Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Tour de l’Espoir 2019: Le Portugal remporte sa première victoire d'étape

6 Février 2019, 11:54am

Publié par Hervé Villard

Francisco Campos coureur portugais a remporté la 2ème étape du championnat des nations de cyclisme qui se déroulait à Douala ce 5 février 2018.

Campos Francisco: un sérieux candidat au titre.

Campos Francisco: un sérieux candidat au titre.

02h09'56''c’est le temps qui a permis à Campos Francisco d’offrir la première victoire d’Etape à son pays le Portugal au Tour de l’Espoir 2019 qui se déroule au Cameroun. En terre camerounaise pour la première fois, l’équipe cycliste du Portugal avait envie de démontrer  tout le talent qui est le leur dans cette discipline. Une chose qu’elle a réussi à faire à la seconde étape du championnat des nations de cyclisme organisé par l’Union du cyclisme internationale (Uci) en partenariat avec le groupe Vivendi.
Classé troisième lors de l’épreuve de la course contre la montre qui constituait la première étape de cette compétition lancée lundi 4 février  2019 à  Douala, le Portugal qui n’a pas digéré sa déchéance voulait sauver la face. Ce qu’il a fait. Son coureur Campos Francisco a été plus rapide que tous les cyclistes ayant pris le départ de cette deuxième étape. Ce succès très acclamé par les nombreux camerounais massés près de la ligne d’arrivée a été savourée par l’équipe portugaise en général et le cycliste  lui même. «Je suis content de remporter cette étape. C’est la première fois que je cours en Afrique. La course n’a pas été facile dans l’ensemble. Le climat ne m’a pas facilité la tâche. Il faisait extrêmement chaud. Pour dire vrai, c’est au sprint final à cent mètres de la ligne d’arrivée que j’ai battu mes adversaires», déclare-t-il  heureux.
 Pour dire vrai, la compétition dans l’ensemble était serrée. Pour un départ groupé, c’est pendant le cinquième tour de ce circuit fermé que les premières échappées ont été observées. Et c’est le Portugal qui était à l’œuvre. Malheureusement,  l’écart creusé s’est au fil de la course resserrée. Même s’il a profité du soutien de ses coéquipiers qui dans cette étape, Campos  Francisco, a su faire preuve de courage et surtout d’abnégation pour s’imposer. Car dans sa roue, étaient collés pendant les deux derniers tours, des cyclistes Rwandais, Erythréens Algériens. A coté de Campos Francisco arrivé en premier, se trouvaient l’Erythréens Tesfazion Natnael (02h09'56'') 2ème et le Japonais Matsuda Shoi (02h09'56'') 3ème
Herve Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Tour de l’Espoir 2019: L'Erythrée conserve le maillot jaune

5 Février 2019, 20:12pm

Publié par Hervé Villard

Mebrahtom Natnael a arraché le maillot jaune à son  coéquipier Debesay Yakob à  l'issue de la  2ème étape du Tour de  l'Espoir  2019.

Mebrahtom Natnael : un sérieux  candidat pour  le  titre

Mebrahtom Natnael : un sérieux candidat pour le titre

Malgré la victoire d’étape qui est revenu au Portugal, c’est l’Erythrée qui a conservé le  maillot jaune à l’issue de cette 2ème étape. Ce maillot arraché de haute lutte lors de la première étape par le cycliste Debesay Yakob a tout simplement changé d’épaule. C’est son coéquipier  Mebrahtom Natnael qui le lui a  arraché. En effet d’après  les  officiels de course, l’Erythréen  sur l’ensemble des deux étapes, a réalisé la meilleure performance. Ce qui lui vaut ce maillot tant convoité. Avec désormais le maillot jaune l’Erythrée qui a par ailleurs remporté l’épreuve de course contre la montre à la première étape s’impose désormais comme un sérieux concurrent au podium. Même s’il est trop tôt pour le dire puisqu’il reste  encore trois étapes, l’Erythrée est une équipe à prendre  au sérieux.
Le  Cameroun résiste
Pas classé parmi les quarante quatre premiers coureurs à franchir la ligne d’arrivée en , les  cyclistes camerounais n’ont pas abandonné la course comme les quatre cyclistes Egyptiens, argentins et de l’équipe mixte Afrique. Ces derniers sont restés dans  la course. Mieux encore, ils sont restés accrochés au peloton jusqu’à la ligne d’arrivée. Ce qui est à encouragé. Sur la centaine de cyclistes au départ de la 2ème étape, le premier camerounais Voukeng Kemtsop Ismaël  arrive à la  45ème place avec un chrono de 02h10'08''.Soit près de deux secondes de plus sur le maillot jaune. Ce qui augure quand même de bonne chose pour le cyclisme camerounais. Mais  en attendant, la  compétition se poursuit avec la troisième étape qui se déroule dans la région de l’Ouest. Des surprises ne manqueront certainement pas.
Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Tour de l’Espoir 2019: L’Erythrée vainqueur de la première étape

4 Février 2019, 20:51pm

Publié par Hervé Villard

Les jeunes cyclistes de ce pays de l’Afrique du Nord ont été plus rapides que les autres. Ils ont réalisé un chrono record de 26min 30s durant la première étape de la 2ème édition du Tour de l’Espoir.

L'equipe  Erythréenne Vainqueur de la  1ère  étape

L'equipe Erythréenne Vainqueur de la 1ère étape

Debesay Yakob cycliste Erythréen classé maillot jaune à l’issue de la première étape du Tour de l’Espoir 2019 est tout heureux. Au moment de monter sur le podium pour se faire habiller par le Secrétaire générale des services du gouverneur de la région du Littoral, il est tout ému. Les mains au ciel comme pour savourez ce moment de bonheur, il remercie par ce même geste le ciel pour cette faveur qu’il lui a accordée.
Devant, les cameras et micros des reporters pendant l’interview, il reconnait que la tâche n’a pas été facile pour lui. «L’épreuve n’était pas facile du tout. Avec mes coéquipiers que je félicite au préalable, nous avons suffisamment travaillé pour obtenir ce résultat. La piste avait quelques soucis mais, on a pu gérer. On espère tout simplement que le reste de la compétition nous sourira», dit-il avant de filer se débarbouiller et surtout se préparer pour la 2ème étape qui se déroule toujours dans la ville de Douala, sur la même piste, mais en sens contraire ce mardi.
Tout à coté de lui ses collègues eux aussi sont heureux. Le jeu en équipe a été magnifique, la performance et la complicité aussi. La preuve l’équipe d’Erythrée a été classée première à l’issue de cette première journée. De quoi savourer.
 Derrière l’Erythrée qui s’est adjugé la première place à l’issue de cette première étape, l’Algérie a occupée le deuxième rang avec un chronomètre de 24min 12 secondes. Et, Hamza Yacine son coureur, a arraché le maillot vert au passage. Ce qui est normal au regard de la performance de son équipe. Le Portugal a complété la dernière marche du podium avec un chronomètre de 24 minutes 23 secondes. Salgueiro Carlos coureur de cette équipe a arraché au passage le maillot blanc à poids rouge.
 
Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Tour de l’Espoir 2019: Le premier coup de pédale c’est demain.

3 Février 2019, 21:33pm

Publié par Hervé Villard

Tour de l’Espoir 2019: Le premier coup de pédale c’est demain.

La 2ème édition de ce tour cycliste des moins de 23ans qu’organise le groupe Vivendi débute par un critérium dans la ville de Douala ce 4 février 2019

Les populations de la  ville de Douala  vibrerons une fois encore au rythme de la de la coupe des nations U32 du cyclisme. Après l’édition expérimentale de 2018 peine de succès, le Vivendi Sport avec la collaboration de l’Union du Cyclisme international (Uci) on décidé de remettre ça. Surtout que l’objectif est de faire la promotion du cyclisme dans le monde entier, encourager les jeunes à s’intéresser à cette discipline et encourager ceux qui la pratiquent déjà. La preuve l’année dernière, la fédération camerounaise de cyclisme a reçu de vivendi sport près de 90 vélos pour la promotion du cyclisme au Cameroun. Toujours dans la même veine, selon des informations du comité d’organisation, la nation victorieuse du classement du Tour de l’Espoir aura d’ailleurs l’honneur d’obtenir une invitation pour le Tour de l’Avenir en août en France. 

Mais avant d’y arriver, il faudra que les coureurs des dix neuf nations présentes bataillent dur pour arracher la couronne mis en jeu. Pour ce faire, ils doivent avaler cinq étapes jusqu’à samedi prochains sur des parcours équilibrés entre Douala et Yaoundé en passant par Nkongsamba et Dschang dans l’ouest du pays et par Ngoulemakong dans le sud.
Agés de 19 à 22 ans, les jeunes conviés au Cameroun cette année représenteront différents continents, l’Afrique évidemment avec 14 nationalités engagées, l’Asie avec le Japon, l’Amérique du Sud avec l’Argentine et l’Equateur et l’Europe avec le Portugal mais aussi des Ukrainiens, des Néerlandais, un Irlandais et un Hongrois.
 Avant le départ de cette première étape, la pression est du coté du Rwanda vainqueur de la première édition. Car, les compatriotes de Joseph Areruya qui est passé depuis dans les rangs professionnels auront à cœur de conserver cette couronne. Pour le faire, il faudra cravacher dure. Défier tous les obstacles, qu’il y a sur les nombreux parcours afin de s’imposer devant les nombreux concurrents plus  aguerris et plus avertis. Devant des Argentins et des Equatoriens des  nations  montantes du cyclisme mondial, la  compétition augure de beaux duels. Le Cameroun mal classé à la dernière édition a aussi à cœur de remporter au moins une étape pour faire honneur aux pays. La  fête  s’annonce  belle.
 
Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Philippe Nanga (coordonnateur de l’Ong Un Monde Avenir):«Le cadre juridique des  élections au Cameroun est confictogène»

1 Février 2019, 19:28pm

Publié par Hervé Villard

Il faut  revoir  le  Code  Electoral

Il faut revoir le Code Electoral

Le rapport de la mission de supervision de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018 a été rendu public ce jeudi 31 janvier 2019 par l’Ong Un Monde avenir. Ce compte rendu s’est déroulé en présence de plusieurs autres représentants des associations et des organisations de la société civile. Parmi ces derniers, on pouvait compter les responsables de la Fondation Koffi Anan, ceux de Zenu Network, de Wilf, de Article 55 et ceux de l’Ong Femme et enfants pour ne citer que ceux-ci. En marge de cette communication qui a pour objectif d’inviter les politiques, les citoyens, bref tous les acteurs du processus électoral à œuvrer pour l’amélioration du cadre juridique des élections au Cameroun, Filipe Nanga a ouvert son cœur à votre blog. Lisez attentivement.
Philippe Nanga (coordonnateur de l’Ong Un Monde Avenir):«Le cadre juridique des  élections au Cameroun est confictogène»
Un Monde Avenir vient de rendre publique le rapport de la mission d’observation du déroulement de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018. Qu’est ce qu’on peut retenir en effet?
On retient de manière générale que notre cadre juridique et institutionnelle demande à être revu. Ceci pour garantir des élections crédibles. Et cette révision doit être consensuelle si on veut redonner confiance aux électeurs.
De 2011 à 2018, y a-t-il selon vous eu amélioration du cadre juridique des élections au Cameroun?
Bien sur. Il y a eu des améliorations puisqu’en 2011, il n’y avait pas un Code  électoral. Depuis 2013, il y a eu des améliorations surtout du cadre juridique, même si  cela n’est pas parfait. Il y a eu amélioration en termes de capacité de gestion électorale. Il y a aussi une relative envie de participer au processus électoral du coté des populations. L’existence du juge électoral charger de régler les différents contentieux électoraux qui est le Conseil constitutionnel fait partie des avancées appréciables.
Après la publication du rapport de supervision de l’élection présidentielle de 2018, c’est quoi la suite?
Nous sommes en train de travailler pour mettre en place une coalition de l’organisation de la société civile pour le suivi du processus électoral au Cameroun. Nous sommes également en train de mettre sur pied une synergie d’acteurs impliquant, les partis politiques et l’organe en charge de la gestion du processus électoral, Elecam, afin de porter des actions de plaidoyer pour obtenir un minimum de reforme du cadre juridique électoral. En claire, nous nous organisons pour militer la révision du Code électoral. Le cadre juridique actuel est conflictogène. C’est à dire, qu’il ouvre la voie aux conflits. Si nous mêmes allons aux prochaines élections avec ce Code électoral, cela signifie que nous ouvrons la voie aux conflits dans notre pays
Qu’attendez-vous du gouvernement?
Nous attendons qu’il comprenne l’urgence de mettre sur pied un cadre consensuelle de révision du code électoral. Ceci pour favoriser le bon déroulement des élections au Cameroun. Et surtout, pour faciliter non seulement la participation massive des jeunes et des populations en général au processus électoral mais aussi, pour favoriser une transition démocratique au Cameroun.

 

Entretien mené par Hervé Villard Njiélé.

Voir les commentaires

<< < 1 2