Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Logement sociaux de Banga Bakoko:Jean Claude Bwentchou prescrit certains réajustements

28 Avril 2017, 11:00am

Publié par Hervé Villard

En plus de la construction de la clôture de l’école qu’il y a au sein des logements sociaux  de Banga  Bakoko, le ministre du Développement Urbain et de l’Habitat qui a visité le site ce jeudi 27 avril 2017 a demandé à l’entreprise chinoise réalisant les travaux de revoir la finition des portes.

 

Toucher du doigt l’état des travaux en cours dans la ville de Douala et donner quitus à la Commission technique de procéder à une réception provisoire des ouvrages.Se rendre compte de l’évidence de la réalisation des 20.5km de route construites à hauteur de 19 milliards francs cfa par des petites et moyennes entreprises camerounaises dans la ville de Douala. Voilà  présenter les objectifs de la visite de travail de la délégation  ministérielle  que  conduisait Jean Claude Bwentchou, le ministre du développement urbain et de l’habitat dans la ville de Douala.

Accompagné d’une longue délégation ministérielle au  rang des quels Jacqueline Nkoung A Bessike le ministre du Cadastre et des Affaires foncières, le gouverneur de la région du Littoral, le délégué du gouvernement au près de la Communauté  urbaine de Douala pour ne citer que ceux-ci, Jean Claude Bwentchou s’est rendu à Banga Bakoko sur le site des logements sociaux de la ville de Douala. Après avoir fait le tour du propriétaire et apprécié à sa juste valeur les 660 logements achevés ici, il n’a  pas caché sa satisfaction. 

Seulement, la joie de celui qui a fait de la construction des logements sociaux au Cameroun son cheval de bataille depuis son accession au poste de ministre n’a pas été totale. Car,  il y avait encore des choses à revoir pour que ce projet soit reluisant. Lors du point de presse  qu’il a organisé après la visite, Jean Claude Bwentchou à parlé de la qualité des portes des  différents logements. «Nous voulons dire que  les logements sociaux ont été exécuté  conformément aux règles de l’art. Seulement, la  finition des portes sont  à revoir. Surtout au centre de santé et au niveau de l’école», a déclaré  le ministre. Il a par ailleurs invité l’entreprise chinoise en charge de la construction des dits logements sociaux de revoir cette situation là.

Autres instructions non des moindres, Jean Claude Bwentchou a instruit la construction d’une barrière pour sécuriser l’école qu’il y a dans ce camp de même que la construction des  escaliers à l’arrière de l’école. «Vous n’allez pas demander aux élèves qui veulent aller de l’autre coté de faire le tour de  l’école  pour se retrouver en  arrière. Il  faut construire des  escaliers en arrière de l’école», a instruit le ministre du Développement Urbain et de l’Habitat.

Voirie municipale

Après  le site des logements sociaux de Banga Bakoko, Jean Claude Bwentchou a fait le  tour des différents chantiers en cours dans la ville de Douala. Il est  descendu sur les différents  sites  de  drainages  des eaux usées et de drainages d’eaux fluviales de la capitale économique du Cameroun. Il a visité les travaux de réhabilitation de 20.5km de route dans la ville de Douala. Au sujet de ce projet qui a coûté 19 milliards et qui a été réalisé par trois petites et moyennes entreprises camerounaises, celui-ci a félicité les autorités de la ville de Douala pour la qualité des travaux  réalisés et surtout pour le suivi fait. Car, «c’est  tout  cela qui a facilité la bonne réalisation de ces travaux. Il a profité de l’occasion pour féliciter les  entreprises Mag, Bung, Hab», réalisatrice des  dits  travaux.

Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article