dirceteur de l'hôpital de Logbaba
Dr charles Soffeu, Dirceteur de l'hôpital de Logbaba

D’après Dr Soffeu directeur de cet hôpital, le problème d’alimentation en énergie électrique est à l’origine des désagréments observés dans cette institution sanitaire le week-end dernier.

L’hôpital du district de Logbaba a failli voler en éclat  le vendredi 26 septembre 2014 dernier, lors de la cérémonie funèbre de retrait des corps de la morgue.  Constatant que le corps de leur proche n’avait pas suffisamment été conservé. Qu’il était dans en train de se décomposer, les familles des victimes ont piqué une crise de colère créant ainsi un mouvement d’humeur dans cette institution sanitaire. C’est avec beaucoup de courage et surtout beaucoup de retenus que ceux-ci ont quitté cet établissement hospitalier non sans manifester leur colère.  «Quand on déposait le corps  de ma sœur dans cette orgue, il n’avait pas de problème. C’est sa mauvaise conservation qui a causée cette décomposition. Nous  sommes sentis obligés de voyager le même jour, après la levée de corps», explique Ngogoue Claire jointe au téléphone depuis son village natal.

 

 D’après celle qui se plaint du fait que certaines amies de sa sœur n’ont pas eu l’occasion de lui rendre hommage à cause de cette situation là, la poitrine, les bras et les cuisses sont les différentes parties qui ont commencé à se décomposer. Elles ont d’ailleurs été bandées à l’aide des morceaux de draps avant le transport au village.

 

Selon cette jeune camerounaise toujours  courroucée quelques jours après l’inhumation de sa sœur, tous les corps sortis de la morgue de Logbaba ce jour là étaient décomposés».  Une situation qui a courroucé  les  différents  membres des familles mobilisés pour la levée du corps.

 

 Les explications du personnel en service dans cette morgue n’ont pas atténué la colère des familles des décédés choquées par ce qui s’est passé. Cette situation a d’ailleurs créé un bouchon dans cet hôpital et  par conséquent, le non respect du programme de retrait des corps préalablement établi.

 «Il y a eu trop de retard. Il a fallu attendre 11 heures pour voir le 1er corps sortir de la morgue», déclare Clarisse Kengne tout en précisant  que tous les corps étaient  soigneusement arrangés avant leur  sortie de la morgue.

 

Problème d’électricité

Au sujet des causes de se désagrément, Dr Charles Soffeu, directeur de l’hôpital de district de Logbaba parle d’une litanie de problèmes. Parmi ces derniers,  il évoque  le dépôt tardif des corps à la morgue par les proches des défunts, le manque de chambre froide et  le sempiternel problème de coupures intempestives l’électricité au sein  de cette institution hospitalière.

 

 D’après celui qui regrette amèrement ce qui s’est passé  dans son hôpital, la morgue de Logbaba dispose  des caisses frigorifiques en  lieu et place d’une chambre froide. Ce qui n’est pas pour arranger les choses.

 

En vue de remédier à ce problème, Dr Charles Soffeu déclare que son hôpital est en chantier depuis un mois. «Nous refaisons le circuit de l’électricité. Un partenaire dont je préfère taire le nom nous a promis un groupe électrogène de dix millions de franc CFA », fait-il savoir.

 

Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article